Cyclisme

Giro – étape 12 : analyse de la victoire d’Andrea Vendrame

Andrea Vendrame

Hier, sur la douzième étape reliant Sienne à Bagno di Romagana, Andrea Vendrame (AG2R-Citroën) s’est imposé. Devant un peloton en contrôle toute la journée, l’Italien avait pris l’échappée avant de s’imposer au sprint. Retour sur cette nouvelle victoire acquise par une équipe française.

Une étape exigeante

Hier, un nouveau parcours escarpé se présentait devant les coureurs. Pour l’une des trois étapes les plus longues de cette 104e édition du Giro, entre Siena à Bagno di Romagana, les coureurs devaient parcourir 212 kilomètres. Au programme : 3500 mètres de dénivelé positif, avec quatre ascensions répertoriées.

Le profil de cette 12e étape entre Sienne et Bagno di Romagana

Après des attaques multiples et des chutes, un groupe d’une vingtaine de coureurs s’est extrait du peloton. L’équipe Ineos-Grenadiers ne laissait pas partir les échappés et imprimait d’abord un rythme très élevé. Avec un peloton coupé en plusieurs morceaux et après 65 kilomètres de bataille, c’est un groupe de quatorze coureurs qui parvenait finalement à s’enfuir.

Une échappée fournie

Quatorze coureurs se sont donc échappés. On retrouve dans ce groupe Geoffrey Bouchard et Andrea Vendrame (AG2R-Citroën), Dries De Bondt (Alpecin-Fenix), Simone Ravanelli et Natnael Tesfazion (Androni), Mikkel Honoré (Deceuninck-Quick Step), Vincenzo Alabanese (Eolo-Kometa), Simone Petilli (Intermarché-Wanty Gobert), Guy Niv (Israël Start-Up Nation), George Bennett (Jumbo-Visma), Chris Hamilton (DSM), Victor Campenaerts (Qhubeka-Assos), Gianluca Brambilla (Trek-Segafredo) et Diego Ulissi (UAE-Emirates).

Quelques kilomètres plus loin, cette grande échappée voit revenir Nicolas Edet (Cofidis) et Giovanni Visconti (Bardiani CSF).

Une nouvelle grande échappée ©GCN

Victoire au sprint pour Vendrame

Les choses commencent à se décanter dans la dernière difficulté du jour, le Passo del Carnaio (10,8 kilomètres à 5% de moyenne). C’est d’abord Gianluca Brambilla qui passe à l’attaque. Puis, un groupe de cinq coureurs rejoint l’Italien. Au moment de la jonction, George Bennett attaque immédiatement, et est contré par Andrea Vendrame. Ce dernier parvient à créer un écart.

Vendrame s'en va ©GCN

Derrière Benett, qui imprime un gros tempo, Gianluca Brambilla et Chris Hamilton sont les seuls à rester au contact. À 14 km de l’arrivée, sous l’impulsion d’Hamilton, le trio revient finalement sur Vendrame.

Comme la veille, un duo se dispute la victoire au sprint ©GCN

Puis, Brambilla tente de nouveau sa chance, en vain. Finalement, c’est le duo Vendrame-Hamilton qui s’envole à deux kilomètres de l’arrivée.

Vendrame lance de loin, et fait parler sa puissance ©GCN

Dans le final, Andrea Vendrame lance le sprint. L’Italien de l’équipe AG2R-Citroën fait parler sa puissance et domine Chris Hamilton. Vendrame lance pourtant son sprint d’assez loin, avec son adversaire australien collé dans sa roue. Mais ce dernier ne peut pas lutter et ne revient jamais à hauteur de Vendrame.

Au sprint, Hamilton est incapable de revenir à hauteur de son adversaire ©GCN

L'Italien décroche sa première victoire en World Tour ©GCN

L’Italien, âgé de 26 ans, a donc décroché hier sa première victoire en World Tour. Ce succès sur la douzième étape du Giro est également le deuxième pour une équipe française sur cette 104e édition. En effet, avant le succès du coureur de l’équipe AG2R-Citroën, Victor Lafay (Cofidis) s’était imposé sur la huitième étape.

Crédit photo en Une : Getty Images

Dernières publications

En haut