Fed Cup

Il y a un an, l’équipe de France remportait la Fed Cup

C’est l’automne, le ciel est gris, la Covid-19 rythme notre vie depuis plusieurs mois… Bref, il n’y a pas grand chose à tirer de cette année 2020. Si vous voulez remettre un peu de “good vibes” dans votre vie, souvenez-vous… 
Il y a un an jour pour jour, l’équipe de France remportait la Fed Cup. Au terme d’un week-end fort en émotions et à l’autre bout du monde, les Tricolores menées par une Kiki Mladenovic survoltée remportaient le titre tant convoité.
Loin de l’actualité maussade qui anime l’année 2020, nous vous proposons de revivre ce moment riche en émotions… 

Allez, on rembobine. Novembre 2019. Après une saison plus que délicate pour nos Françaises, l’équipe de France s’envole vers l’Australie, à Perth, pour le dernier défi de l’année.  

 

Un Samedi indécis

Remettons tout d’abord les choses dans leur contexte… Loin d’être favorite face à l’équipe australienne menée par la numéro une mondiale Ashleigh Barty, la France sort pourtant d’une campagne 2019 remarquable. L’équipe réunifiée après le retour de Caroline Garcia bat la Belgique en quarts, avant de sortir la Roumanie de Simona Halep au terme d’un week-end insoutenable en demi-finale. 3 ans après la déception de la finale perdue en 2016, les Tricolores menées par Julien Benneteau s’offrent une nouvelle occasion de remporter le titre.

Le samedi, c’est Kristina Mladenovic qui ouvre les festivités. Opposée à Alja Tomljanovic, la numéro une française produit un match solide et s’impose en patronne 6/1 6/1.
France : 1, Australie : 0.

Caroline Garcia rentre à son tour sur le court face à Ashleigh Barty. Mais c’est la douche froide… Impuissante, la Lyonnaise est dominée par la numéro une mondiale. Elle encaisse un sévère 6/0 6/0. De quoi calmer les ardeurs du clan français. Les deux équipes sont à égalité et se préparent à vivre un dimanche à suspense…

 

Une vraie journée de Fed Cup

Dimanche, c’est Kristina Mladenovic qui ouvre les festivités pour le match des numéros une contre Ashleigh Barty. Pourtant mal embarquée, menée 6/2 4/3 et balle de break contre elle, “Kiki” va alors réaliser un des plus gros exploits de sa carrière. Transcendée par l’évènement, et en patronne, la leader de l’équipe de France va alors petit à petit renverser la partie. Elle remporte la deuxième manche, et pousse Ashleigh Barty dans ses retranchements dans un troisième set insoutenable. Les deux joueuses se rendent leur break coup pour coup, et se disputent finalement le précieux troisième point du week-end au tie break. Mais survoltée, et portée par la centaine de supporters français, c’est bien Kristina Mladenovic qui fait plier la numéro une mondiale.

À terre, la Française ne réalise pas. Elle vient pourtant de créer l’exploit en battant la numéro une mondiale qui joue à domicile avec un public de 13500 personnes totalement acquis à la joueuse australienne.

La France mène 2/1 et se rapproche un peu plus de la victoire…

Julien Benneteau envoie Pauline Parmentier dans l’arène pour tenter de remporter le point de la victoire. Celle qui avait sauvé l’équipe de France quelques mois plus tôt en demi-finale ne va malheureusement pas réitérer l’exploit face à Alja Tomljanovic requinquée après son match de la veille. “Paupau” s’accroche, mais s’incline en deux sets 6/4 7/5.

 

Un double pour l’histoire

La France et l’Australie sont désormais à égalité. Les deux équipes nous font vivre une vraie journée de Fed Cup : suspense et émotions sont au rendez-vous.
Comme en 2016, Caroline Garcia et Kristina Mladenovic rentrent sur le court pour jouer le point de la victoire. Comme un symbole et loin de l’animosité qui les animait encore quelques mois plus tôt, les deux joueuses sont désormais réunies vers un objectif commun : la victoire.
Les deux tricolores vont entamer la partie timidement face à Samantha Stosur et Ashleigh Barty. Mais portée par Kristina Mladenovic qui s’est comportée en véritable leader durant tout le week-end, Caroline Garcia va peu à peu oublier sa désillusion de la veille pour rentrer pleinement dans son match.
Cette fois, la tension est du côté australien. Et sans être vraiment inquiétées, la paire réalise enfin le rêve de leur vie : elles remportent le match 6/4 6/3. L’équipe de France est championne du monde.

À l’autre bout du monde, et alors que la France se réveille, les Bleues soulèvent la coupe.
La France est championne en Fed Cup pour la troisième fois de son histoire. La dernière sous le format “home and away”. Un exploit trois étoiles pour une équipe qui a vécu des moments de frictions avant de réaliser l’un des plus beaux exploits du sport français.

 

L’équipe devait remettre son titre en jeu en avril dernier, lors la Fed Cup version 2.0, renommée aujourd’hui la Billie Jean King Cup. Mais Covid-19 oblige, cela devra attendre… La coupe reste à la maison encore quelques temps, et nos Bleues sont toujours championnes du monde… On ne va pas bouder ce plaisir.
À jamais les dernières lauréates d’une compétition adorée mais aujourd’hui transformée comme sa grande sœur la Coupe Davis, les Tricolores sont entrées dans l’histoire après cet exploit majuscule.

Pour prolonger un peu plus le plaisir de ce souvenir, revivez la campagne 2019 au travers du film “L’Esprit d’Equipe“.



Sport en directMercato Football Ligue 1

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
Praesent Phasellus tempus fringilla risus luctus quis, id