Focus sur Emiliano Sala, l’homme au cœur Nantais

0
lequipe
Ligue 1

Buteur, passeur, intelligence de jeu, qui est Emiliano Sala ? Passé par le centre de formation des Girondins de Bordeaux, puis prêté à Orléans et Niort où il excelle, Sala est de nouveau prêté par Bordeaux à Caen pour quelques mois. Il retrouvera une stabilité à l’été 2015 quand le FC Nantes lui propose un contrat de 5 ans.

Retour sur la carrière de l’Italo-Argentin le plus français.

De l’Argentine à Bordeaux

Né en 1990 dans la province de Santa Fé, le jeune Emiliano s’intéresse rapidement au ballon rond. Il rejoint à l’âge de quatre ans le « Club Athlético y social San Marin », club de sa ville natale, et y joue jusque ses quinze ans. C’est à ce moment-là qu’il intègre le centre de formation des girondins « Proyecto Crece » situé à San Francisco en Argentine.

Repéré par ses talents de buteur, il rejoint rapidement la réserve en France avec qui il s’entraîne, joue quelques matchs de CFA2 (9 matchs 5 buts) puis de CFA la saison suivante (29 matchs 11but) . Il fait ses grands débuts avec l’effectif professionnel lors de la Coupe de France en entrant dans les prolongations du match opposant Bordeaux à Lyon.

Afin de gagner un peu d’assurance et du temps de jeu, l’attaquant alors âgé de 20 ans est prêté à l’US Orléans qui évolue alors en National. Sala y prendra ses marques puis-ce qu’en 36 matchs *joués il marquera pas moins de 19 buts sur la saison.

* saison 2012/2013 matchs joués uniquement en championnat.

Crédit photo : Girondins4ever

La révélation à Niort

Sala est de nouveau prêté, mais cette fois dans la division supérieure, la ligue 2. Niort souhaite se relancer cette saison et se met d’accord avec les Girondins pour un prêt d’une année. L’argentin jouera exactement 39 matchs avec ce club et marquera 18 buts en championnat et 3 buts en coupe de France lors de la saison 2013-2014.

Suite à ses performances qui le révèle au grand public français, son club formateur fait appel à lui pour assurer la saison qui arrive. Mais malgré ses qualités il reste dispensable de Bordeaux, la concurrence avec Diabaté pour la saison 2014/2015 est omniprésente et Sagnol, coach du moment, se voit dans l’obligation de faire un choix. L’arrivée au mercato hivernal de Thelin confirmera son départ pour un énième prêt. Il n’aura joué qu’une dizaine de matchs en Aquitaine, et marquera un unique but sur pénalty lors de Bordeaux-Monaco.

Crédit photo: LFP

SM Caen

Les Girondins et le SM Caen se mettent d’accord sur un prêt au mercato hivernal 2014/2015, il rejoint le club normand en janvier. En 6 mois passé au sein du Stade Malherbe, Sala jouera 13 matchs et trouvera le chemin des filets pas moins de 5 fois.

Sala a tout d’un grand, du haut de ses 1m87, l’attaquant est très bon de la tête, une mentalité determinée, combative, mouille le maillot et n’hésite pas à aller au contact des défenseurs. Joueur très intelligent, il ne cumule que 16 cartons jaunes pour 0 rouge au total de ses huit années de football professionnel.

Sa personnalité de guerrier plaît au Canaris qui pense formuler une offre pour acquérir et offrir une stabilité à l’Argentin qui passe de club en club depuis 4 années.

 

Mercato 365

 

Numéro 9, Maillot Jaune, la nouvelle recrue des Canaris.

Ete 2015, le FC Nantes souhaite acquérir le sud-américain définitivement et propose un contrat de 5 ans. Conquis par la mentalité nantaise, Sala accepte de rejoindre le club au coeur jaune et quitte sans rancune Bordeaux en quête de temps de jeu et de titularisaton.

Deux jours seulement après son arrivée, il dispute son premier match amical avec ses nouvelles couleurs où il rentrera en jeu dans la deuxième mi-temps.

Il termine sa première saison meilleur buteur avec 6 réalisations.

Son comportement sur le terrain et ses talents de buteur séduisent les supporters qui voient en lui une nouvelle ère pour leur club, en effet, Sala en veut ! Il ne rechigne devant rien, se bat pour son maillot, il est aussi un tout terrain, renard des surfaces, il peut jouer à plusieurs postes ! Il n’hésite pas à venir jouer en milieu de terrain pour récupérer les ballons et filer au but s’il le faut.

Sala met tout le monde d’accord dés sa deuxième saison qu’il achève avec 15 buts au compteur, élément important du club, Ranieri lui donne son entière confiance pour la saison 2017/2018 et est actuellement un élément clef du FCN !

 

Buteur, auteur de match intensif, Sala est adoubé par ses supporters qui en plus d’aimer la personne, respecte la fidélité au club de l’Italo-Argentin, d’autant plus qu’il a refusé deux offres à 10 et 15 millions en provenance de Brighton en janvier 2018.

Nous n’avons pas fini d’entendre parler d’Emiliano Sala.

 

 

Charlotte Gruszeczka

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here