L’AS Tagarine, ce club de D4 qui impressionne en Coupe de France

0
Le petit poucet de cette Coupe de France peut encore rêver ce dimanche. (Crédits : Ouest-France)
Ligue 1

Petit poucet de la Coupe de France, l’AS Tagarine est en train d’écrire son histoire. Crée il y a seulement quelques mois au sortir du confinement, ce club costarmoricain évoluant en D4 s’apprête à disputer le 5e tour de la compétition ce week-end. Ils affronteront Lamballe, un club de R1 soit sept divisions d’écart !

Une bande de potes qui vise haut

Les Tagarins ont eu l’idée cet été, pendant une soirée prolongée jusqu’au bout de la nuit de créer un club de football entre copains, notamment pour garder la forme. “On voulait juste se retrouver entre potes. Et le foot nous manquait !” résume Kilian (le président mais aussi défenseur) au quotidien Le Télégramme. Dans ce club très solidaire, certaines personnes travaillent à Paris, d’autres à Marseille mais la cohésion est telle que le rêve d’affronter le Stade Briochin est envisageable, à condition bien-sur de battre Lamballe.

“On s’était inscrit en coupe pour passer le premier tour et juste voir ce qu’on valait” déclare le président. Le résultat est extraordinaire pour ce club de D4 : le cinquième tour de la Coupe de France pour le petit poucet de la compétition (un autre club de D4 est également toujours en lice). De plus, le nouveau format de la Coupe sans les prolongations avantage les petits clubs.

Un niveau bien supérieur à la D4

Etant donné que le club effectue sa première saison, l’équipe n’a d’autre choix que de commencer en D4, le niveau le plus bas à l’échelle régionale. Pour leur premier match en championnat, l’AS Tagarine était opposée à la modeste équipe C de Plélo. Le score est sans appel : un victoire 17-2. En regardant de plus près l’effectif, une majeure partie des joueurs ont joué au Stade Briochin pendant leur jeunesse, mais ils n’ont pas été conservés.

Résultat : ils ont arrêté le sport avant de se retrouver des années après pour ce magnifique projet. Le club n’aura aucune difficulté à monter jusqu’en D1, le passage en R3 pourra s’avérer complexe mais nous n’en sommes pas encore là et l’enjeux est bien ailleurs pour les Bretons.

La joie des Tagarins, après leur succès sur Saint-Geroges-de-Chesné, dimanche.

Une équipe pleine d’ambition. (Crédits : Laurent Rivier)

Une formidable épopée en Coupe de France

Les joueurs de l’AS Tagarine se souviendront longtemps de ce parcours en Coupe de France. Lors des premières rencontres, ils déjoueront les pronostics en éliminant des clubs de catégorie supérieure : 5-1 contre une D2 au premier tour puis des victoires 3-0 et 1-1, 5-4 tab face à des D1. Au tour précédent, le club était opposé à Saint-Georges Chesne, également pensionnaire de D1. Avec l’écart de niveau, le club d’Etables-sur-Mer reçoit sur son synthétique.

Une ouverture du score par Tom Le Pottier à la 51e minute mettait les locaux sur le chemin de la victoire mais c’était sans compter sur le retour de l’équipe adversaire qui inscrit deux buts coup sur coup. Nous jouions alors la 88e minute et Hugo Keravis égalise pour redonner de l’espoir à Tagarine. Au bout du temps additionnel, le capitaine François Geoffroy catapulte le cuir au fond des filets et envoie son club au 5e tour. Ce dimanche, l’AS Tagarine affrontera Lamballe, pensionnaire de Régional 1 et voudra créer un nouvel exploit.

Nous vous tiendrons informé de l’évolution de l’AS Tagarine en Coupe de France ainsi qu’en championnat. En attendant, nous leur souhaitons bonne chance pour leur rencontre face à Lamballe. 

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here