Formule 1

F1 : Ferrari annonce son envie de défier Red Bull

Intouchable depuis plusieurs années, Max Verstappen semble parti sur les mêmes bases depuis le début de cette saison 2024. Mais les performances du pilote néerlandais n'inquiètent pas plus que ça Ferrari. Selon le constructeur italien, Ferrari pourrait même concurrencer à nouveau Red Bull dans les prochaines années. 

LE RETOUR D'UN DUEL FERRARI – RED BULL ?

Signature de Lewis Hamilton, travail sur la SF-24, résolution des problèmes de dégradation des pneumatiques. Depuis quelque temps, Ferrari semble obstinée à retrouver le sommet de la F1. Le mythique constructeur italien a frappé un grand coup cet hiver, en bouleversant l'échiquier des pilotes automobiles. Car avec l'arrivée de Lewis Hamilton aux côtés de Charles Leclerc à partir de 2025, les objectifs sont plus que définis. Ferrari veut se positionner comme adversaire N°1 de Red Bull. Les GP d'Arabie Saoudite et de Bahreïn ont d'ailleurs confirmé les nouvelles dispositions de l'équipementier rouge. Sainz et Leclerc ont terminé à la 3ème et 4ème position le samedi 2 mars. Le pilote monégasque a à nouveau talonné les 2 pilotes de Red Bull sur le circuit de Jeddah Corniche le week-end dernier, terminant 3ème. De quoi offrir de belles perspectives à l'avenir. Si l'on ajoute à cela le potentiel d'Oliver Bearman, révélation du GP d'Arabie Saoudite, les objectifs de Ferrari sont loin d'être trop ambitieux.

“NOUS POUVONS NOUS BATTRE” DÉCLARE FRÉDÉRIC VASSEUR

C'est avec cette optique de concurrencer à nouveau Red Bull que Frédéric Vasseur se montre confiant pour l'avenir de son équipe. Le directeur général estime que “Ferrari n'est plus dans une position inutile pour défier son rival de F1 Red Bull.” Conscient du déficit encore présent, dans presque tous les domaines, Frédéric Vasseur est plus que jamais positif. “Nous avons fait un bon pas en avant, mais dans tous les domaines, nous devons continuer à pousser” déclare l'ingénieur via le site spécialisé MotorsportBousculé par l'affaire Horner, Max Verstappen ne s'est pas laissé surprendre lors des qualifications et de la course en Arabie Saoudite. Reste à savoir si Red Bull est parti pour dominer la prochaine décennie de F1 ou si Ferrari parviendra à contrecarrer les plans du constructeur autrichien. Le défi semble immense. Mais Frédéric Vasseur le sait : en F1, les choses peuvent aller très vite.

Nostalgique des Verts, je m'en remets aux Reds de Klopp pour garder le sourire. À la recherche de sensations fortes grâce aux sports de haute montagne, je vibre devant ma TV à travers le tennis, le basket, le football et les sports d'hiver. Hâte d'être derrière l'Equipe de France lors des Jeux Olympiques de Paris !

Dernières publications

En haut