Cyclisme

JO – Cyclisme sur piste : Benjamin Thomas tout près de la médaille

Au cœur d'une journée particulièrement riche en émotions, ce jeudi était le théâtre d'une course particulière pour les pistards : l'omnium. Benjamin Thomas, le représentant français sur cette course, aura cru jusqu'au bout à une médaille avant de tout perdre dans les derniers instants de course. 

Mathilde Gros rate le coche

Engagée sur le keirin, la Sudiste faisait partie des prétendantes à la médaille. Malheureusement pour elle, rien ne s'est passé comme prévu dans son quart de finale. Éliminée à la surprise générale, la jeune Française devra revenir pour aller chercher un titre olympique. L'athlète qui vient de fêter ses 22 ans n'en est toutefois qu'au début de sa carrière.

Dans la suite de la compétition de keirin, les surprises n'ont pas cessé puisque les favorites ont connu de nombreuses déconvenues. Le titre olympique revient à la Néerlandaise Shanne Braspennincx qui devance la Néo-Zélandaise Ellesse Andrews et la Canadienne Lauriane Genest. Les deux Ukrainiennes présentes en finale manquent donc le podium.

 

Pas d'exploit pour Sébastien Vigier 

Opposé au Hollandais Jeffrey Hoogland, le représentant français s'est arrêté en quarts de finale. Malgré deux bonnes performances et un certain panache, le récent médaillé de bronze de vitesse par équipes a dû s'incliner face à l'un des favoris de la compétition. Ce dernier sera opposé au Russe Denis Dmitriev pour une place en finale. La seconde demi-finale opposera le Britannique Jack Carlin au second Hollandais, Harrie Lavreysen. 

Matthew Walls champion olympique

Encore une médaille pour le cyclisme britannique ! Après Tom Pidcock, c'est Matthew Walls qui devient champion olympique. Opposé notamment à Benjamin Thomas et Elia Viviani, Walls a construit son succès tout au long des épreuves de cet omnium. Vainqueur du scratch en début de journée, Walls n'a jamais terminé en dehors des trois premiers d'une épreuve. En tête avant la dernière épreuve, la course aux points, il a parfaitement géré et s'est adjugé un titre amplement mérité !

Elia Viviani, le coureur de la formation Cofidis, termine troisième alors que l'argent revient au Néo-Zélandais Campbell Stewart.

Photo en une : Reuters / Christian Hartmann

Dernières publications

En haut