Athlétisme

JO – Athlétisme : Thompson et Mu intouchables, les Nord-Américains au rendez-vous sur 200 mètres

Elaine Thompson était (beaucoup) trop forte. Déjà sacrée sur 100 mètres, la Jamaïcaine s’est offert le 200 mètres dames sur les pistes du stade olympique de Tokyo. Comme Athing Mu sur 800 mètres, elle a impressionné tous les observateurs en écrasant la concurrence ce mardi.

 

200 mètres (F) : Thompson-Herah au-dessus du lot

De suspense il n’y a (à nouveau) pas eu en finale du 200 mètres dames. Après s’être déjà octroyée l’or sur 100 mètres il y a quelques jours, Elaine Thompson-Herah s’est offert le 200 mètres en surclassant ses adversaires, dont faisait partie Shelly-Ann Fraser-Pryce (quatrième en 21.94). Avec un nouveau record national de 21.53 secondes, Thompson a devancé la Namibienne Christine Mboma (21.81, record du monde U20) et l’Américaine Gabrielle Thomas (21.87) pour conserver son titre acquis à Rio cinq ans plus tôt.

Désormais double tenante du titre olympique sur les deux distances reines de l’athlétisme, la Jamaïcaine marque encore un peu plus l’histoire de son sport.

À noter que lors de la finale du 800 mètres, la jeune Athing Mu (19 ans) a elle aussi livré un véritable récital pour glaner sa première médaille d’or aux JO (1:55.21, record personnel). La Britannique Hodgkinson (1:55.88) et l’Américaine Rogers (1:56.81) ont complété le podium.

 

200 mètres (H) : Canadiens et Américains écrasent les demies

Les Nord-Américains n’ont pas laissé beaucoup de place à la concurrence en demies du 200 mètres. Vice-champion olympique sur la distance à Rio, Andre De Grasse a réalisé le meilleur temps de ces demi-finales en 19.73 (record national et personnel). Il sera accompagné en finale par son compatriote Aaron Brown, vainqueur de la deuxième demie, et les Américains Kenneth Bednarek, Noah Lyles et Erriyon Knighton. Le Libérien Joseph Fahnbulleh (19 ans) est parvenu à s’intercaler au deuxième rang de sa course avec le quatrième chrono du plateau (19.99).

Image

Crédit photo : thelibinfluence

Jereem Richards et Rasheed Dwyer seront également en finale demain (14h55, heure française) après avoir réalisé leur meilleur temps de la saison en 20.10 et 20.13, juste devant le vice-champion d’Afrique Divine Oduduru (20.16).

 

Crédit photo de l’image en Une : Icon Sport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire