LCK : Griffin, royal, écrase Gen.G !

C’est dans une rencontre alléchante sur le papier que la LCK débutait ce matin en Europe. En à peine 30 minutes pour chaque partie de ce BO3, Griffin s’est défait de Gen.G d’une facilité déconcertante. Retour sur un stomp qui fut un régal pour les yeux.

Game 1

 

Au niveau de la draft, un early game qui sera beaucoup plus intéressant pour Griffin. Roach se fait counter au top par le Jayce de Sword. L’association en botlane Yasuo-Alistar pour ulti les ennemis sur les bumps de Life est une bonne idée. Pourtant, les 15 premières minutes furent au profit de Griffin qui a pu concrétiser leur avance au farm par un first blood en botlane pour Tarzan. Dans tous les compartiments du jeu (macro play, scale, farm, objectifs,etc), Gen.G a du subir la pressure exercée par leurs adversaires. Une première tourelle qui tombe sur la voie du bas au bout de 15 minutes et il faudra 7 minutes pour détruire les autres T1. Avec une avance de 6k golds à 20 minutes, Griffin est lancé de manière idéale.

Un Tarzan omniprésent en botlane a permis à Chovy ou Sword de venir roam et récupérer des kills assez rapidement dans la partie. Déjà en bonne posture dans son matchup contre Fly, Chovy s’est contenté de DPS ses adversaires et se feed de manière considérable. Après un énième teamfight au mid où Griffin a su gérer son scaling et ses focus d’une meilleure manière que Gen.G, les joueurs côté Red side vont s’emparer du Nexus et prendre une option sur la victoire finale.

 

Game 2

 

 

La composition a changé et nous retournons sur des ADC plus conventionnels au bot. Le matchup top est le même mais s’inverse pour les joueurs et la mène va à Roach. Fly décide de reconduire son Aurelion Sol pour espérer avoir la pressure face à Chovy et sa LeBlanc. Une excellente vision de jeu et un trap dans la river ont permis à Griffin d’adjuger le first blood à Sword sur Roach. Première tourelle à 12min au top pour Griffin. Un manque de vision et de scaling ont eu raison de la laning phase de Gen.G. Une nouvelle fois pris de court par la macro play de Griffin, les joueurs coréens n’ont rien pu faire.

Un nouveau teamfight permet à Griffin de s’adjuger un Nashor en fin de partie. Les tourelles s’écroulent aussi vite qu’elle ne sont engagées et un travail énorme de Sword sur toute la map permet à son équipe de prendre le large. Sur un dernier fight mené par Griffin qui a profité du split de Gen.G pour pouvoir les annihiler, la structure impériale en LCK cette saison s”adjuge le Nexus et remporte le match après 29 minutes de matchs sans opposition apparente.

 

Crédits photo : Invenglobal

A propos de l'auteur

Rédacteur football, basket, eSport pour We Sport FR et chroniqueur radio pour l'émission Soyons Sports à Shalom Besançon. Fan du FC Sochaux depuis qu'un certain Teddy Richert a fait des merveilles en finale de Coupe de France 2007.

Poster un commentaire

porta. eget id vel, mi, id fringilla Donec non Lorem Nullam efficitur.