NBA

Kevin Durant aux Celtics, une bonne idée?

Kevin Durant veut une nouvelle fois changer d'air, ce n'est un secret pour personne. Et alors que KD prospecte à droite à gauche comme cela lui était déjà arrivé (un jour annoncé aux Warriors, le lendemain du coté de Phoenix), une nouvelle rumeur vient de voir le jour : Les Celtics, finalistes NBA 2022, seraient intéressés par la venue du MVP 2014. Mais Boston doit-il vraiment mettre en péril son avenir pour faire venir Durant? 

29.9pts, 6.4asts, 7.4rbds par match. Mais qui pourrait refuser la venue d'un tel joueur? Car si Brooklyn est passé coté de sa saison, Kevin Durant lui, est resté sur des bases très élevées. Une saison digne d'un candidat au titre de MVP. Malheureusement pour lui, trop souvent blessé et plombé par les résultats de son équipe et tous les problèmes en interne (l'affaire Irving, le trade Harden-Simmons), cette année 2021-2022 est à mettre au placard. Mais encore une fois, le bougre a décidé qu'il était temps de faire ses valises, lassé par la direction que prend sa franchise. Il est donc prêt à tout pour partir de Brooklyn, au plus vite.

Durant doit-il dire oui à tout ? 

L'histoire se répète donc, et comme en 2015, KD veut forcer son départ pour rejoindre une grosse équipe, lui qui est toujours sous contrat. Quand d'autres tentent tant bien que mal de réussir au sein de leur franchise pourtant en difficulté (Lillard, Beal sont les exemples les plus récents), lui fuit les problèmes. Problèmes qui ne viennent pas forcément de lui mais qui démontrent une chose : Durant ne veut pas perdre de temps pour décrocher une nouvelle bague. Très critiqué pour son choix de rejoindre les Warriors et former une superteam en 2015, il avait tenté de faire taire les critiques en signant aux Nets avec son ami de toujours, Kyrie Irving. Mais force est de constater que le projet a très vite pris du plomb dans l'aile.

Du coup, dans une impasse comme à OKC quelques années plus tôt, il a donc décidé de partir, coûte que coûte. Et il semble prêt à aller n'importe où, tant que la possibilité de décrocher une nouvelle bague existe. Il a été annoncé du coté de Phoenix, qui a finalement prolongé Ayton, puis un retour à Golden State était dans les tuyaux. Même le Heat, finaliste à l'Est la saison passée, s'est penché sur son cas. Et dans tout ça, on sent un Durant qui ne serait pas insensible à ces approches.. De quoi laisser penser que KD serait prêt à tout (et peut-être n'importe quoi) pour partir de New-York.

Forcément, sa légende en prend un coup. Quand on voit l'un des tous meilleurs joueurs de l'histoire du basket être contraint de changer de franchise régulièrement pour parvenir à ses fins, on est en droit de se poser la question de sa légitimité parmi les tops joueurs NBA. Il n'est évidemment pas question ici de remettre en cause le talent de Durant, mais juste à se poser la question de la fameuse “legacy”. Quoi qu'il en soit, et peu importe la franchise au sein de laquelle Durant va atterrir, il se devra de gagner, et vite!

Résultats à court terme ou vision sur l'avenir, à Boston de choisir 

Cette franchise pourrait être les Celtics de Boston, qui depuis hier, semble être intéressée par sa venue. Mais faire venir un joueur sous contrat encore quatre ans nécessite une grosse contrepartie. Les Nets sont en position de force, et vont donc être très gourmands. Il se murmurerait que si Boston voulait Durant, il faudrait au moins inclure dans le package Marcus Smart et Jaylen brown. Plusieurs tours de draft seraient même sans doute obligatoire. Selon The Athletic, la première offre de la franchise du Massachussetts comprenant Brown, Derrick White et un premier tour de draft aurait dore et déjà été repoussée.

Difficile pour les Celtics d'envisager se séparer du backcourt titulaire de la saison passée, même si avec l'arrivée de Malcolm Brogdon et la potentielle arrivée de KD, le change ne serait pas forcément perdant. Mais si la mayonnaise ne prend pas, Boston se retrouverait avec un boulet à traîner jusqu'à ses 38 ans, avec un contrat long comme le bras.. Alors que Smart mais encore plus Jaylen Brown représentent l'avenir de la franchise, eux draftés par les Celtics et qui n'ont jamais caché leur amour pour leur équipe. Cela vaut-il le coup de tenter un pari aussi risqué pour une équipe tout de même finaliste la saison passée et qui vient de se renforcer sérieusement (Brogdon, Gallinari) ? Pas certains. Bien que l'envie de recruter l'un des meilleurs joueurs de l'histoire puisse titiller Brad Stevens.

La tentation est grande pour Boston de vouloir recruter un Kevin Durant toujours au sommet. En revanche en cas d'échec, les pertes pour les Celtics pourraient être énormes. KD lui, ne semble pas fermé à l'idée de rejoindre la franchise qui vient de le sweeper lors de la saison précédente. Durant veut à tout prix bouger de Brooklyn, et Boston est une destination plausible. A voir si les finalistes 2022 prendront ce risque. 

Crédit photo: Sport Illustrated

Dernières publications

En haut