J13 – GP d’Australie 2019 : La grande première d’Undercut

0
Ligue 1

Pendant 30 jours, la rédaction F1 va vous proposer une rétrospective sur un Grand Prix particulier. Que ce soit un GP des années 70 ou tout récent, toutes les générations vont y passer, avec un prisme différent à chaque fois. Des joies, des larmes, des tragédies, des intempéries … de nombreux événements ont marqué le monde de la F1 jusque là. Aujourd’hui attardons-nous sur le premier GP de la saison 2019 en Australie qui marquera la grande première d’Undercut, l’émission F1 de We Sport.

Première d’Undercut mémorable 

Le dimanche 17 mars 2019, 5h00 du matin heure de France. Les oiseaux dorment encore  du côté de la France mais les moteurs sont prêts à rugir en Australie.

Malgré ce réveil matinal, les rédacteurs F1 sont fin prêts à commenter la première course de la saison 2019. Les pronostics sont au rendez-vous concernant le vainqueur de la course et les abandons également (Daniil Kvyat avait fait l’unanimité, à tort). A noter que notre Romain Gitton national fut le seul à pronostiquer la victoire de Valtteri Bottas.

Cette première émission fut marquée par plusieurs commentaires déjà mythiques provenant des rédacteurs. En effet, il semble qu’ils n’étaient pas tous complètement réveillés. Étonnamment, il est très difficile de prononcer le nom Giovinazzi à 5 heures du matin, un rédacteur – votre humble serviteur – l’avait alors prononcé “Giovazizi”, ce qui est devenu un running gag dans la rédaction F1. Rassurez-vous, la rédaction a pris des cours de phonétique italienne afin que cela ne se reproduise plus.

Cependant, cela n’a pas empêché les rédacteurs de fournir une émission de qualité pour une première et de livrer des analyses pertinentes lors de ce GP dans la bonne humeur.

GP d’Australie avec un Bottas en maître

Lors de cette course, Bottas avait totalement dominé les débats, menant de bout en bout la course et s’octroyant le point du meilleur tour en course. Notamment grâce à son départ canon qui lui avait permis de prendre la première place à son coéquipier Lewis Hamilton.

Ferrari s’était montré en difficulté ne parvenant pas à suivre le rythme des flèches d’argent mais également en se faisant dominer par la Red Bull de Max Verstappen. Quant à Pierre Gasly, celui-ci n’avait pas réussi à rentrer dans les points en terminant à la 11e place.

Ce grand prix avait vu l’abandon de Carlos Sainz (McLaren) et Daniel Ricciardo (Renault) pour leur première course sous leurs nouvelles couleurs. Romain Grosjean avait également abandonné perpétuant la malédiction de Haas en Australie.

Pour voir le récapitulatif de la course complet, cliquez ici.

Nous vous donnons rendez-vous dès demain pour la suite du 30 Day F1 Races Challenge. N’hésitez pas à lire ou relire les précédents articles de ce challenge comme celui concernant le magnifique podium obtenu par Pierre Gasly lors du GP du Brésil 2019.

 

 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here