Champions League

Lazio Rome – Borussia Dortmund : les notes du match

Pour débuter cette nouvelle édition de la Ligue des Champions, les Italiens de la Lazio recevaient le Borussia Dortmund. Dans un match ouvert mais dominé par les hommes de Simone Inzaghi, la Lazio Rome s’impose sur le score de 3-1. Sans plus tarder, voici les notes de la rencontre.

 

Les joueurs de la Lazio Rome

Strakosha (6) : battu sur le but de Haaland, Strakosha réalise un arrêt décisif devant Guerreiro. Solide sur sa ligne comme dans les relances, nous n’avons pas grand chose à lui reprocher.

Acerbi (7) : très solide sur le côté gauche de la défense, il a majoritairement donné des ballons en profondeur vers les joueurs offensifs sur les phases de contre.

Luiz Felipe (7) : il vient placer sa tête sur corner sur le deuxième but, même si ce dernier ne lui sera pas accordé. De belles interventions et un jeu aérien indispensable pour la Lazio. Remplacé par Hoedt.

Patric (6) : match intéressant même s’il n’a pas eu beaucoup de travail à faire. Régulier dans l’ensemble.

Marusic (6) : le jeu se déroulant principalement à l’opposé, il n’a pas pu développer ses capacités au maximum et c’est bien dommage.

Milinkovic-Savic (8) : le Serbe a été le maitre à jouer de ce milieu avec Leiva. Malgré sa timidité devant le but, il a intercepté beaucoup de ballons dans les zones précieuses. Remplacé par l’ancien Toulousain Akpa Akpro qui inscrit le but de la victoire.

Leiva (7) : son expérience en Ligue des Champions a été cruciale pour ses coéquipiers. Toujours bien placé, Lucas Leiva multiplie interventions de qualité et relances précises.

Alberto (8) : quelle masterclass de Luis Alberto ! Des coups de pied arrêtés parfaitement bien tirés, un apport offensif indéniable et un bon repli défensif, il fut performant dans tous les compartiments du jeu. Remplacé par Parolo.

Fares (6) : le natif d’Aubervilliers s’est montré plein de bonne volonté mais malheureusement pour lui, il a manqué ce brin de réussite pour faire la différence. Match encourageant de l’Algérien.

Correa (7) : Joaquin Correa sert parfaitement son partenaire Immobile sur l’ouverture du score. Un pressing assez cohérent aura mis en difficulté la défense allemande. Remplacé par Muriqi.

Immobile (9) : un but, une passe décisive et une créativité débordante, what else ? Récital de l’attaquant de la Lazio qui a une nouvelle fois mis ses qualités en avant. Remplacé par Caicedo.

 

Les joueurs du Borussia Dortmund

Hitz (4) : pas toujours aidé par sa défense et ses trois buts encaissés, Marwin Hitz a réalisé de belles parades en première période (17e, 20e). Un peu hésitant sur ses sorties à l’image de sa sortie peu académique à la 57e, il est fautif sur le deuxième but des Italiens.

Delaney (5) : habituellement milieu de terrain, Dalaney a dû évoluer sur le côté droit de la défense. Ses passes ont fait beaucoup de bien lorsque les Allemands devaient ressortir. Et il n’en rate que très peu puisqu’environ 98% de ses passes sont arrivées à destination.

Hummels (6) : performance correcte de l’Allemand qui s’interpose à plusieurs reprises devant Immobile. Toujours aussi important dans les duels aériens, Hummels a tenu son rang ce soir.

Piszczek (5) : peu mis en danger sur le plan défensif, hormis sur certains contres, Piszczek en a fait un petit peu trop et a perdu de nombreux ballons : 11 au total. Remplacé par Brandt, qui aura fait du bien sur le plan offensif.

Meunier (4) : l’ancien joueur du PSG aura mis du temps à rentrer dans son match. Sur son côté droit, il enchaine les petites erreurs et se montre fautif sur le premier but en perdant le ballon près de sa surface. Ne s’améliore que très légèrement au fil des minutes.

Guerreiro (5) : moins en forme que d’habitude, Raphaël Guerreiro n’a pas suffisamment apporté sur le plan offensif, en témoigne son nombre de centres : seulement 2 pour aucun réussi. Excepté sa mauvaise relance à la 15e, il a bien tenu les offensives adverses sur son côté.

Witsel (5) : tout comme ses coéquipiers du milieu de terrain, Witsel s’est montré disponible tout au long de la rencontre. Peu dangereux offensivement (43e), ses renversements de jeu ont fait du bien au BVB.

Bellingham (5) : pour sa première titularisation en Ligue des Champions, l’Anglais a oscillé entre belles performances et mauvaises décisions. Il a parfois manqué de grinta et d’engagement mais son match reste intéressant pour un joueur de 17 ans. Remplacé à la mi-temps par Giovanni Reyna qui se sera montré décisif avec sa passe décisive pour Haaland.

Reus (3) : le capitaine n’a pas été au rendez-vous et n’a tenté qu’une seule frappe à la 28e minute, qui ne fut pas cadrée. Ailleurs, il aura beaucoup couru mais n’a pas apporté ce qu’il devait. Remplacé par Reinier.

Sancho (6) : Jadon Sancho s’est montré très créatif sur le côté droit et n’a pas donné une seconde de repos à ses adversaires. Remuant et percutant, il manquait toutefois de spontanéité dans le dernier geste.

Haaland (7) : l’éclaircie de cette équipe de Dortmund. Le Norvégien a beaucoup décroché pour toucher le ballon et a fait la différence de part sa qualité technique. Redonne espoir aux Allemands à la 71e minute après un magnifique but.



Sport en directMercato Football Ligue 1
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
consequat. non venenatis, in ipsum ut sit odio Phasellus libero. Praesent leo