European League : Montpellier et Toulouse accèdent à la phase de groupes

0
Ligue 1

Le Montpellier Handball et le FENIX Toulouse se sont qualifiés pour la phase de poules de l’European Handball League. Les deux clubs français y rejoignent Nîmes. Dix rencontres ont eu lieu en ce début de semaine.

Ce match était décisif pour l’avenir européen du MHB. Vaincus à l’aller au Danemark (31-30), les hommes de Patrice Canayer se devaient de gagner pour continuer à disputer cette nouvelle compétition créée par l’EHF. Les montpelliérains débutent bien grâce à son trio Bataille-Descat-Simonet, qui marque l’ensemble des buts du premier quart d’heure (11-7 ; 15e). Dans l’Hérault, Skjern a plus de mal. Plus de sanctions disciplinaires, moins de réussite au tir. Montpellier possède une courte avance à la mi-temps, suffisante pour être virtuellement qualifié (17-15 ; 30e).

L’écart se stabilise, deux buts, trois buts, les Danois collent aux basques des Français. Le score est de 27-25 à 10 minutes de la fin. Après l’exclusion définitive de Tidemand, Melvyn Richardson et Alexis Borges enfoncent le clou, 32 puis 33-29. Cette différence de quatre réalisations permet au Montpellier Handball de se sortir des tours de qualification.

Toulouse assure également

Les clubs français ont fait coup double ce mardi 29 septembre. Après un match nul 35-35 en Roumanie, Toulouse devait simplement s’imposer à domicile contre Potaissa Turda pour rejoindre Montpellier et Nîmes. Les toulousains montrent d’abord leurs atouts défensifs. 4-0 en 8 minutes, Constantin Sasaeac pose directement un temps mort. Le FENIX est censé disposer des Roumains avec facilité. Soudry et Jakobsen accélèrent dans les derniers instants. C’est de 5 buts que Toulouse mène à la fin de la première période.

Roland Thalmaier marque trois fois dès le retour des vestiaires mais les toulousains continuent de montrer leur domination avec Nemanja Ilic puis Luc Steins (24-18 ; 42e). Vainqueur au Phare le week-end dernier contre Chambéry, la dynamique est bonne côté ville rose. Le score grimpe à 31-23, Turda revient quelque peu sur la fin mais le FENIX garde 4 buts. 31-27 est le score du soir, 66-62 au cumulé. C’est bien trois clubs français qui disputeront la phase de groupes de l’European Handball League.

Nexe héroïque, le Metalurg et le Sporting dans la douleur

C’était l’une des grandes affiches de ce dernier tour préliminaire. Les Croates de Nexe faisaient face aux Basques du Bidasoa Irun. Le club espagnol a gagné la première manche 30-27 et cette avance paraissait confortable contre une équipe du même niveau. Longtemps dans cette rencontre, les pensionnaires de Liga Asobal ont gardé leur position de qualifié, surtout après leur début de match (ils menaient 7-2 après 10 minutes). Le peu de public autorisé à Nasice a fait pencher la balance côté croate. Dans la dernière minute, Nexe score deux fois et gagne 29-24. Suffisant pour se qualifier et éliminer Irun.

Deux clubs ont sué jusqu’à la dernière seconde ce mardi. Le Metalurg Skopje est allé perdre d’un but chez les Suisses de Kriens-Luzern. Au cumulé, c’est un 47-46 pour l’équipe de Macédoine du Nord. Même scénario au Portugal. Le Sporting du Français Arnaud Bingo était dans l’obligation de l’emporter après un match nul 27-27 à Constanta. Leur succès 22-21 les emmènent au tour suivant.

Les ravages de la Covid-19

Deux matchs qualificatifs ont souffert du coronavirus. Trebnje – Balatonfuredi s’est joué hier soir sur un seul match car la rencontre aller a été tout simplement annulée à cause de cas positifs chez les Hongrois. Ce sont les Slovènes qui l’ont emporté 23-22. Le match retour entre Benidorm et les Autrichiens d’Aon Fivers n’a pas du tout eu lieu. Plusieurs joueurs espagnols ont été testés positifs à la Covid-19 et toute l’équipe a dû rester au pays. L’EHF a tranché : forfait de Benidorm et qualification des Viennois. Après de nouveaux tests, il s’est avéré que tous ces tests étaient de faux positifs. Le BMB se sent lésé mais la décision des instances est définitive.

Bjerringbro-Silkeborg a également eu le plus grand mal pour sortir de son propre pays. Pas de coronavirus mais des visas, indispensables pour se rendre en Russie, arrivés trop tard. La rencontre a été reportée au mercredi 30 septembre à 10 heures du matin pour permettre aux Danois d’affronter le CSKA Moscou. Un joueur a tout de même été privé de papiers : Mads Øris Nielsen. Derrière à la pause, les moscovites ont survolé les trente dernières minutes et s’imposent 32-24, largement suffisant pour se qualifier.

Le tirage au sort de la phase de groupes de l’European Handball League se déroulera ce jeudi 1er octobre à 11 heures. Montpellier, Nîmes et Toulouse connaîtront donc leurs adversaires.

Les autres résultats 

Füchse Berlin (ALL) – Gyöngyös (HON) : 25-23 ; 36-24

Rhein-Neckar Löwen (ALL) – Holstebro (DAN) : 28-22 ; 26-27

GOG (DAN) – Pfadi Winterthur (SUI) : 33-24 ; 31-35

Azoty-Pulawy (POL) – Kristianstad (SWE) : 24-25 ; 22-24

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here