Basketball

L’AS Monaco remporte l’EuroCup et rentre dans l’Histoire

Vendredi 30 avril 2021, l’AS Monaco est entrée dans l’histoire du basket français en remportant l’EuroCup, le deuxième échelon européen. Face à l’Unics Kazan et dans une salle presque pleine, la Roca Team s’est montrée résistante dans un match (83-86) qui s’est joué jusque dans les derniers instants.

Un match intense

Au terme d’un match irrespirable, l’AS Monaco a remporté la deuxième manche de la finale de l’EuroCup, une victoire synonyme de couronnement. Face à une équipe revancharde de Kazan que la Roca Team avait battu 89-87 lors de la première manche, Monaco a remis le couvercle en faisant preuve d’adresse derrière l’arc (9/20 à 3 points). C’est toute l’équipe qui a mis la main à la pâte même si des individualités ont capté la lumière qu’amène ce genre de rendez-vous. J.J. O’Brien a été ultra clutch, 5 points dans les derniers moments de la rencontre ; Marcos Knight, en double-double, a noirci la feuille de statistiques grâce à sa présence étouffante sous les arceaux ; Rob Gray, taille MVP, a inscrit 25 points dans ce qui semblait être un bon soir pour lui (Gray porte sa moyenne de points dans cette double confrontation à 24, rien que ça).

Le coach monténégrin, Zvezdan Mitrović, a su porter son équipe jusqu’à son premier accomplissement majeur, et pas n’importe lequel, un titre européen. Même si ce n’est pas le Graal que peut être l’EuroLeague, cette victoire est le mont le plus haut que l’équipe du Rocher n’ait encore jamais grimpé et le coach le sait, en conférence de presse d’après-match, il livrait : “Gagner ce titre avec Monaco, c’est grand“.

Une ascension peut en cacher d’autres 

Avec cette victoire, Monaco rentre dans l’histoire du basket français car aucun club de l’Hexagone n’avait remporté la C2 depuis Limoges en 1988. Mais, la suite de la saison de Jeep Elite, dont la Roca Team est leader, se profile et avec elle, la possibilité d’un doublé (lui aussi historique). Cette perspective est tout à fait réalisable tant la Roca Team n’a fait que grimper les échelons rapidement lors des dernières saisons (de la troisième division aux finales de la Jeep Elite). On peut donc compter sur Monaco pour être une tête d’affiche française sur le vieux continent ces prochaines années. Notamment grâce à la qualification pour la saison prochaine en EuroLeague obtenue grâce à son parcours en EuroCup.

La Roca Team s’est offert une victoire historique et a inscrit son nom au panthéon du basket français ce vendredi 30 avril à Kazan. C’est sûr, une marche a été franchie par les Monégasques mais des monts encore plus périlleux se dressent devant eux. 

Crédit image : site EuroCup

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire