Jeux olympiques

JO 2024 : Rafael Nadal fait un triste bilan

Rafael Nadal se prépare pour les Jeux Olympiques 2024. L'Espagnol a retrouvé quelques couleurs malgré son élimination au premier tour de Roland-Garros contre Alexander Zverev. Le Majorquin dresse un bilan pour le journal l'Équipe ce samedi.

Rafael Nadal l'a annoncé il y a quelques jours sur les réseaux sociaux, l'Espagnol fait l'impasse sur Wimbledon. Le 14 fois vainqueur de Roland-Garros va préparer ses dernières olympiades à Paris cet été. Nadal jouera notamment en double avec son compatriote Carlos Alcaraz. Ce samedi, le roi de la terre battue s'est livré dans un échange avec le journal l'Équipe. Le temps pour lui de faire un bilan des deux dernières années jugées compliquées.

“Mauvais, mais moins mauvais que l'année 2023. Ces deux dernières années ont été difficiles, j'ai traversé beaucoup de moments compliqués, notamment avec ma grosse opération à la hanche. Et mes problèmes aux abdos. Sans oublier cette blessure en Australie (à la cuisse droite). Ça m'a attristé. Et tout a pris un peu plus de temps. Pendant longtemps, je ne me suis pas senti prêt à m'entraîner et à jouer comme je l'aurais souhaité, mais il y a eu une évolution positive dernièrement. Je suis arrivé à Roland-Garros peut-être au meilleur moment de ces deux dernières années,” explique-t-il.

Nadal a pensé à la retraite

Alors que ce Roland-Garros pourrait être son dernier, l'Espagnol a confié qu'il a pensé à maintes reprises à prendre sa retraite après toutes les épreuves compliquées.

“Oui, bien sûr. À de nombreuses reprises. J'avais des soucis récurrents, je ne pouvais pas m'entraîner, je ne m'amusais plus. Quand je ne prends pas de plaisir, quand je suis trop limité physiquement, cela perd tout son sens au quotidien. Absolument tout. Et plus encore quand on a presque 38 ans, qu'on a une famille et après la carrière que j'ai eue.”

Pour profiter peut-être une dernière fois de Rafael Nadal en France, l'Espagnol sera présent cet été pour les jeux Olympiques de Paris 2024.

Passionné de sport et des Girondins de Bordeaux. Bercés par les arrêts de Cédric Carrasso, les coups de casque de Wendel et la finesse de Yoann Gourcuff dans un stade Chaban-Delmas en feu ! Fan de la Ligue des talents, sans oublier les coups de volant de Fernando Alonso, les attaques de Thibaut Pinot ou les atémis du général du ring Gunther.

Dernières publications

En haut