Cyclisme

Giro – étape 11 : analyse de la victoire de Mauro Schmid

Hier, les routes du Giro étaient blanches. La onzième étape de ce Tour d’Italie 2021 empruntait les « strade bianche » pour relier Perugia et Montalcino. Au terme d’une journée éprouvante sur un terrain vallonné et idéal pour créer des écarts, le Suisse Mauro Schmid (Qhubeka-Assos) s’est imposé dans un sprint à deux. Retour sur cette victoire, qui s’est dessinée après une longue échappée.

Les strade bianche pour animer la course

Hier, nous avions analysé le profil de cette étape si particulière. Un tracé entre Perugia et Montalcino avec les routes blanches pour ce passage en Toscane. Des portions sans asphalte vallonnées qui n’ont pas déçu et ont donné du fil à retordre aux coureurs.

En effet, avec près de 2500 m de dénivelé positif et quatre secteurs non bitumés qui représentent la moitié des soixante-dix derniers kilomètres, il fallait éviter tous les pièges pour s’imposer hier. Au moment d’aborder le premier secteur de ces routes blanches, les onze coureurs échappés abordent comptent une avance de quatorze minutes sur le peloton.

Derrière, les équipes de leaders roulent pour se positionner à l’avant pour aborder les routes blanches. La formation Ineos et son maillot rose Egan Bernal se place en tête de peloton et imprime le rythme. Mais l’écart avec l’avant de la course est trop important. La victoire d’étape se joue donc au sein de l’échappée.

Le profil de la 11e étape du Giro 2021

Une échappée bien organisée

Onze coureurs s'étaient donc échappés, dont le Français Simon Guglielmi (Groupama-FDJ). Ce dernier était accompagné par Lawrence Naesen (AG2R-Citroën), Dries De Bondt (Alpecin-Fenix), Enrico Battaglin (Bardiani), Francesco Gavazzi (Eolo-Kometa), Taco Van der Hoorn (Intermarché-Wanty Gobert), Roger Kluge et Harm Vanhoucke (Lotto-Soudal), Alessandro Covi (UAE-Emirates), Bert-Jan Lindeman et Mauro Schmid (Qhubeka-Assos).

Onze coureurs se sont échappés du peloton ©GCN

Ces hommes se sont donc nettement détachés avant d’entrer dans le premier secteur de chemin blanc de la journée. Avec quatorze minutes d’avance sur le peloton, ils s'étaient assuré un matelas confortable pour la suite de l’étape.

©GCN

Schmid et Covi seuls rescapés

En traversant les quatre secteurs de chemin blanc, le groupe a fondu au fil des kilomètres parcourus. Mauro Schmid (Qhubeka-Assos) et Alessandro Covi (UAE-Emirates) étaient ainsi les seuls rescapés de cette échappée matinale et allaient se disputer la victoire du jour.

Schmid et Covi derniers rescapés de l'échappée ©GCN

Dans la dernière montée, avec une rampe à 12%, le Suisse de 21 ans a d’abord accéléré au sommet et mis en difficulté son dernier adversaire. Dans les trois cents derniers mètres, Alessandro Covi lançait le sprint mais était finalement déposé par Schmid, qui pouvait lever les bras au passage sur la ligne.

Covi lance le sprint, mais Schmid se montre plus puissant ©GCN

Mauro Schmid remportait ainsi sa première victoire chez les professionnels, au cours d'une étape qui laissera sans doute des traces chez les coureurs.

Première victoire sur un grand tour pour Mauro Schmid ©Eurosport

A 21 ans et pour sa première participation à un grand tour, Mauro Schmid s’est donc imposé sur cette 11e étape. Jusqu’ici, le Suisse n’avait pas obtenu de grande victoire en World Tour, c’est désormais chose faite.

Crédit photo en Une : Getty Images

Dernières publications

En haut