F1 – Présentation du GP de France

Ce week-end, le Formula One Circus fait escale en Provence, sur le Circuit du Castellet. L’occasion pour la rédaction F1 de WeSport de jeter un œil sur ce qui nous attend.

Situé sur le plateau du Camp, entre Marseille et Toulon, le circuit du Castellet est crée en 1970 par Paul Ricard, maire de la commune de Signes, pour dynamiser la région varoise. S’entourant de grands noms du sport auto comme Henri Pescarolo et Jean Pierre Beltoise, il donne naissance à une piste qui sera une référence en terme tracé et de sécurité pendant près de 20 ans. Remis au gout du jour en 1999, par Bernie Ecclestone, cette piste sert de test pour les monoplaces et es prototypes d’endurance, avant de ré-accueillir des épreuves de LeMans Series en 2008. La F1 y revient en 2018 pour la première fois depuis 28 ans, et accueille le Grand Prix de France pour la première fois depuis 2006.

Crédit image: Motorsport.fr

Le circuit du Castellet possède deux particularités:

  • La première c’est qu’il peut se décliner en 167 configurations de piste différentes, allant de 826 m dans sa version la plus courte à 5,842 km pour sa version F1.
  • La seconde, ses zones de dégagement en asphalte couvertes de bandes de surface abrasive de couleurs bleu et rouge.

Caractéristiques du circuit

  • Longueur du tracé : 5.842 km
  • 53 Tours (distance totale de course: 309,690 km – Vitesse moyenne: 222 km/h)
  • 15 virages (8 à droite et 7 à gauche).
  • Plus longue ligne droite : 1100 m
  • Longueur de la pit lane : 426 m
  • Vitesse de pointe : 343 km/h.
  • Pleine charge : 70% du tracé.
  • Changements de vitesse : 54
  • Probabilité de Safety Car : 13%
  • Record de la piste : 1:30.029 (L. Hamilton, Mercedes, en 2018)
  • Record en course : 1:34.225 (V. Bottas, Mercedes, en 2018).

Crédit image : Eurosport.fr

Quelques courses historiques

Le GP de France a toujours été un grand prix passionnant dans l’Histoire de la F1, mais voici 5 éditions marquantes:

  • 1953: présentée comme la “course du siècle”, Ferrari et Maserati se livre un combat dantesque sur le circuit de Reims-Gueux. Hawthorn déboite Fangio de manière virile et permet à Ferrari de l’emporter et de conserver son invincibilité de près de 18 mois.
  • 1979: Première victoire de Jabouille et d’un moteur turbo à Dijon-Prenois… Mais le spectacle se passera derrière lui, entre Gilles Villeneuve et René Arnoux, qui se livrent un combat sans merci pour la 2nd place. Entre coup de roues et battaille hors des limites, un duel magique (qui aujourd’hui serait très lourdement sanctionné).

Crédit image: Leblogauto.com

  • 1996: Quadruplé historique pour Renault à Magny-Cours! Les Williams et les Benetton Renault trustent les 4 premières place de la course. Damon Hill est le vainqueur.
  • 1999: Pole position surprise de Barrichello devant Alesi et Panis, dans des conditions dantesques, plus de la moitié de la grille est repêché car au delà des 107% réglementaire. Le lendemain, la course est tout aussi chaotique, et voit Heinz-Harald Frentzen apporter un second succès à Jordan Mugen.
  • 2002: Kimi Raïkkönen laisse échapper sa première victoire en F1 en glissant sur une tache d’huile, laissant Michael Schumacher remporter la victoire et son 5e titre de Champion du Monde. Il s’agira du championnat le plus précocement joué.

Les Rendez-vous du Week-end

Voici les horaires du week-end pour le GP de France. Cette course sera retransmise à la fois sur Canal+ et sur TF1.

Date Séance Horaires Chaîne
Vendredi 21 juin Essais Libres 1 11h00 – 12h30 Canal+ Sport
Essais Libres 2 15h00 – 16h30 Canal+ Sport
Samedi 22 juin Essais Libres 3 12h00 – 13h00 Canal+ Sport
Qualifications 15h00 – 16h00 Canal+ 

TMC

Dimanche 23 juin Course 15h10 Canal+

TF1

 

Si l’année dernière l’édition a été quelque peu morose, on peut s’attendre cet année à autre chose. Entre le petit regain de forme à confirmer chez Ferrari, l’envie de bien faire des Français Gasly et Grosjean, et un réveil attendu de Bottas, nous pouvons espérer du spectacle. Notre très cher rédacteur en chef Aymeric Larger sera sur place tout le week-end pour nous apporter des informations croustillantes. On se retrouve demain pour le résumés des essais libres.

A propos de l'auteur

Fan invétéré de Formule 1 depuis 1989

Poster un commentaire

ultricies ante. ipsum elit. justo ipsum dictum