Hunter McIntyre explique sa bascule vers Hyrox

0
Hunter McIntyre lors d'une épreuve de Hyrox
Ligue 1

Dans la suite de l’entrevue, Hunter McIntyre explique sa bascule vers  Hyrox grâce à son physique. En revanche, il se montre peu enthousiaste par la méthode CrossFit en entraînement.

Ainsi, suite au dernier article, Hunter McIntyre explique ce que sa condition physique a pu faire en sorte de basculer à l’Hyrox :

« C’est ainsi qu’une condition physique se construit afin d’être prêt comme dans une course Hyrox. Lorsque je faisais du CrossFit et je me préparais pour les Games, je passais 15 à 20 h d’entraînement musculaire par semaine. C’est une durée de travail que l’on ne peut pas dépasser sinon l’entraînement devient moins bon et le surentrainement surgit.»

En revanche, Hunter McIntyre a conscience que le CrossFit estime que l’approche du CrossFit en entraînement reste mauvaise :

« Je pense que l’approche CrossFit est certainement la plus mauvaise au monde après avoir passé du temps avec eux. Je suis conscient du nombre d’heures auquel je peux m’entraîner par semaine, je sais combien je peux travailler intensément et maintenant, je sais comment je dois les répartir pour atteindre mon objectif. »

Hunter McIntyre présente son entraîneur et explique ce qu’il attend de lui :

«Mon entraîneur est Rich Diaz, il m’a dit qu’il voulait que je fasse 10 heures de course chaque semaine avec moins d’intensité. Le tout est pour développer le système aérobie pour Hyrox. »

Pour voir l’article précédent c’est par ici.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here