Football

Fabio Liverani quitte Parme

Embauché cet été pour être l’entraîneur du projet porté par Kyle Krause, Fabio Liverani n’est plus le coach de Parme. Actuellement en bas du classement de la Serie A, Parme a sans aucun doute besoin de renouveau. Cet évènement marque d’ailleurs un vrai coup d’arrêt pour le projet très ambitieux des nouveaux investisseurs américains. 

Le bilan de Liverani à Parme

Arrivé en août, l’ancien coach de Lecce n’était pas arrivé sans lever de doutes de la part des observateurs. Son bilan aura malheureusement confirmé ces doutes. Relégable pour la première fois de la saison, son équipe de Parme n’a montré que très peu, trop peu, dans le jeu en étant souvent sauvé le talent individuel de Gervihno. Avec 2 victoires en 16 matchs de Serie A, le club est désormais relégable. On peut donc sans trop s’avancer dire que la période Liverani à Parme aura été un échec pur et simple.

Un point sur l’effectif 

D’un point de vue théorique, l’effectif est bien construit et tout à fait capable de se maintenir. Avec Sepe dans les buts, Parme possède d’ailleurs un très bon gardien. Composé de joueurs d’expérience comme Bruno Alves et de jeunes prometteurs comme Busi, le secteur défensif est tout à fait honorable sans être forcément exceptionnel. Le milieu et l’attaque sont eux pétris de talent avec notamment Cyprien, Inglese, Karamoh et Gervihno. Cela dit, il semble tout à fait envisageable pour le club de se remettre dans de bons rails avec cet effectif, même sans renfort majeur.

Quelles solutions pour l’avenir ? 

Pour le moment, 2 noms circulent plus que les autres : Roberto D’Aversa, coach de l’équipe la saison dernière et Paulo Sousa, l’ancien coach des Girondins de Bordeaux.

Pour ce qui est de Roberto D’Aversa, il présente l’avantage de connaître le club et l’effectif. Toutefois, si sa capacité à remobiliser l’équipe ne fait pas de doutes, c’est sa compatibilité avec le projet ambitieux de Krause qui fait débat. En effet, son jeu est très orienté sur le contre et la défense. Avec son son jeu défensif, D’Aversa n’est donc pas exactement un coach qui colle au jeu ambitieux souhaité par le nouveau propriétaire du club.

Paulo Sousa semble donc une solution plus adaptée, tant par le jeu qu’il peut proposer que par sa connaissance du Calcio. En effet, avec 3 saisons passées à Florence, le Portugais connaît bien la Serie A. Il semblerait donc logique que le club parmesan s’oriente vers lui … À moins que les dirigeants ne nous surprennent ?

Du côté des échéances sportives, l’équipe devra vite se remettre la tête à l’endroit. Elle sera en effet opposée à la Lazio dès ce week-end. 

photo en une : the athletic
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire