WTA Indian Wells : Bianca Andreescu s’impose face à Kerber !

Indian Wells ou l’art de combiner une finale inattendue : la tête de série n°8, Angélique Kerber et l’outsider ayant bénéficié d’une WC, Bianca Andreescu. Une gauchère contre une droitière. Ou encore, l’expérience de la trentenaire contre l’insouciance de la jeunesse. Une finale qui a pourtant réunie l’essentiel de ce que les passionnés de la balle jaune attendaient. 

 

Andreescu impose son rythme

La Canadienne de 18 ans, Bianca Andreescu avait connu jusqu’alors un parcours sans encombre dans le tournoi d’Indian Wells. Un premier tour, certes assez chaotique avant d’enchaîner des scores secs face à des pointures de la discipline telles qu’Elina Svitolina, Garbine Muguruza ou encore Qiang Wang. En finale, face à l’Allemande, Andreescu impose son rythme dès le premier set et break au moment opportun pour prendre l’avantage. Rien ne semble atteindre la 60ème WTA qui agresse son adversaire et sort un jeu poussif sans fausses notes. La Canadienne trouve des angles à pleine vitesse et oblige son adversaire à soutenir cette cadence. Finalement, elle empoche le premier set 6/4.

 

Kerber se rebiffe

Dès le début du deuxième set, on voit une rage de vaincre s’inscrire sur le visage de l’Allemande. La dernière gagnante en date de Wimbledon trouve des solutions et bouscule la jeune Canadienne qui se laisse déborder. L’expérience d’Angélique Kerber est sûrement la clé de ce deuxième set et ce qui lui permet de faire la différence. Bien que le score de ce deuxième set semble plus sec que le premier, sur le court, ça se bat très fort tennistiquement parlant.

 

Une wild-card au top 

Qui aurait pu prédire qu’une joueuse ayant bénéficié d’une WC s’imposerait en finale du mythique tournoi d’Indian Wells ? Avec pas moins de 44 coups gagnants, la jeune Canadienne de 18 ans crée la surprise sous le soleil Californien en s’imposant avec brio. Son jeu qui semblait très solide durant toute la durée du tournoi avait épaté et pouvait laisser imaginer une finale de haut vol face à Angélique Kerber. Et, c’est exactement ce que les spectateurs ont eu : un match dantesque à base de coups droits puissants, d’amortis dosés, d’aces placés et de slices rythmés. Une victoire pour la Canadienne Andreescu qui aura fait preuve d’une force monumentale pour s’adjuger ce titre sur le score de 6/4 3/6 6/4.

 

Après le sacre de Naomi Osaka l’an passé à l’âge de 20 ans, c’est Bianca Andreescu, 18 ans qui soulève le trophée du Premier Mandatory cette année. Grâce à sa performance, elle grimpera à la 24ème place WTA lundi.

Source photo : TV5Monde

A propos de l'auteur

Passionnée de sport en général avec une préférence pour le tennis et le biathlon ! On dit qu'en Bretagne il ne pleut que sur les cons... ça tombe bien, je ne vis que des journées ensoleillées.

Poster un commentaire

lectus mattis porta. non Phasellus ante. vel,