Auto/Moto

F1 : Sûr de lui, Esteban Ocon envoie un tacle à Alpine

Interrogé par la presse espagnole sur son contact avec Pierre Gasly à Monaco, Esteban Ocon a admis ne pas comprendre l'ampleur prise par la polémique. Et en a profité pour envoyer un tacle à Alpine.

Sa saison ne se résume désormais presque qu'à ça. Coupable d'un accrochage avec Pierre Gasly lors du Grand Prix de Monaco, où il est monté sur la voiture de son coéquipier à l'entrée du tunnel, Esteban Ocon en a depuis payé le prix fort. Non-reconduit par Alpine pour la saison prochaine et considéré comme le grand fautif par l'écurie, le pilote a déjà reconnu plusieurs fois son erreur. “Je n’ai pas laissé assez de place à la sortie du virage. Mais… C’est comme ça”, a-t-il répondu à une énième question sur le sujet posée par le journal espagnol Marca.

Polémique enflammée

S'il semble comprendre les reproches qui lui sont faites sur cet évènement, Esteban Ocon n'a, en revanche, pas compris les proportions prises et les conséquences qui ont découlé de cet incident. Pour lui, le bilan du Grand Prix était même assez positif pour Alpine. “La gravité de la façon dont les choses ont explosé après cela était un peu surprenante parce qu’à la fin, l’équipe a marqué un point, cela ne nous a rien coûté. Et à la fin, j’ai payé le prix de ce que j’ai fait. Avec le contact et j’ai eu un DNF (course non-terminée). C’est tout, vous savez”, a-t-il expliqué.

Tout ce qui a découlé de l'incident monégasque a mis un coup dans la dynamique de sa saison, que le pilote considérait plutôt bonne au vu des difficultés de son écurie. “Je suis un pilote à un grand niveau cette saison. J’étais très fort même si vous ne pouviez pas le voir à cause de la voiture que nous avons. Je suis probablement le pilote le plus pur avec toutes les valeurs réunies, mais c’est comme ça”, a expliqué Ocon, en profitant pour envoyer un tacle à son écurie quant aux performances de sa monoplace.

Esteban Ocon est actuellement 17e au classement des pilotes (2 points), juste derrière son coéquipier Pierre Gasly (15e, 3 points). Il quittera Alpine à l'issue de la saison et a encore quinze Grands Prix pour prouver sa valeur aux autres écuries, dans l'optique d'obtenir un nouveau baquet pour la saison prochaine.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut