Auto/Moto

F1 : Verstappen et Marko prêts à s’allier pour jouer un mauvais coup à Horner ?

Quelques jours après le Grand Prix de Miami de F1, Red Bull est toujours au centre des discussions avec les interrogations autour de l'avenir de Max Verstappen et Helmut Marko. Les deux hommes alimentent les rumeurs depuis le début de saison. Il faut dire que l'affaire Christian Horner a mis l'écurie dans une posture instable ces dernières semaines. Plusieurs membres du staff songeraient à mettre fin à leur aventure avec les taureaux.

À l'image de ce qu'il s'est passé en piste ce dimanche à Miami, Red Bull n'est plus aussi dominant que l'an dernier. Battu en piste par Lando Norris (McLaren), Max Verstappen n'a pas été en mesure de suivre le rythme effréné de son homologue britannique. Après un épisode burlesque où la voiture de sécurité est sortie au mauvais endroit, permettant à Norris de passer Verstappen sans aucune difficulté, ce week-end américain a été la preuve que les planètes ne sont plus aussi bien alignées chez Red Bull. Il n'empêche que l'équipe occupe toujours la première place du championnat des constructeurs. Mais ce n'est pas tout. Sa star néerlandaise est bien installée en haut de celui des pilotes.

Malgré cela, l'ambiance au sein de l'écurie est assez pesante ces derniers temps. La polémique autour de Christian Horner a poussé plusieurs cadres à penser leur avenir en dehors du stand des champions du monde. En effet, Adrian Newey, l'homme à l'origine du développement de la fusée qui surclasse tout en F1, a officialisé sa sortie. Or, il n'est pas le seul à regarder ailleurs. S'il est impossible d'affirmer que cette vague de transferts a un lien avec l'affaire Horner, force est de constater qu'elle n'est pas loin de toucher la pièce maîtresse du projet : Max Verstappen.

F1 : Marko prêt à soutenir un Verstappen sur le départ

Un temps pointé du doigt comme étant une potentielle taupe, Helmut Marko est finalement resté chez Red Bull. En même temps, le clan Verstappen a fait comprendre qu'un départ du responsable de la filière jeunes pilotes pousserait Max à discuter avec les autres écuries. En effet, il existe dans son contrat (actif jusqu'en 2028), une clause lui permettant de s'en aller si Helmut Marko venait à partir. Alors que le manager autrichien de Mercedes, Toto Wolff, a déclaré son intérêt pour Max Verstappen, les spéculations autour d'un potentiel transfert vont de bon train. Si le Néerlandais est contractuellement bloqué avec Red Bull, la situation actuelle pourrait l'amener à étudier sérieusement la possibilité de remplacer un Lewis Hamilton en partance chez Ferrari.

À ce propos, Helmut Marko serait prêt à soutenir le projet de son protégé triple champion du monde. Selon les informations de la BBC Sport, l'Autrichien n'aurait aucunement l'intention d'être un frein au départ de Max Verstappen. Par conséquent, dans l'hypothèse où le pilote voudrait signer ailleurs, il démissionnerait de son poste chez Red Bull. La BBC précise tout de même que le leader du classement F1 2024 n'a pas l'intention de partir maintenant. Cependant, en l'absence de garantie sur les futures performances de la monoplace, il pourrait revoir sa décision.

Actuellement en Master à l'ESJ Lille, je m'avère être un adepte du groundhopping à la recherche de grosses ambiances qui ambitionne de parcourir le globe à travers ses stades de foot. Côté maillot, je fus biberonné au chardon nancéien et au coaching de Pablo Correa. J'ai aussi grandi avec le calme d'Arsène Wenger et les tacles de Laurent Koscielny sur Canal. Mais parce qu'il n'y a pas que le football dans la vie, je vibre tout autant à encourager Thibaut Pinot dans son virage, Julia Simon devant L'Equipe, mais aussi Arthur Fils sur Eurosport.

Dernières publications

En haut