On en parle aussi...

Le Gentil monstre d’Auteuil!

Il est très grand, très fort et aime terrasser ses rivaux en leur imposant sa loi. Non, ce n’est pas Neymar ou autres vedettes du Parc des Princes. Son nom: Crystal Beach, hongre de 7 ans par Network et Hatilade par Royal Charter.

 

Présentatio:

Crystal Beach est tout sauf un cheval de course commun. Après avoir débuté fin octobre 2015 en compétition, le pensionnaire de Marcel Rolland est resté sur la touche de mars 2016 à mars 2018 à cause de problèmes de santé. Aussitôt revenu au mieux, il s’est vengé du sort en montant les échelons à vitesse grand V.

A l’heure où cet article prend forme, Crystal Beach a été vu en compétition 10 fois pour 5 victoires et 5 places… Demi-frère du phénomène Questarabad qui a quitté tragiquement la compétition après avoir engrangé plus de 1 500 000 euros de gains, Crystal Beach va tenter de lui faire honneur.

 

Le Prix Murat :

L’arrivée du Prix Murat Comme on dit dans notre jargon: “Il n’y a pas photo” Crédit photo: Les Cahiers du Turf

 

 

    Ce premier samedi d’avril, se disputait sur l’hippodrome d’Auteuil: le prix Murat l’une des deux principales préparatoires au jour J: Le Grand Steeple Chase de Paris.

Malgré le faible nombre de partants (6) et une allure peu sélective, la course est restée passionnante à suivre.

Milord Thomas, lauréat du Grand Steeple Chase de Paris 2015, s’est dévoué pour assurer le train. Un train si lent que le jockey de Crystal Beach Ludovic Philliperon, se dit qu’il faut faire parler la tenue en accélérant l’allure. Grâce à un saut majestueux au Rail-Ditch (obstacle le plus sévère du parcours) le fils de Network prend le commandement, mais Le Costaud et Bipolaire s’accrochent à ses basques. Mais malgré tout on devine que la messe est dite à la sortie du dernier tournant. Crystal se débarrasse de Bipolaire et saute l’ultime obstacle pour filer au poteau. Seul Le Costaud reste capable de finir dans le sillage du gentil monstre.

 

En attendant le Prix Ingre…

Après avoir vu la démonstration de ce cheval, on peut se poser la question:  qui peut le battre le 19 mai ?

Tout d’abord, le cheval doit courir une autre fois avant le Grand Steeple, le Prix Ingré. Attendons déjà le résultat de cette course avant de porter un jugement  (sectaire de ma part) et définitif.

 

Mais vu la façon que Crystal et Ludovic ont construit leur victoire, on a  le droit de se montrer “chaud ” sur l’avenir. Seul un manque de métier du cheval pourrait être néfaste. Mais l’incertitude des courses est ce qui fait leur grandeur. Et puis on souhaite à son entraîneur de connaitre un deuxième succès dans le célèbre Grand Steeple de Paris…20 ans après celui de Mandarino!

 

Crystal Beach et Ludovic Philipperon avant sa victoire Crédit photo: Les Cahiers du Turf

 

 

 

Envie de découvrir des vrais champions en chair et en os? Alors rendez-vous sur l’hippodrome d’Auteuil le 19 mai. Vous ne serez pas déçus si vous aimez le sport de haut niveau.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
dictum adipiscing eget ipsum lectus elit. nec dolor neque. mi, ut leo