La Serie A reprend ses droits

0
Ligue 1

De nombreux championnats vont retrouver le chemin des pelouses. C’est le cas de la Serie A qui reprend donc samedi 20 juin. De longues semaines de réflexions ont abouti sur un plan de reprise stricte.

Le 9 mars dernier, le football italien se stoppe après le match entre Sassuolo et Brescia (3-0). Dès lors, le pays subit de plein fouet cette violente crise sanitaire. L’Italie sera durant très longtemps le pays européen le plus touché par le Covid-19 et principalement ses régions du nord. Naturellement, le Calcio a lui aussi été impacté par ce virus. Nombreux de ses acteurs ont été contrôlés positif : Gasperini, le père et le fils Maldini, Paulo Dybala ou encore Blaise Matuidi. Les semaines passent et la FIGC, avec le Gouvernement italien, va alors tout mettre en œuvre pour relancer le football italien.

Après de longues semaines de négociations, le retour de la Serie A est officiellement annoncé, ce sera le samedi 20 juin. Une décision prise le 28 mai dernier lors de la réunion entre le Gouvernement, la FIGC et le CTS. Vincenzo Spadafora déclare alors que «c’est le moment parfait pour reprendre le football et la Serie A. La reprise de la Serie A est un signal important car l’Italie redémarre et le football est un protagoniste de cette reprise». Le ministre des Sports italien explique même avoir «pensé que nous pourrions pas repartir».

Les détails de cette reprise

Mais c’est surtout le 1er juin que les choses se sont clarifiées. Lundi dernier, le calendrier de reprise est dévoilé. La Serie A reprendra le week-end du 20-21 juin avec quatre matches en retard de la 25e journée: Torino-Parma (20/06 à 19h30), Hellas Verona-Cagliari (20/06 à 21h30), Atalanta-Sassuolo (21/06 à 19h30) et enfin Inter-Sampdoria (21/06 à 21h30).

Ensuite se dérouleront les douze journées restantes (de la 27e à la 38e) du 22 juin 2020 jusqu’à début août. Pour la fin du championnat, aucune date officielle n’a encore été annoncée. En théorie, l’objectif est de terminer le championnat avant la possible reprise de la Ligue des Champions prévue mi-août. Une douzaine de matches à jouer pour les formations italiennes en l’espace d’un mois et demi avec des rencontres tous les trois-quatre jours, le programme est colossal.

Les horaires des matches sont aussi quelque peu différents. Sur les 124 rencontres, une petite dizaine se disputeront à 17h15 (exclusivement le week-end), le reste à 19h30 et 21h45. Voici quelques grosses affiches qui se disputeront lors de cette fin de saison, à prendre en note: Atalanta-Lazio (J27), Milan-Juve (J31), Juve-Atalanta (J32), Juve-Lazio (J34) et Atalanta-Inter, Napoli-Lazio, Juve-Roma tous lors de l’ultime journée.
La Coppa Italia, quant à elle, se bouclera avant le retour du championnat. Les 1/2 finale retour se disputeront le 12 juin (Juve-Milan) et le 13 juin (Inter-Napoli). La finale est prévue pour le 17 du même mois.

La reprise de la Serie A rime avec règles d’hygiène strictes. La FIGC accorde une grande importance au protocole sanitaire. Cette dernière a débloqué la somme de 22 millions d’euros pour aider les clubs italiens à le respecter. Un plan qui comprend par exemple les tests au Coronavirus pour l’ensemble des clubs. Des tests qui doivent s’effectuer tous les quatre jours. À noter que si un club ne respecte pas ce plan, il risque l’exclusion du championnat. La fédération italienne a aussi développé d’autres solutions pour aider les clubs comme la possibilité de faire cinq changements ou encore le prolongement des prêts jusqu’à la fin de cet exercice 2019-2020.

Le plan B de Gravina 

Le président de la FIGC n’espère pas mettre en vigueur ce plan mais il est à prendre en considération. Si un cas positif est déclaré au sein d’une équipe, alors la Serie A sera contrainte de s’arrêter. Pour cela, Gabriele Gravina a prévu un second plan basé sur un algorithme biscornu. L’idée serait de simuler le classement final avec le calcul suivant : les points actuels de l’équipe A + (la moyenne de points pris à domicile par A x le nombre de matches restants à jouer par A à domicile) x (le même calcul, mais pour les matches joués à l’extérieur). Un plan qui reste pour le moment hypothétique. La FIGC se prononcera officiellement sur le sujet le 8 juin.

Une chose est certaine, c’est que la reprise du championnat italien divise ses acteurs. Si certains sont satisfaits, d’autres en revanche en sont plus perplexes comme Marco Tardelli. Le champion du monde 82 donne une vision nuancée : « Celui qui aime le football est content mais c’est une reprise pleine de doutes que ce soit l’application du protocole et aussi l’avenir de la Serie B et de la Serie C». Il est clair qu’après deux mois d’interruption, c’est un tout autre championnat qui commence. Une reprise pas évidente surtout pour ses acteurs principaux. En effet, les blessures sont régulières depuis la reprise : Ibrahimovic, Baselli, Higuain, Milinkovic Savic, etc…

Certes, cette reprise va certainement limiter la casse économique mais de nombreux doutes subsistent sur la forme des joueurs et l’enchaînement avec l’exercice 2020-2021. Et si finalement les voisins français n’avaient pas pris la meilleure décision?

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here