Késako : Le Football Gaélique

0
Football Gaélique
(Crédits : Breizh-Info)
Ligue 1

Le sport, ce n’est pas seulement le football, le rugby ou le basketball, mais de nombreuses autres disciplines moins médiatisées. We Sport vous emmène à la découverte de sports (que vous connaissez peut-être déjà) mais qui valent le détour. Aujourd’hui, on s’intéresse au football gaélique, le sport gaélique par excellence.

Le Principe :

Pour définir le football gaélique très (trop) simplement, c’est un mélange de football et de rugby. Il se joue à 15 contre 15 sur un terrain où se trouve à chaque extrémité des poteaux de rugby sous lesquels sont placés des cages de football. On utilise un ballon sphérique s’apparentant à un ballon de football mais en plus lourd. Il existe deux moyens d’inscrire des points : faire passer le ballon entre les perches, ce qui rapporte un point, ou tromper la vigilance du gardien en marquant un but, rapportant trois points. Les points s’inscrivent uniquement avec le pied.

Football Gaélique
Les différents postes au Football Gaélique.
Football Gaélique
Voici un but de Football Gaélique, avec la valeur des points inscrits.

Chaque joueur peut se déplacer avec le ballon mais a droit à quatre pas maximum. Il doit ensuite faire rebondir le ballon au sol (dribble) avant de repartir pour quatre pas supplémentaires. Pour continuer à avancer, il doit alors faire rebondir le ballon sur son pied (toe tap) avant de continuer sa progression. On peut donc caractériser une avancée par le schéma suivant : 4 pas → 1 Dribble → 4 pas → 1 Toe Tap… La règle du mark, similaire à celle du football australien, est également expérimentée depuis 2017.

Pour faire une passe, un joueur doit frapper le ballon avec son poing. Attention, la manchette de type volleyball est proscrite, le joueur devant avoir ses deux mains en contact avec le ballon lors de la transmission. Une passe au pied peut également être faite, vers l’avant ou vers l’arrière. Défensivement, le contact est autorisé mais très réglementé. Un défenseur peut se frotter à son adversaire épaule contre épaule ou tenter d’éjecter le ballon de ses mains, mais rien de plus. Toute faute peut-être sanctionnée d’un carton jaune, rouge ou noir (joueur expulsé mais pouvant être remplacé).

Un peu d’histoire :

Sport gaélique, le Football Gaélique (ou caid) est né en Irlande. On retrouve ses premières traces vers 1300. En 1527 le “foot balle” est autorisé par le statut de Galway, avant de prendre son essor dans le pays au cours du XVIIe siècle, période où les premiers matchs officiels sont recensés. Les pratiques sont alors bien différentes du sport actuel, notamment autour des contacts qui étaient bien plus rugueux.

Toutefois, le sport continue son essor au cours du XIXe siècle, mais va voir le développement du rugby et du football en parallèle sur le territoire. Ces deux pratiques sportives prirent presque le pas sur le football gaélique et ce sport fut alors codifié officiellement par la GAA (Gaelic Atheltic Association) en 1887. Cette association visait à promouvoir les sports gaéliques et à rejeter certains imports britanniques comme la règle du hors-jeu. Les premières compétitions sous ces nouvelles règles virent peu à peu le jour et le football gaélique s’imposa progressivement comme le sport le plus populaire dans le pays.

La pratique :

Sport très localisé, il compte la grande majorité de ses pratiquants en Irlande. Longtemps pratiqué presque exclusivement sur ce territoire, cela n’a pas pour autant freiné sa popularité. Cependant, le football gaélique a fini par s’ouvrir au reste du monde au cours du XXIe siècle avec notamment la création de l’Euroligue regroupant les meilleures équipes européennes.

Une balle de Football Gaélique

En France, le football gaélique est apparu vers 1994 grâce à des ressortissants irlandais dans l’Hexagone. Le premier club français, le Paris Gaels GAA est fondé en 1995 puis est rejoint par d’autres équipes, souvent créées par des expatriés irlandais. La Fédération Française de Football Gaélique (FFG) voit le jour en 2004 et vise à promouvoir l’ensemble des sports gaéliques (football gaélique, hurling, camogie, …). En, 2018, on dénombrait vingt-cinq clubs et environ 900 licenciés en France.

La compétition : All-Ireland Senior Football Championship

C’est la plus prestigieuse des compétitions dans ce sport. Fondé en 1887, il réunit les différents comtés d’Irlande et se déroule en plusieurs phases. Tout d’abord les équipes se disputent les championnats provinciaux, chaque province (Munster, Ulster, Leinster et Connacht) couronnant un champion. Ces champions se qualifient pour le véritable tournoi du All-Ireland Senior Football Championship (SFC), tandis que les autres équipes sont reversées dans un tournoi de qualification. Les équipes restantes y entrent en lice en fonction du moment où elles furent éliminées dans la tournoi de Province et seules quatre équipes se qualifient pour le grand tournoi. Les huit équipes alors qualifiées se disputent la Sam Maguire Cup dans un tournoi à élimination directe.

Ce tournoi ce déroule lors de l’été et sa finale a lieu le troisième dimanche de Septembre. Le comté de Kerry est l’équipe la plus titrée de l’histoire avec 37 victoires, mais le tenant du titre vient du comté de Dublin. La finale a lieu à Croke Park, l’antre des sports gaéliques.

Méconnu mais passionnant, le football gaélique est un sport qui vaut le détour. Ultra populaire en Irlande, il connaît un lent mais progressif développement hors de ses frontières historiques.

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here