Biathlon

La Norvège s’offre le relais, et conserve son titre

L’Équipe de France féminine avait à cœur de se refaire la cerise, après la débâcle de l’individuelle mardi. Avant-dernière épreuve de cette quinzaine des championnats du monde de Pokljuka, le relais a vu le sacre pour la 3e fois d’affilée de la Norvège, devant l’Allemagne et l’Ukraine.

Un dernier tour de piste difficile…

Jamais titrée dans son histoire, le relais féminin arborait une composition inédite(Bescond, Chevalier-Bouchet, Chevalier et Simon). 14e l’an passée les tricolores doivent se contenter de la cérémonie des fleurs et d’une huitième place. Pourtant irréprochable derrière la carabine (5 pioches), la différence c’est faîtes sur la piste. Habituée à occuper le haut du classement en temps de ski, les françaises ont péché sur la piste. La faute, selon Anaïs Chevalier-Bouchet à une “mauvaise glisse”, combiné à un manque de sensation. Le dernier tour de piste, et surtout la dernière montée avant d’arriver dans le stade à démontrer les problèmes sur le fartage. Décevant quand on voit qu’elles ont le meilleures score au tir.

La Norvège une nouvelle fois sacrée

Le triplé pour la Norvège ! Sacrée une nouvelle fois le relais composé de Tandrevold, Echoff, Lien et Roeiseland arrache pour la 3e fois consécutive le titre sur le relais. Pourtant largement en difficulté sur le tir avec 11 pioches, les biathlètes norvégiennes remportent la course sur la piste. Une force collective qui a vacillé avec Roeiseland lors du troisième tir (3 pioches), mais il n’en fut rien. L’Allemagne s’offre la seconde place de manière rocambolesque, après que l’Ukrainienne Pidhurushna célèbre un peu trop vite sa victoire (dixit, Julian Alaphilippe). Mention spéciale à Lisa Vittozzi, qui a réalisé un premier relais sensationnel.

 

Un résultat décevant donc des tricolores, qui pourront se racheter demain lors de la mass-start. Tantôt place au relais masculin, dans lequel tous les espoirs sont permis. 

Crédit photo : IBU

 

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire