Athlétisme

JO – Athlétisme : Duplantis champion olympique, Lavillenie 8e

Saut à la perche

La finale du saut à la perche, qui se déroulait aujourd’hui, était très attendue. En plus de la présence de Renaud Lavillenie, on retrouvait bien sûr le favori et détenteur du record du monde Armand Duplantis, sans oublier l’outsider Thiago Braz. Le Français, victime d’une chute à l’échauffement, a trop souffert pour ramener une médaille.

Alors que le concours n’avait pas encore débuté, Renaud Lavillenie, déjà en délicatesse avec sa cheville gauche, a manqué un saut et a chuté à côté du matelas. Le Français est resté plusieurs minutes au sol avant de se faire strapper la cheville droite. Pour optimiser son nombre de sauts, l’Auvergnat a décidé de commencer sa finale à 5m70. Malgré la douleur, le champion olympique 2012 est passé.

Après avoir décidé de faire l’impasse à 5m75, Lavillenie a manqué ses tentatives à 5m80. Après avoir vu son ami et successeur Armand Duplantis passer à 5m92, le Tricolore a voulu l’imiter mais malheureusement, la barre était trop haute. Son concours s’arrête ainsi à 5m70 à la 8e position. Après l’or en 2012 et l’argent en 2016, il n’y aura pas de nouvelle médaille olympique pour Renaud Lavillenie.

À lire aussi : Cyclisme sur piste – Médaille de bronze pour les Bleus en vitesse par équipes

Duplantis

Crédit : Getty Images

 

Duplantis toujours plus haut, toujours plus fort

Tout va bien en revanche pour Armand Duplantis. Le Suédois, détenteur du record du monde (6m18) et du record du monde en plein air (6m15), a survolé ce concours du saut à la perche. Sans rater la moindre perche, Duplantis a réussi à passer 6m02. Christopher Nilsen, son dernier adversaire n’a pas réussi à franchir cette barre. Mondo devient donc champion olympique, le dernier titre qui lui manquait.

Libéré, il a voulu s’attaquer à son propre record du monde en tentant une barre à 6m19. Encouragé par tous ses adversaires, le jeune perchiste a pris tout son temps pour affronter la gravité. La première tentative a presque été la bonne. Après une deuxième tentative refusée, la troisième a également été proche mais pas suffisante. Sans nouveau record, Duplantis accentue encore un peu plus sa domination sur cette discipline. Nilsen et Braz complètent le podium.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire