Tennis

Iga Swiatek : Voici 7 choses à savoir sur la numéro une mondiale

Swiatek Roland Garros

Première au classement mondial du tennis féminin, Iga Swiatek est une jeune et talentueuse joueuse polonaise qui séduit de plus en plus le monde du tennis. Mais beaucoup ne connaissent pas grand-chose sur  être jeune championne. Pour vous en dire davantage, voici un aperçu via des questions-réponses pour mieux vous dévoiler la numéro une mondiale.

 

QUI EST LA NUMERO UNE MONDIALE IGA SWIATEK ?

Iga Swiatek est une joueuse de tennis polonaise de 21 ans devenue numéro une mondiale au printemps 2022. Elle est double vainqueure de Roland-Garros, en 2020 et 2022. Son premier sacre il y a 2 ans était acquis alors qu’elle était une jeune joueuse de 19 ans sortie de nulle part qui avait surpris tout le monde. Mais cette année, elle s’impose plutôt dans la peau de la favorite face à l’Américaine Cori Gauff.

Iga Swiatek a vu le jour le 31 mai 2001 à Varsovie. Aujourd’hui elle vit toujours non loin de la capitale polonaise, dans la petite ville de Raszyn. Dans son pays, Iga Swiatek est considérée comme une star. D’ailleurs, son compatriote Robert Lewandowski s’était déplacé à Paris pour assister à sa finale de Roland-Garros. C’est dire à quel point la tenniswoman est prise pour un porte-flambleau de la nation polonaise.

Iga Swiatek est une grande passionnée de musique. La jeune championne est une grande amatrice de rock, et notamment du groupe américain Guns N’Roses. Elle écoute également les tubes de groupes tels qu’AC/DC ou Pink Floyd. Pendant Roland-Garros 2022, elle a ajouté Led Zeppelin parmi ses groupes préférés.

La numéro une mondiale Iga Swiatek est très active sur les réseaux sociaux. Elle publie régulièrement des photos sur son compte Instagram où elle compte plus de 700.000 abonnés. La championne polonaise dispose également d’un compte officiel sur Twitter où elle est suivie par plus de 270.000 followers. En marge de ces deux réseaux sociaux, Iga Swiatek possède une page Facebook qui compte plus de 300.000 abonnés.

 

QUE SAIT-ON À PROPOS DE SA FAMILLE ?

 

Le père d’Iga Swiatek s’appelle Tomasz Swiatek. Il est un ancien pratiquant de l’aviron à haut niveau et a même participé aux Jeux olympiques de Séoul (1988) dans la catégorie quatre de couple. La jeune tenniswoman polonaise a aussi une grande sœur de trois ans son aînée du nom d'Agata. Quant à sa vie privée, la numéro une mondiale est l’incarnation vivante de la discrétion. Aucune information publique digne de foi ne filtre sur sa vie de couple.

 

QUE SAVOIR DU CLASSEMENT D’IGA SWIATEK ?

La joueuse polonaise est devenue la 28e n°1 mondiale de l’histoire de la WTA à l’issue de sa victoire au Miami Open en 2022. Ce tournoi est d’ailleurs son troisième titre consécutif en WTA 1000 après ceux gagnés à Doha et Indian Wells. Avec ces victoires, Iga Swiatek devient la première Polonaise à atteindre ce classement suprême. Soulignons qu’il s’agit du classement hommes et femmes compris. Si elle domine le tennis féminin actuellement c’est aussi en partie à cause du fait qu'elle a également profité du départ à la retraite de la joueuse Ashleigh Barty qui trottait au premier rang depuis septembre 2019.

QUE SAVOIR DU PALMARÈS DE SWIATEK ?

Iga Swiatek n’a pas toujours eu un parcours simple au tennis. Elle n’a aussi pas connu le succès à la première occasion. En témoigne sa défaite à sa toute toute première finale disputée sur le circuit principal WTA à Lugano en 2019 face à Paula Hercog. Mais depuis elle a pris du coffre et densifié son jeu. Et c’est ce qui lui permet désormais de remporter toutes les finales qu’elle jour. Ce qui impressionne, c’est que lors de ces victoires en finale, elle ne concède aucun set à ses adversaires. Le plus surprenant, c’est qu’elle ne laisse pas à ses protagonistes pas plus de 4 jeux en moyenne. Cette habitude s’est encore confirmée au tournoi de grand Chelem de Roland-Garros face à l’Américaine Cori Gauff en deux sets (6-1, 6-3).
La championne polonaise a marqué les esprits en ouvrant son palmarès… par un titre du Grand Chelem, à la Porte d’Auteuil à Roland-Garros, en 2020. Lors de la finale, elle bat Sofia Kenin. Ensuite, elle enchaîne en remportant le tournoi d’Adelaïde en 2021 et quatre WTA 1000. Il s’agit de : Rome 2021 puis Doha, Indian Wells et Miami en 2022. Avec ces titres gagnés, Iga Swiatek est devenue la quatrième joueuse de l’histoire du tennis féminin à réussir le “Sunshine doublé” (remporter Indian Wells et Miami la même année). Elle succède dans ce classement à Steffi Graf, Kim Clijsters et Victoria Azarenka. Elle a également gagné les tournois de Stuttgart et Rome.
À ces prouesses, si l’on ajoute les titres remportés dans les catégories d’âge, le palmarès gagne en prestige. Chez les juniors, Iga Swiatek a remporté Roland-Garros (double) et Wimbledon (simple) en 2018. Cette même année, l’actuelle numéro une mondiale a décroché la médaille d’or en double aux Jeux olympiques de la jeunesse de Buenos Aires, en compagnie de Kaja Juvan. Lors d’un vote organisé par le WTA en 2019, les fans ont élu un de ses points comme étant le plus beau de la saison.

 

COMMENT SON NOM SE PRONONCE-T-IL ?

Ne perdez pas de vue que son nom est polonais. Si Iga se prononce tel quel dans sa langue, ce n’est pas le cas de Swiatek. En effet, le « Ś » se prononce « ch » et le « ą » correspond au son « on ». Par conséquent, il faut prononcer « Chviontek » en lieu de place de « Sviatek ».

 

POURQUOI S’EST-ELLE MISE À JOUER AU TENNIS ?

Pour la petite histoire, Iga Swiatek s’est mise au tennis pour imiter sa grande sœur… et aussi pour essayer de la battre. Son aînée de 3 ans Agata a eu une brève carrière de tenniswoman notamment sur le circuit ITF juniors à l’âge de 15 ans. Puis elle finit par abandonner la raquette en raison de blessures récurrentes. Par ailleurs quand la numéro une mondiale est questionnée sur son style de jeu. Elle répond simplement qu’elle s’inspire du Roi de la Terre Battue l’Espagnol Rafael Nadal qu’elle considère comme son idole.

À COMBIEN S’ÉLÈVENT SES GAINS EN TOURNOI DEPUIS LE DÉBUT DE SA CARRIÈRE ?

D’après le site officiel de la WTA, la jeune championne polonaise Iga Swiatek avait déjà empoché plus de 4 millions de dollars. Ce montant ne prenait pas en compte le tournoi de grand Chelem de Roland-Garros.

Dernières publications

En haut