Houssem Aouar : attention pépite !

Professionnel depuis 2016, Houssem Aouar éclate véritablement aux yeux du monde du football en ce début de saison, bien qu’il ait déjà réalisé des prestations abouties dès la saison dernière. Sorti du centre de formation lyonnais, l’international espoir a une nouvelle fois éclaboussé de son talent la dernière rencontre de Ligue des Champions de son club face à Manchester City. A quelques jours du match décisif pour la qualification face au Shakhtar Donetsk, zoom sur la jeune pépite de l’Olympique Lyonnais.

 

Un ascension rapide

Le jeune pousse de la garde lyonnaise signe son premier contrat pro à l’été 2016. La saison qui suit, il intègre peu à peu le groupe de Bruno Genesio, mais doit se contenter de bouts de matchs, évoluant la plupart du temps avec la réserve du club rhodanien. Il débute en pro lors 16ème de finale aller d’Europa League face à l’AZ Alkmaar, où l’Olympique Lyonnais s’impose largement (4-1). Une semaine plus tard, il inscrit son tout premier but au Parc OL lors du match retour (7-1) ! Il participera au total à 4 rencontres au cours de cette première saison chez les grands.

C’est lors de la saison 2017/2018 que la France découvre le phénomène Aouar. Bien intégré au groupe, celui qui est considéré comme le futur successeur de Nabil Fekir (même s’il évolue généralement un cran plus bas) ne s’arrête plus. Digne héritier du numéro 8 laisser vacant par Tolisso et anciennement porté par Juninho, le petit prince lyonnais marque pour sa première titularisation de la saison face à Dijon. Il prend de plus en plus de place dans l’effectif rhodanien, et se mue même en sauveur en inscrivant un doublé à Amiens lors de la 17ème journée. Au final, il dispute au total 44 matchs, pour 7 buts et 7 passes décisives. Il est par ailleurs convoqué chez les Espoirs à la suite de ses bonnes prestations !

Résultat de recherche d'images pour "aouar amiens"


2018 : année de l’explosion

Fort d’une année 2017/2018 où il s’est révélé, Aouar doit confirmer, et même mieux, exploser. Depuis le début de la saison, il a ainsi pris part à tous les matchs de l’OL. Fort de sa polyvalence et de sa justesse technique, le milieu de terrain à vocation offensive a su se rendre indispensable dans le coeur du jeu lyonnais. Son association à Tanguy Ndombele en tant que milieu relayeur fait des ravages, en témoigne ses 5 buts marqués cette saison. Houssem Aouar a pris une nouvelle dimension cette année et se montre désormais décisif : il a en effet ouvert le score face à l’OM, puis a permis à l’OL de sauver plusieurs points avec des buts face à Nantes, Angers, Bordeaux et Guingamp.

Houssem Aouar est donc un joueur comme on en voit rarement. Un joueur capable de conserver le ballon, de distiller des ballons millimétrés, de jouer à presque tous les postes de l’attaque, et surtout d’éliminer n’importe quel adversaire en un contre un. Pep Guardiola a d’ailleurs volontairement loué ses capacités après la double-confrontation entre Lyon et Manchester City. Les offres ne devraient ainsi pas tarder, surtout venant de l’Angleterre, où Chelsea, Liverpool et donc Manchester City se seraient déjà renseignés au sujet du prodige lyonnais

Si vous ne vous êtes que rarement posé devant un match de l’Olympique Lyonnais, on vous conseille de vous accorder une heure de votre temps pour le faire. Houssem Aouar sait tout faire avec un ballon, et c’est à coup-sur le genre de joueur qui vous émerveillera dans votre salon, peut importe la copie rendue par son équipe. (Crédit photo de l’image en Une : Olympique Lyonnais)

 

Grégoire ALLAIN (@GregoireAln)

A propos de l'auteur

Surnommé l'électron libre. Fan de Rafa, et heureusement car ce n'est ni l'OL ni le Stade Français qui satisfont mon capital victoires chaque week-ends. Bon sinon, je réussis quand même à être objectif dans mes articles, sauf quand il s'agit d'écrire sur pourquoi le PSG peut-il un jour gagner la Ligue des Champions.

Poster un commentaire

dolor in dapibus Aliquam Lorem Phasellus at tempus