IronMan de Nice : 2400 héros à l’arrivée !

Nice, dimanche 24 juin, 6h25. 2700 athlètes au départ sur la plage du centenaire, prêts à partir pour 3,8 kms de natation dans la mer Méditerranée, avant d’enchaîner avec 180 kms de vélo dans l’arrière pays niçois avec près de 2000m de dénivelé positif, pour finir par un marathon le long de la mythique promenade des anglais. Le décor est planté.

Certains sont pros, d’autres amateurs, mais tous ont le même objectif : franchir la ligne d’arrivée de cette course mythique : l’IRONMAN Nice. La première vague part donc à 6h25, pour les pros. Les amateurs partiront 5 minutes plus tard. L’attente est palpable, parfois angoissante.

Côté favoris

On retrouve le tenant du titre Frederik Van Lierde ( BEL ) qui compte 4 victoires à son palmarès (2011, 2012, 2013, et 2017 ) ainsi qu’un français, Antony Costes.
Chez les femmes, on retrouve Carrie Lester ( AUS ), Manon Genet( FRA )ou encore Charlotte Morel ( FRA ). Le premier à sortir de l’eau est un français, Robin Pasteur, qui boucle les 3,8 kms en 49’23″. Van Lierde, Romain Guillaume ( qui finira au pied du podium ) et Costes sortent ensemble en un peu moins de 51’. Wurf, qui finira sur le podium, sortira bien après en 56 minutes. Ce dernier signe ensuite le meilleur temps à vélo, 4h32m20s, soit 11 minutes de mieux que Costes, Van Lierde et Guillaume.

C’est donc sur la course à pied que tout va se jouer, mais le tenant du titre va rapidement clore les débats en assommant la concurrence avec un marathon bouclé en 2h44m45s. Il s’adjuge une cinquième victoire à Nice et termine la course en 8h25m22s. On retrouve Antony Costes en seconde position ( 8h35m42s ) et Wurf qui complète le podium ( 8h39m14s ). Romain Guillaume termine au pied du podium ( 8h39m51s )


Du côté des femmes.

Morel ( 55m12s ) sort de l’eau juste devant Lester, Genet est reléguée à 2m25s. Quant à Abraham ( GBR ), il lui faut 1h04m10s pour terminer la natation. Cette dernière se rattrapera en faisant le meilleur temps à vélo ( 5h03m45s ) ainsi que le meilleur temps en course à pied ( 2h56m45s ). Elle remporte ainsi cette édition en 9h11m39s devant Lester et Genet qui complètent le podium. Morel finit 5e derrière Roberts ( USA ).

C’est ainsi, sous le soleil, maintenant couchant après avoir été présent toute la journée, que s’est achevée cette édition de l’IRONMAN Nice 2018 qui aura vu près de 2400 champions réussir ce même objectif : franchir cette mythique lignée d’arrivée.

 

Vincent Massicard



Poster un commentaire

quis fringilla massa efficitur. libero mi, suscipit porta.