F1 – Retour d’Alonso – L’avis de la rédaction

0
Ligue 1

Nous vous l’avons annoncé mercredi dernier, Fernando Alonso signera son grand retour en Formule 1 l’année prochaine chez Renault F1 Team. Alors que ce retour ravira la plupart des fans du pilote et de F1, nous pouvons nous demander si ce retour sera réellement bénéfique pour le pilote et le monde de la F1.

Retour d’Alonso – Un gros coup de marketing pour la F1

Tout d’abord, parlons du point de vue de la communication. C’est un énorme coup qui ne bénéficiera pas seulement à Renault mais également à la F1. Fernando est un pilote qui est apprécié par les fans de F1 et figurait quasiment constamment dans le top 5 des pilotes préférés lors des sondages annuels mondiaux de Motorsport.com.

De plus son statut de légende du sport automobile contribuera de manière positive à la popularité de la F1. Alors, il contribuera peut-être aux retours d’une partie de ses fans qui réclamaient son retour depuis 2018. Tandis que la nouvelle génération de petits fans de F1 le découvrira.

Grosse pression pour Renault ?

Pour Renault, c’est le retour du fils prodigue. En effet, la marque au losange avait remporté deux couronnes mondiales, constructeur et pilote (2005 et 2006).  Ce couple espère retrouver ce succès d’antan.

Cependant depuis la saison 2018 une impression de stagnation voire même de régression (passant de 4e à 5e place constructeur) règne chez Renault. Les saisons se suivent et les progrès ne sont pas flagrants. Alonso compte sur la nouvelle réglementation qui entrera en vigueur en 2022. Réglementation qui donnera un rôle plus important au pilote par rapport à la monoplace.

Un retour avec un “New” Alonso

Lors de cette pause, Alonso a continué d’élargir son panel en tant que pilote en Indicar, en participant au Dakar et en remportant le championnat d’endurance. Après plus d’un an et demi en dehors de la F1, Alonso se sent “frais” et se dit “plus fort que jamais” pour relever ce nouveau challenge.

Vous pouvez retrouver toutes ses impressions dans cette interview donnée à Formula1.com en cliquant ici.

L’avis des rédacteurs 

Alexandre Herbin: Je suis super heureux étant le pilote qui m’a fait suivre la F1 durant mon enfance, c’est avec une grande joie que j’ai appris cette nouvelle. Je pense qu’il fait bien de revenir chez Renault qui est une équipe qui peut progresser. Son coéquipier l’adore donc pour moi il n’y aura pas de problème. Maintenant je prie pour qu’il est une voiture compétitive qui puisse le remettre au sommet.

Clément Meltcen: Le retour d’Alonso est quelque chose d’exceptionnel pour la communication, maintenant je ne sais pas si ce choix sera bénéfique pour l’équipe : on sait ses capacités à détruire le moral au sein d’une équipe même s’il a toujours cette capacité à développer et à donner le meilleur de chaque voiture qui l’a. Pour Ocon ce sera un magnifique challenge et ça donnera un superbe lineup.

Jérémy Reis:  Je reste sceptique quant à son retour. Je pense que c’est ni une bonne chose pour lui, ni une bonne chose pour Renault. Alonso a déjà prouvé qu’il était l’un des tous meilleurs pilotes en F1. Il se doit d’aller chercher d’autres défis, d’autres aventures. L’une d’entre elles, c’est cette victoire à Indy500, et pourquoi pas une victoire sur le championnat d’indycar.

Aymeric Larger: Pour moi, Renault ne pouvait pas faire mieux au niveau médiatique et marketing. L’ultime come back d’Alonso était attendu de tous, peut-être même également par ceux qui ne sont pas fan du pilote espagnol. Cependant, Renault a perdu de l’argent et du temps avec Ricciardo, a écarté un pilote solide et peu coûteux comme Hulkenberg pour prendre un Esteban Ocon qui n’avait pas été au volant d’une F1 pendant 1 an… Alors si le coup est réussi à l’instant T avec le retour de Fernando Alonso, je ne sais pas si cela se reflétera sur la piste en 2021 et c’est bien ça qui m’inquiète pour Renault… Tiendront-t-ils jusqu’en 2022 ? Et Alonso va-t-il une nouvelle fois mettre à feu une écurie du paddock ? En tout cas, j’ai plus que hâte de revoir Alonso au volant d’une F1.

Rémi Baroche: Je suis content de revoir Alonso mais je suis pas du tout ravi et hyper de voir Alonso car trop vieux, pas assez bon pour le long terme, message négatif envoyé à la Renault Academy (Zhou aurait pu être l’élément parfait car jeune à très fort potentiel et un pilotage assez propre) mais surtout 6 line up différents en 6 années. Renault manque de stabilité et Hulkenberg n’aurait jamais dû partir car il avait le savoir de développement pour Renault.

Antoine Pecchia: Mon avis ne sera peut-être pas des plus objectifs, dans le sens où je fais partie de la « génération Alonso ». Cette folie qui s’est emparée, au moins en France et en Espagne, au moment où Renault F1 Team est devenue une écurie de F1 à part entière. Depuis, je n’ai jamais lâché ce pilote, même à son départ de F1. Donc évidemment, je vois ce retour d’un très bon œil. Alonso a été capable de sur-performer tout au long de sa carrière avec des voitures parfois médiocres. Il apportera à Renault son fin savoir en terme de préparation de voiture. Il amènera un caractère certain à une écurie parfois trop lisse. J’ai donc qu’une hâte, le revoir pour l’acte III de sa collaboration avec Renault.

Romain Henry: Le retour de Fernando Alonso en Formule 1 chez Renault me laisse dubitatif. Il a déjà beaucoup donné pour le sport et rejoint Renault, une écurie certe historique pour lui mais pas la plus ambitieuse. Par le passé, on a pu voir que le retour de Schumacher ne fut pas très brillant. En espérant pour cette légende qu’est Alonso que la fin sera plus joyeuse !

Il va falloir encore attendre une – petite – saison avant de revoir Fernando Alonso sur les pistes. Le prochain grand prix est celui de Styrie et celui-ci s’annonce mouvementé !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here