Auto/Moto

F1 : Le point sur les contrats des différents pilotes

classement F1

L’info a fait l’effet d’une bombe. Le journaliste espagnol Albert Fabrega a annoncé dimanche soir que du mouvement avait déjà commencé au sein du F1 Circus. Un échange de pilote pourrait avoir lieu entre deux écuries et des noms comme Pierre Gasly reviennent souvent. Mais où en sont les contrats des différents pilotes de l’élite du sport automobile ?

La nouvelle risque d’agiter le paddock pendant quelques semaines. Albert Fabrega a déclaré dimanche soir après le Grand Prix d’Imola que du mouvement était en cours dans les différentes écuries de F1. Dans son live, le journaliste espagnol déclare : « Le marché bouge déjà. Les choses bougent mais je ne peux rien dire. Celui qui part ne me surprend pas, celui qui arrive oui. Bon c'est un changement de pilotes entre équipes. » Les premières spéculations vont bon train et après les 4 premiers Grand Prix de la saison voici un point sur les différents contrats.

La vieille garde est toujours là

Absent pour les deux premiers Grand Prix de la saison pour cause de Covid, le quadruple champion du monde Sebastian Vettel voit son contrat se terminer à la fin de cette saison. Arrivée l’an passé chez Aston Martin, l’Allemand cherchait un nouveau projet pour se relancer après l’échec Ferrari. Mais les performances de l’Aston Martin ne sont pas au rendez-vous cette saison. Même si les premiers points ont été inscrits lors du Grand Prix d’Imola ce week-end (4 pour Vettel et 1 pour Stroll) l’Allemand a été questionné sur son avenir. Dans des propos rapportés par NextGen Auto, l’ancien pilote RedBull déclare : « Nous allons voir ce qui se passera dans les prochaines semaines et les prochains mois et quels progrès nous pouvons effectuer. Ensuite, nous verrons ce que l’avenir nous réserve, ou pas. Je n’y pense pas trop pour l’instant. Il y a déjà eu un moment avant maintenant où j’ai pensé à ce genre de choses. Mais cela fait partie de la situation. Si j’avais gagné les trois premières courses de la saison, on ne m’aurait pas posé ces questions en premier lieu. »

Le quatre fois champion du monde semble être en roue libre en ce début de saison et la suite de sa carrière semble être floue.

Alonso, 40 ans et toujours au niveau

Revenu l’an passé après deux ans loin de la F1, Fernando Alonso n’a pas encore de contrat pour la saison prochaine. Le double champion espagnol a encore l’envie et a prouvé qu’à 40 ans il a encore le niveau. Le pilote Alpine se voit continuer encore quelques années en catégorie reine. Interrogé sur le sujet à Melbourne il y a deux semaines, le vétéran de la grille a répondu : « Je pense que l’année dernière j’ai bien performé et j’ai terminé légèrement devant Esteban. Nous verrons cette année comment cela se passera, mais c’est une question de performance et non d’âge. Comme je l’ai dit au début de l’année, je me sens toujours compétitif et rapide et j’ai l’impression de profiter de mon temps en Formule 1. Je suppose que je vais courir encore deux ou trois années de plus, si c’est avec Alpine ce sera bien, mais si c’est avec une autre équipe, ce sera bien aussi. Mais nous verrons, j'entamerai ces discussions probablement cet été. » Néanmoins, le journaliste Joe Saward indique que le pilote espagnol va prolonger chez les bleus jusqu'en 2024.

Malchanceux en ce début de saison, l’Espagnol n’en reste pas moins rapide quand sa monoplace ne lui fait pas défaut. Alonso est le seul pilote avec les Ferrari et les Red Bulls à avoir atteint la Q3 à chaque week-end de Grand Prix. Mais la question de son avenir va sûrement être liée à celui d’Oscar Piastri. Le champion 2021 de Formule 2 est un diamant brut sans baquet pour cette année et qui risque d’enfoncer certaines portes la saison prochaine pour atteindre son but, piloter en Formule 1. Joe Saward indique que le pilote Australien pourrait prendre la place de Nicholas Latifi la saison prochaine chez Williams.

Hamilton veut rester

Malgré un début de saison très compliqué, Lewis Hamilton a bien l’intention de rester en F1. Le septuple champion du monde l’a confirmé ce week-end à Imola : « J’ai l’intention de rester. » Le Britannique est au centre des débats après les performances compliquées. Dominé au classement par son jeune coéquipier George Russell, Lewis Hamilton est en difficulté avec sa W13 cette année. Son état d’esprit n’en est pas moins dédié à la F1 : « Je pense que la vie nous envoie des défis tout au long de notre parcours et de notre vie, et j’aime vraiment celui auquel je suis confronté. J’aime passer plus de temps avec l’équipe, plonger dans les données de l’ingénierie, des caractéristiques aérodynamiques, du développement du simulateur et des outils de simulation. Je pense que ça m’a permis de m’impliquer plus dans le développement et j’en suis heureux. »

Des numéros 2 dans l’attente 

À l’exception de Carlos Sainz prolongé cette semaine chez Ferrari jusqu’en 2024 avec une année en option, certains autres pilotes de la grille sont toujours dans l’attente. Sergio Perez, auteur d’un bon début de saison est en fin de contrat cette saison. Le pilote mexicain pour lequel le baquet est très prisé a prouvé être le numéro 2 que Red bull souhaite. Pour l’écurie fille de Red Bull, Alpha Tauri, Pierre Gasly et Yuki Tsunoda vont aussi devoir discuter de leur contrat. Le Japonais est en fin de contrat cette saison et sort d’un excellent week-end en Italie. L’an passé Tsunoda n’avait pas compris pourquoi l’écurie italienne l’avait reconduit. Cependant, le Japonais semble s’être mis au diapason cette année, il faudra cependant attendre la suite de la saison pour confirmer ses bons résultats. Pierre Gasly quant à lui est en fin de contrat en 2023 et souhaite une voiture capable de jouer régulièrement des victoires. Jeté par Red Bull à la mi-saison 2019 le pilote Français veut prendre sa revanche et revenir au sein de l’écurie autrichienne. Néanmoins, Sergio Perez reste performant et le vainqueur de Monza 2020 pourrait faire ses armes loin de Christian Horner.

Point sur les pilotes Français

Outre Pierre Gasly, Esteban Ocon lui a un contrat jusqu’en 2024 avec Alpine et parait tranquille de ce côté-là. Pourtant, un autre pilote Français pourrait s’inviter sur la grille en 2023, Théo Pourchaire. Actuellement en F2 et membre de la Sauber Academy, il postule sérieusement à un baquet l’an prochain. Frédéric Vasseur couve son poulain et lui a réservé un programme spécial F1 cette saison. Le Français pourrait prendre la place de Guanyu Zhou. Le pilote chinois n’a qu’un an de contrat du côté d'Alfa Romeo. Mais son bon début de saison pourrait constituer un casse-tête pour les dirigeants d’Alfa. Si le pilote Chinois est performant, il n’y a aucune raison de ne pas le prolonger en plus du soutien financier qu’il amène. L’autre baquet lui est occupé par Valtteri Bottas qui possède un contrat pluriannuel. Le Finlandais arrivé en remplacement de Kimi Räikkönen est la figure de proue du renouveau de l’écurie italienne.

Une place chez McLaren ?

L’écurie de Woking 4e du dernier championnat constructeur et une écurie en plein renouveau depuis plusieurs années. La fin de l’ère Alonso a permis d’installer Lando Norris qui a prolongé l’an passé jusqu’en 2025. Le deuxième baquet est occupé par Daniel Ricciardo arrivé la saison dernière en provenance de Renault. Mais l’Australien a beaucoup déçu et doit convaincre cette année. L’ancien pilote Red Bull est fin de contrat en 2023 et la tendance n’est pas très positive.

Et les clients au baquet de l’Australien sont nombreux. Pat O’Ward pilote en Indycar rêve de F1, mais le Mexicain est en négociation pour renouveler son contrat avec la Firme McLaren. Zak Brown veut garder son pilote jusqu’en 2024 afin de s’assurer un futur en IndyCar. Mais les négociations sont plus compliquées que prévu et selon Associated Press le pilote aurait refusé deux points du contrat, sa durée et son salaire.

Point sur les autres pilotes

Certains pilotes sont aussi en fin de contrat cette année, c’est le cas de Lance Stroll, Kevin Magnussen, Mick Schumacher, Alex Albon et Nicholas Latifi. Des places seront à prendre l’an prochain si des pilotes comme Latifi ne performe pas sur la suite de la saison. Le champion du monde en titre Max Verstappen a lui un contrat s'étalent jusqu'en 2028. Nouvel arrivant du côté de Mercedes George Russell possède lui un contrat long terme, les informations n'ont pas été données par Mercedes. Leader du championnat 2022 Charles Leclerc a tout comme Carlos Sainz un contrat jusqu'à 2024. Si les deux pilotes Ferrari vont au bout de leur contrat, ce sera le troisième line up avec le plus de longévité en Formule 1, après le duo Schumacher Barrichello et Hamilton Bottas.

Dernières publications

En haut