Basketball

JO – Basket : la France bat la Slovénie et file en finale

France Slovénie basket JO

Dans un match très serré, la France remporte sa demi-finale contre la Slovénie 90-89 sur un contre énormissime de Nicolas Batum. Les Tricolores affronteront les États-Unis en finale du tournoi. 

La Slovénie partait bien 

Durant la première période, la Slovénie imposait son rythme à l’équipe de France. Un jeu porté vers l’avant quitte à abandonner la défense. Luka Dončić a démarré très fort comme attendu mais également le pivot Mike Tobey qui a rappelé à tout le monde qui pouvait autant être infernal sous le cercle qu’à trois points. Cependant, les Français tiennent en partie grâce à leur 6e homme Timothé Luwawu-Cabarrot qui a réussi à contenir au mieux le génie slovène tout en marquant des paniers très importants. Nicolas Batum et Rudy Gobert ont fourni un travail très important derrière mais les imprécisions offensives ne les récompensaient pas.

En effet, le leader offensif bleu de ces JO, Evan Fournier, n’a pas beaucoup joué en première période. Ses deux fautes prises prématurément et son manque d’efficacité flagrante n’ont pas aidé. La Slovénie mène seulement de deux points à la mi-temps (44-42). Un bon présage pour la France qui ne shoote qu’à 34 % et n’est pas au meilleur de sa forme. 

Une Équipe de France de patron 

Comme à son habitude, l’équipe de France de basket revient en mode patron après une première mi-temps pas terrible. Tous les joueurs se sont montrés valeureux durant les vingt dernières minutes. Rudy Gobert a expulsé plusieurs ballons adverses très importants et termine le match avec 4 contres. Nando de Colo a pris ses responsabilités de vétéran et termine le match avec 25 points, 7 rebonds et 5 passes. Evan Fournier s’est remobilisé et assène 23 points, 5 rebonds et 3 passes. Sa cinquième faute bête dans la dernière minute gâche un peu sa fabuleuse remontée. En grande forme, celui que l’on surnomme TLC sort un match d’exception avec 15 points et 5 rebonds dont un trois point mémorable dans la dernière minute de jeu.

Enfin, le capitaine de cette équipe Nicolas Batum qui sauve son équipe à la dernière seconde avec un contre mythique, certainement le plus important de l’histoire de l’EDF sur Klemen Prepelič. À ce moment-là, la France mène 90-89 et subit la dernière possession. Dončić monte la balle et passe au dernier moment à son partenaire. Celui-ci grimpe au lay-up avant de se faire contrer par Batum. Cela porte son nombre de contres à quatre. Un capitaine qui assume ses responsabilités, c’est ce que la France veut et possède.

Cette grande deuxième période de la France éclipse presque le triple-double monstrueux de Luka Dončić qui finit avec 16 points, 10 rebonds et 18 passes. Le prodige encaisse sa première défaite en match officiel avec son pays. Il aura l’occasion de se rattraper lors de la petite finale face à l’Australie. 

La France achèvera son tournoi olympique de la même manière qu’elle l’a commencé contre Team USA. Elle reste sur deux victoires majeures consécutives contre les États-Unis et comme on dit : “Jamais deux sans trois”. 

Crédit photo : Getty Images

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire