Compétitions internationales

JO – Football (H) : l’équipe de France s’incline d’entrée face au Mexique

Début de tournoi olympique pour la sélection de Sylvain Ripoll en cette matinée en France, fin d’après-midi à Tokyo et une entame qui s’annoncée corsée face au Mexique. Alignant un effectif de bric et de broc face aux nombreux refus des clubs professionnels de laisser partir certains de leurs jeunes joueurs, les Bleus n’ont presque pas existé face à une sélection mexicaine pleine de technique et de vivacité en attaque (1-4).

Un premier acte très en dedans pour des Bleus qui restent dans la partie

Le trio arbitral donne à 10h le coup d’envoi des Jeux olympiques 2020 pour l’équipe de France qui débute sa compétition avec 15 minutes de maîtrise avec le pied sur le ballon mais sans se créer de véritables occasions. Très vite, ce sont les Mexicains qui prennent le dessus en contre avec des frappes qui viennent inquiéter Paul Bernardoni sans pour autant trouver le chemin des filets.

André-Pierre Gignac tente par une tête timide d’inquiéter Guillermo Ochoa, en vain. Le score est nul et vierge lorsque l’arbitre renvoie les 22 acteurs aux vestiaires et l’envie manque cruellement côté français avec un Florian Thauvin très peu inspiré et un Téji Savanier qui a très peu pesé sur le jeu de son équipe.

La sanction mexicaine

Dès le retour des vestiaires, les doutes dans les têtes tricolores s’accumulent et les Mexicains se procurent de nouveau de très belles occasions jusqu’à l’ouverture du score logique de Vega sur un très beau service de Lainez, le joueur du Bétis Séville. Dans la foulée, le Mexicain est tout proche de doubler la mise mais Bernardoni veille encore au grain et permet à des Bleus amorphes de rester en vie.

Les Mexicains vont logiquement doubler la mise grâce à Cordova, les Bleus sont toujours sans réaction. Dix minutes plus tard, l’entrée du Nantais Kolo Muani va faire changer les choses avec une belle incursion dans la surface de réparation adverse gratifiée d’un penalty accordé par le corps arbitral sur une faute de Montes. On pense alors les Bleus capables de revenir au score après la conversion du penalty par André-Pierre Gignac mais le Mexique va sanctionner les Bleus à deux nouvelles reprises par Antuna puis Aguirre pour une victoire nette et sans bavure de Mexicains qui s’annoncent déjà comme les épouvantails de ce groupe A.

Si l’envie, le combat et le jeu ont manqué aux Bleus, il leur faudra relever la tête très rapidement avec dès samedi un match capital face à l’Afrique du Sud pour se relancer et envisager la qualification en quarts de finale. 

Crédit image en une : Icon Sport

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire