Ça roule…

La première d’Alexys Brunel sur l’Étoile de Bessèges

Après le Grand Prix La Marseillaise dimanche, le peloton professionnel a entamé aujourd’hui la première course par étapes Française de la saison : l’Étoile de Bessèges. Le jeune et prometteur Alexys Brunel (Groupama FDJ) a remporté sa première victoire professionnelle à Bellegarde.

Un trio s’est formé dans un premier temps à l’avant de la course avec Ibon Ruiz (Equipo Kern Pharma), Lindsay De Vylder (Sport Vlaanderen-Baloise) et Samy Aurignac (Cambodia Cycling Academy). Ils n’ont obtenu que 2 minutes 15 d’avance après 20 kilomètres de course.

Puis qu’ensuite, certaines équipes ont décidé de lancer les hostilités en lançant un coup de bordure. Le peloton s’est complètement morcelé en plusieurs morceaux et le premier groupe a avalé les hommes de tête avant même à 95 kilomètres du but. Des coureurs Pierre Latour (AG2r La Mondiale), Diego Rosa (Arkea Samsic) et Valentin Madouas (Groupama FDJ) ont été piégés.

Par la suite, un regroupement a eu lieu 30 kilomètres plus tard.

Mais, dans les tours suivants, le peloton s’est à nouveau cassé sous l’impulsion de la Total Direct Energie, B&B Hôtels Vital Concept, EF Pro Cycling, Trek Segafredo et AG2r La Mondiale. Tandis que la mauvaise journée de Rosa a continue puisque l’Italien a chuté à plus de 60 kilomètres de l’arrivée. Latour et Madouas sont encore piégés à l’arrière de la course.

Puis, à une vingtaine de kilomètres de l’arrivée, ils n’étaient plus qu’une trentaine à l’avant de la course.

Pour les bonifications sur le passage sur la ligne d’arrivée à 8 km de la fin, Cosnefroy est passé en tête devant Geniets et Brunel.

Enfin, après une attaque décisive à 3 kilomètres de l’arrivée, Alexys Brunel (Groupama FDJ) a résisté sur la Côte de la Tour au retour de Benoît Cosnefroy (Groupama FDJ).

Le puncheur Français a été auteur d’une grosse attaque dans la bosse finale. Edward Planckaert (Sport Baloise Vlaanderen) a pris la troisième place à 3 secondes devant Alex Kirsch (Trek Segafredo). Brunel prend la tête du classement général.

Demain, un nouveau un final explosif à Poulx avec une bosse de 3 km à 3,6 % dans le final.
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
amet, ipsum ut efficitur. leo facilisis libero Curabitur felis