Le RB Leipzig, symbole d’un football business puissant

0
Logo du RB Leipzig, club de Bundesliga
Ligue 1

Après avoir rendu visite à certains des clubs les plus respectés historiquement de Bundesliga, c’est désormais un tout autre style de football que nous allons découvrir. Bienvenue au RB Leipzig, club très récent dans le football Allemand, qui déchaine les passions. 

Liebe Leipziger, 

Il fallait bien en venir à ton équipe. Tout d’abord il faut rappeler quelque chose. l’Allemagne est un pays de football. Ici les fans vivent au rythme de leurs équipes et sont fiers de leurs histoires. Problème concernant ton équipe, tu n’a pas d’histoire comme les autres. Tu es née en tant que RB Leipzig en 2009. Ce qui a le don d’énerver le reste de l’Allemagne. Mais parlons de toi au commencement. 

Leipzig, nouvel investissement de la firme Red Bull 

Et oui cher supporter, ton équipe est née grâce à la puissante marque autrichienne de boisson énergisante. C’est en 2006 que Red Bull continue son ascension dans le monde du sport. Dietrich Mateschitz le PDG de la marque aux deux taureaux, voulait continuer d’investir. Après donc les sports extrêmes, la Formule 1 et ses deux premiers clubs de football (Red Bull Salzburg et Red Bull New York) la marque avait besoin d’une équipe de premier plan dans un championnat majeur. Mais malheureusement pour ton actuel président, cela n’a pas été de tout repos.

Les allemands sont fiers et n’ont pas voulu t’accepter. Après avoir tenté un premier investissement pour le FC Sachsen Leipzig qui avait été accepté, les supporters et la ligue professionnels ont refusé la venue de Red Bull. À alors suivi une recherche importante pour un nouvel investissement. Le Fortuna Dusseldorf, le TSV Munich 1860 ou encore le FC ST. Pauli.

Mais le problème ( ou pas d’ailleurs )avec les clubs de l’Ouest c’est leur énorme fierté. Toutes les offres ont été refusées. C’est finalement un gros pari qui est tenté tenté par le propriétaire. Investir dans un club de 5ème division. C’est donc en 2009 et après le rachat du SSV Markanstädt pour la modique somme de 350 000 euros que Red Bull fait son entrée dans le championnat Allemand. Très rapidement le club va prendre le nom de la ville : Leipzig.

Et attention cher supporter, si toi tu le sais, le monde du football l’oublie souvent. Les initiales « RB » devant ton nom ne signifie pas Red Bull. La ligue de football allemande interdit à des entreprises de mettre leurs noms dans les naming des équipes. Tes dirigeants ont tout de même voulu contourner la règle. Le RB est inscrit mais il fait référence à « RasenBallsport » qui signifie jeu de ballon sur pelouse en Allemand. Te voila donc RB Leipzig le 19 mai 2009. 

L’équipe du RB Leipzig en 2009, au début du projet / twitter RBLeipzig_EN

Un projet ambitieux semé d’embuches

L’objectif était clair pour ton club. Atteindre l’élite du football en une petite dizaine d’années. L’ambition était donc la. Avec une centaine de millions d’euros investis, Red Bull n’a pas hésité à mettre la main à la poche. La firme achète aussi le ZentralStadion, stade 40 000 places à la ville de Leipzig. C’est à la Red Bull Arena que tu te rends les week -end désormais avec les tiens.

Vont s’en suivre le rachat de terrain d’entraînement, de centre de formation et de joueurs de talent. Et c’est naturellement que ton club va monter en 4ème division allemande dès l’année 2010, soit 1 an après le rachat de ton équipe. Malgré cela les supporters des deux autres clubs de la ville de Leipzig ne t’aiment pas. Quoi de plus normal pour eux qui supportent  le Lokomotiv et le Sachsen depuis des années. Certains de tes déplacements sont annulés car trop risqués tant la tension est vive dans la ville. 

Arrivée en 4ème division, tu vas tout de même stagner un peu. Il faudra attendre deux ans et l’arrivée de grands noms du football dans ton état major comme Gerard Houiller ou encore Ralf Rangnick pour te faire passer un nouveau cap. Ce dernier va être ton guide à travers les divisions inférieures. Instigateur du jeu offensif si caractéristique de Leipzig. Les deux années qui suivent , l’équipe est pratiquement imbattable et se retrouve donc en 2ème division allemande pour la saison 2014-2015. Tout près de son objectif de départ qu’était la Bundesliga. C’est lors de ces deux dernières années que des grands talents ont éclos dans l’équipe comme Joshua Kimmich ou encore Yussuf Poulsen. 

L’accession au sommet du football allemand 

Ralf Rangnick véritable pièce de voûte du projet Leipzig / Wikipédia.org

Si l’équipe a réussi sportivement à rejoindre la Bundesliga 2 , il faudra aussi attendre que la ligue accorde à Leipzig sa licence. Un logo trop ressemblant à celui de la marque, ou encore des membres de la firme Red Bull trop présents ne plaisent pas à la ligue. Si Mateschitz ne va pas tout accepter, un accord va être trouvé entre les deux partis et le RassenBallSport va monter tout proche de l’élite. Et en 2015-2016, après avoir investi fortement dans son effectif, Leipzig va enfin découvrir les joies de l’élite, de la Bundesliga.

Créant par la même occasion une surprise générale, un exploit inouï,  mais  développant aussi une haine profonde chez les supporters de l’élite. Le RB Leipzig pourra être éternellement reconnaissant envers Rangnick. C’est bien grâce a lui que l’équipe en est la aujourd’hui. Enfin pour sa première saison dans l’élite Leipzig réalise un véritable tour de force en terminant juste le Bayern Munich et en se qualifiant donc immédiatement pour la ligue des champions. Enorme fierté pour toi cher supporter qui n’aura pas eu à attendre trop longtemps pour briller en Allemagne et désormais en Europe. Avec un attaquant de classe mondiale en la personne de Timo Werner, tes résultats en ligue des champions sont eux aussi plutôt bons cette saison. 

Le RB Leipzig, un club business 

Voilà maintenant cher supporter le temps de parler de ce que l’on reproche à ton équipe. Ton club est né en 2009, après avoir racheté une équipe amateur et investi des centaines de millions d’euros dedans. De plus, aujourd’hui, ton modèle économique est clair. Acheter des jeunes joueurs et les revendre en faisant de la plus value. Quand tu te déplaces en Allemagne ton équipe est toujours huée et conspuée par les autres supporters allemands. Pour cause, tu as contourné une règle essentielle du football allemand. Les clubs appartiennent à 51% à des associations à buts non lucratifs. Les supporters en d’autre termes. Or toi,  tes 51% appartiennent à un comité exécutif non lucratif certes, mais dont les membres font partie de la firme Red Bull.

en gros tu appartiens à 100% au géant des boissons énergisantes autrichiennes. De quoi faire grincer les dents des équipes de Bundesliga. Des clubs de supporters anti Leipzig ont été créés. Si certains clubs d’Allemagne sont respectés pour leurs histoires, toi tu n’en as pas ou alors une toute petite créé par l’argent de Red Bull. De quoi faire des jaloux.

Ceci étant dit cher supporter, il n’empêche que tu es aujourd’hui un modèle d’investissement. Certains club du monde feraient bien de prendre exemple sur ton intelligence économique. Alors ,oui tu n’as pas d’histoire, mais tu vas la créer avec Julian Nagelsmann ton entraineur si charismatique et surtout ton équipe de jeunes, qui se bat avec les plus grandes équipes allemandes pour le titre de champion d’Allemagne. Qu’on t’aime ou non, il faut admettre quelque chose, tu as réussi là ou beaucoup ont échoué avant toi et tu peux être fier de ta direction qui continue d’avancer malgré les critiques des autres clubs.

À lire aussi : Le Borussia Dortmund, un mur jaune et noir historique de Bundesliga
La chaine Youtube : We Sport 

Photo en une : wallpaperflare.com

Sport en directMercato Football

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here