Auto/Moto

F1 : Une écurie capable de faire jeu égal avec Red Bull en 2025 ?

Dominant outrageusement la Formule 1 depuis plusieurs années, Red Bull voit le gap qui le sépare des autres écuries se réduire tout doucement. Au point que le directeur d'une écurie pense pouvoir faire jeu égal avec le constructeur de Milton Keynes dès la saison prochaine.

Est-ce que Red Bull est aujourd'hui plus faillible que ces dernières années ? Sur le papier, la réponse est plutôt négative. Après cinq Grands Prix, l'écurie est première au classement des constructeurs et ses deux pilotes occupent les deux premières places du championnat. Red Bull a également remporté quatre des cinq premières courses, grâce notamment au talent de Max Verstappen.

Pourtant, certains signaux laissent penser que l'écart se réduit avec la concurrence. En Australie, Ferrari a réussi à placer ses deux pilotes aux deux premières places, égalant déjà le nombre de Grands Prix non-remportés par Red Bull lors de la saison 2023. Pire, lors de cette course Max Verstappen a été contraint d'abandonner après seulement trois tours, ne terminant pas un Grand Prix pour la première fois depuis deux ans.

“Nous pourrions rattraper Red Bull”

En parallèle de cela, certaines écuries se sont nettement améliorées. C'est notamment le cas de McLaren, qui ne cesse de progresser depuis l'année dernière. En difficulté début 2023, l'écurie britannique connait une trajectoire phénoménale et s'est affirmée comme la troisième force du plateau, derrière Red Bull et Ferrari.

Ces progrès spectaculaires sont forcément positifs pour McLaren, qui se définit comme l'écurie ayant le mieux travaillé sur l'année écoulée. “Je pense que dans l’ensemble, sur une période de 12 mois, nous nous sommes développés plus que n’importe qui d’autre, c’est évident”, a jugé Andrea Stella, team principal de McLaren, auprès de Motorsport. L'Italien a même opposé la trajectoire de son écurie à celle de Red Bull : “Je pense que Red Bull ne s’est pas beaucoup développé l’année dernière.”

Au vu de ces dynamiques, Andrea Stella se montre très ambitieux, et croit McLaren capable de rattraper la meilleure écurie du paddock. “Je pense que nous devons examiner les choses sur le long terme. Sur le long terme, nous sommes sur une trajectoire solide. Pour moi, c’est aussi ce que nous disons en interne : si nous maintenons cette trajectoire de développement pour les 12 prochains mois, alors pourquoi pas ? Nous pourrions rattraper Red Bull”, a-t-il estimé.

En 2024, Lando Norris et Oscar Piastri, les deux pilotes McLaren, ont chacun signé un podium – en Australie pour le Britannique, troisième, et en Chine pour l'Australien, deuxième. L'écurie pointe à la troisième place du classement des constructeurs avec 96 points, loin devant Mercedes (52) mais loin derrière Ferrari (151) et surtout Red Bull (195). Preuve que même si McLaren est confiant pour son futur, il y a encore du chemin à parcourir avant de rattraper les meilleurs.

Les mots "Minnesota Miracle" et "No-Call" sont rayés de mon vocabulaire. Mon cœur pleure la retraite de Drew Brees.

Dernières publications

En haut