Auto/Moto

F1 : La raison de la prolongation d’Alonso chez Aston Martin est connue !

À bientôt 43 ans, Fernando Alonso a prolongé son contrat avec Aston Martin. Une prolongation qui aurait une raison bien précise.

L’aventure de Fernando Alonso en Formule 1 est encore loin d’être terminée. En fin de contrat à l’issue de la saison 2024, l’Espagnol a récemment prolongé son contrat avec Aston Martin jusqu’en 2026. Un engagement longue durée pour l’Espagnol, qui aura alors 45 ans au moment de la fin de son nouveau bail.

L’âge, pas un problème

Cette prolongation fait le bonheur des personnes influentes chez Aston Martin, à commencer par Pedro De La Rosa. Aujourd’hui ambassadeur de l’écurie, l’ancien pilote s’est réjoui de cette prolongation auprès du journal espagnol Marca. “Je suis très heureux du renouvellement d’Alonso. C’est génial pour la Formule 1. N’oublions pas que Fernando pensait prendre sa retraite”, a rappelé De La Rosa, particulièrement heureux que son compatriote reste en Formule 1 pour plusieurs années.

Selon lui, l’âge d’Alonso, qui aura 43 ans au moment de débuter la saison 2025, n’a jamais été un problème pour l’écurie. “Cela montre un grand engagement de la part de l’équipe Aston Martin, ils s’engagent avec un pilote de 43 ans. Ils ne se soucient pas vraiment de l’âge, nous ne nous soucions que de la performance”, a-t-il expliqué. Et les performances de l’Espagnol font de lui l’un des meilleurs pilotes actuels, d’après Pedro De La Rosa : “Si vous regardez les données, la façon dont il conduit, c’est impressionnant.”

La force du projet

Si Fernando Alonso a accepté de poursuivre l’aventure avec Aston Martin pour deux saisons de plus, c’est, selon Pedro De La Rosa, pour une raison bien précise : la force du projet de l’écurie. “Fernando aurait pu chercher d’autres options, mais il a décidé de rester avec nous. Je pense que c’est aussi ce qui donne du crédit à l’ensemble de notre projet”, a-t-il commenté.

Revenue en Formule 1 en 2021, l’écurie Aston Martin place ses pions depuis pour s’installer parmi les meilleures écuries. Le projet est concret, avec l’inauguration récente d’une nouvelle soufflerie ou encore d’un nouveau simulateur, et Fernando Alonso a pu le constater et valoriser la cohérence de ce projet. “Les gens ne le savent peut-être pas, mais c’est en train de se produire. Fernando le sait, il sait des choses sur ce projet”, a insisté Pedro De La Rosa.

Avec Fernando Alonso dans ses rangs, Aston Martin s’est assuré d’avoir un pilote expérimenté et à même de bien développer sa monoplace pour les deux prochaines années. Avant, peut-être, de voir l’Espagnol entamer une reconversion au sein de l’écurie ?

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut