Jeux olympiques

JO – Quiquampoix en or, les cavaliers bronzés et les Bleues du basket et du handball au rendez-vous

jean quiquampoix

Dixième jour de compétition, et un lundi bien rempli à Tokyo. Jean Quiquampoix titré en tir sportif, les cavaliers tricolores en bronze, les Bleues qualifiées en handball et en basket, déception pour Samir Aït Saïd et Koumba Larroque… Retour sur une nouvelle journée mouvementée pour le clan tricolore.

Il est incontestablement l’homme de la journée bleue. Jean Quiquampoix, 25 ans, remporte sa première médaille d’or olympique. En argent à Rio en 2016, il atteint cette fois son objectif de titre en tir rapide au pistolet à 25 m. Il permet à la délégation française d’ajouter une sixième médaille d’or à son total.

JO, Tir au pistolet 25 m : Jean Quiquampoix offre à la France sa sixième médaille d’or !

L’équitation tricolore en bronze

Tenants du titre, les cavaliers français décrochent cette fois le bronze lors du concours complet par équipes. Malgré une neuvième place après l’épreuve de dressage, Nicolas Touzaint, Christopher Six et Karim Laghouag effectuent une belle remontée lors de l’épreuve de cross. Ce lundi, les Tricolores assurent ce nouveau podium lors du saut d’obstacle.

Il s’agit de la quatrième médaille française au concours complet par équipes, après le bronze à Rome (1960), et les titres à Athènes (2004) et Rio (2016). Avec cette nouvelle médaille, la France voit son bilan grimper à 23 breloques glanées à Tokyo.

Les malheurs de Larroque et Aït Saïd

Pour Koumba Larroque, ces Jeux olympiques de Tokyo devaient être couronnés de succès. C’est raté, avec une élimination dès son entrée en lice en lutte libre -68 kg. Battue par la Mongole Battsetseg Soronzonbold (4-3) dans les dernières secondes, Koumba Larroque n’a pu être repêchée. Cette sortie par prématurée pour la n°1 mondiale âgée de 22 ans est une réelle déception.

JO – Lutte (F) : Koumba Larroque battue dès les huitièmes

Déception toujours, et cruel scénario pour Samir Aït Saïd. Le gymnaste de 31 ans, déjà malheureux à Rio, échoue à la quatrième place en finale des anneaux. Blessé au biceps gauche, il prend tout de même part à la finale mais voit le podium lui échapper pour 0,3 point. Déçu mais pas abattu, Samir Aït Saïd a déjà pris rendez-vous pour 2024 et les Jeux de Paris.

JO – Gymnastique artistique : Samir Aït Saïd au pied du podium

Ça passe pour les Bleues du hand et du basket

En handball féminin, les Françaises vice-championnes olympiques seront bien en quarts de finale. Malgré une phase de groupes délicate, les coéquipières d’Allison Pineau ont su battre aisément le Brésil (29-22). Elles poursuivent donc leur route, et affronteront les Pays-Bas ou la Norvège en quarts.

JO – Handball (F) : les Bleues qualifiées pour les quarts de finale

Et pour que la satisfaction soit pleine en sports collectifs, les basketteuses bleues arrachent également leur billet pour la suite du tournoi olympique. Battues par les Etats-Unis (93-82), les Françaises parviennent tout de même à limiter l’écart en-dessous des 14 points. La qualification pour les quarts de finale acquise, place maintenant à un choc face à l’Espagne (ce mercredi, 14h), pour une place dans le dernier carré.

JO – Basketball (F) : les Bleues battues par Team USA mais qualifiées pour les quarts

Fortunes diverses en athlétisme, tennis de table et haltérophilie

En qualifications du lancer de marteau, Quentin Bigot ne tremble pas. Le vice-champion du monde tricolore réussit un jet à 78,73 m pour rejoindre tranquillement la finale du concours. Finale à suivre ce mercredi, à partir de 13h15 (heure française).

JO – Athlétisme : Bigot et Joseph qualifiés, Hassan in extremis

Les marches étaient trop hautes pour les équipes de France de tennis de table ce lundi. Respectivement opposées à Singapour et la Chine, les formations féminine et masculine ont rendu les armes, non sans combattre.

JO – Tennis de table : fin de parcours pour les Bleu(e)s en par équipes

Enfin, la Française Gaëlle Nayo-Ketchanke doit se contenter d’une cinquième place en haltérophilie. Pour sa dernière participation aux Jeux olympiques, elle ne peut soulever plus que 247 kg dans sa catégorie des -87 kg.

JO – Haltérophilie : les Chinoises titrées, Nayo-Ketchanke 5e en -87 kg

Crédit photo : Getty Images
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire