Kremlin Cup : les Russes malmenées à domicile, les Français aussi

0
Ligue 1

Cette semaine, l’ATP et la WTA tentent de défendre leurs derniers points de la saison à Moscou. La tenante du titre Julia Görges absente cette année et le tenant du titre Damir Dzumhur déjà éliminé, le tournoi promet donc un palmarès bien différent qui laisse le rêve à chacun des participants de s’imaginer en haut de l’affiche. 

Paire(dre) à la Française

A l’heure où Benoit Paire fait (encore) des siennes en refusant de serrer la main de son adversaire Gerasimov, 217ème ATP, à la fin du match et en tapant violemment les décors publicitaires, Kristina Mladenovic, 42ème WTA, s’incline face à Anett Kontaveit, 21ème WTA, sur le score de 2/6 – 6/7. Ils s’arrêtent au deuxième tour pendant que Pierre-Hugues Herbert sort vainqueur de son premier tour face à Bublik en deux petits sets 6/2 – 6/4. Adrian Mannarino, 49ème ATP, foulera, quant à lui, le Centre Court en soirée, face à Marco Cecchinato, la sensation du dernier Roland Garros.

Ca sent le R(o)ussie

Sur huit joueuses Russes engagées dans le tableau principal, et une naturalisée Australienne d’origine Russe, seules quatre ont réussi à atteindre le deuxième tour du tournoi Moscovite cette année. Daria Gavrilova, Anastasia Pavlyuchenkova, Vera Zvonareva et Daria Kasatkina. Engagée dans un rallye face à la Britannique Johanna Konta, la joueuse de 24 ans, Daria Gavrilova, 38ème WTA, naturalisée Australienne mais d’origine Russe, n’a pourtant pas su se servir du soutien de son public pour retourner la vapeur et se sortir de ce match piège face à l’inconstante Konta face à laquelle elle s’incline 4/6 – 6/3 – 3/6. A quelques portes de là, c’est son amie et compatriote, Daria Kasatkina, 14ème WTA, qui se débat face à la Française Alizé Cornet, 43ème WTA.

Petit zoom sur ce match rythmé d’échanges fond de court (à croire qu’elles aiment faire l’essuie-glace) où Cornet impose ses coups plats et puissants tandis que Kasatkina peine à suivre la cadence. Moteur diesel, la Russe parvient à recoller au score dans le premier set avant de se laisser déborder par la défense impeccable de la Française qui remporte le premier set 6-3. N’est pas un match d’Alizé Cornet sans des étincelles contre le public, l’arbitre, les ramasseurs de balle ou l’adversaire, et cela nous ramène à quelques heures en arrière lorsque Benoit Paire montrait combien il avait changé; sans le citer. Bref, passons… De retour sur le court, Daria Kasatkina démontre enfin sa palette variée de coups qui mettent en difficulté Alizé Cornet et s’exprime face à un public Moscovite qui se réveille avec elle. S’en suit un second set au tennis puissant, aux points et poings serrés à l’image du point ci-dessous :

Le deuxième set en poche, Daria Kasatkina joue enfin pleinement son jeu face à une Alizé Cornet qui n’en démord pas et qui continue à faire preuve de précision. Cornet break rapidement et s’adjuge un léger avantage qui ne tarde pas à s’estomper lorsque la Russe se met à hausser le niveau de jeu. Portée par son public, Kasatkina finit par conclure le match en trois sets sur le score de 3/6 – 7/5 – 6/4.

Programme du jeudi 18 octobre : 

Kontaveit – Jabeur

Sevastova – Zvonareva

Pavlyuchenkova – Kasatkina

Kyrgios – Basic

Herbert – Seppi

Sasnovich – Konta

Sur ce, je vous souhaite une bonne nuit à la Zvonareva !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here