Tous derrière et lui devant !

0
Le Berry
Ligue 1

Le mauvais temps était au rendez-vous ainsi que le petit cheval blanc. Tout était présent ce dimanche à Auteuil afin que Paul Fort puisse écrire une seconde version de son poème.

 

Les éclaircies entrecoupées de pluies ont permis de suivre cette réunion d’Auteuil dans des conditions correctes mais sans plus.

 

I’M Walkin en marche…

 

Le Berry
I’M Walkin

Si un dénommé Le Berry m’a inspiré à écrire cet article, I’M Walkin n’est pas en reste. En effet ce poulain qui aurait dû gagner lors de sa dernière sortie sur les haies, n’a pas raté le coche cette fois-ci. Quoique ce fils de Martaline débutait sur les gros, ses preneurs n’ont pas souffert. On peut même dire que ses adversaires n’ont pas été à la hauteur comme challengers. Seul le récent vainqueur, Losange Vert a tenté de s’opposer au pensionnaire de François Nicolle. Sachant que ce Prix Noiro est une épreuve qui conduit vers le Congress (sorte de Grand Steeple-Chase des 3 ans) il faudra être très fort pour battre I’M Walkin à la régulière…

 

Le Prix de Beaurepaire: une fin de parcours chaotique

 

Le Berry
Houle Secrète et Clément Lefebvre 

Piccadilly Lilly sans sa chute à la dernière haie aurait-t-elle triomphé? Une question qui restera sans réponse. Mais Clément Lefebvre et Houle Secrète se sont envolés pour finir. Il faudra attendre une prochaine sortie de ces deux pouliches pour obtenir un semblant de réponse. Il faudra aussi revoir la magnifique grise Hashcup Collonges, gênée au saut de la dernière haie ainsi que l’estimée Raffles Gitane. Voici quelques gagnants en perspective pour nos portefeuilles…

 

Si les petits cochons…

 

Le Berry
Le Berry après sa victoire dans le Prix Orcada

 

Nous voici arrivés à celui qui m’a presque obligé d’écrire cet article: Le Berry. Mais lorsque l’on tombe amoureux d’un cheval, il est évident que l’on a envie de le faire savoir. Il est beau, il est grand, il est courageux. Tout pour plaire en somme. Quasiment en tête depuis le départ, mais sans se sauver, signe que le poulain comprend ce qu’on lui demande. Le Berry a démontré que le Prix Maurice Gillois sera sa prochaine étape avant d’attaquer une carrière en 2021 chez les ‘vieux’,  qui s’annonce sous les meilleurs auspices. Galléo Conti n’a pu que prendre une excellente deuxième place. Général en Chef n’a pas gardé mauvais souvenir de sa récente chute. Au contraire, il semble avoir bien retenu la leçon, comme quoi il fallait bien lever les gambettes à Auteuil. Le reste du lot n’est pas à jeter aux orties, bien au contraire. Encore des gagnants en perspective…

 

Le meeting d’Auteuil se poursuit en espérant qu’il pourra se disputer jusqu’au bout. Cela serait dommage, car malgré les conditions de cette fichue année 2020, de nombreuses découvertes méritent d’être estampillées: ça c’est crack !

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here