Le tournoi d’Indian Wells n’aura pas lieu !

0
INDIAN WELLS, CA - MARCH 16: General View of Stadium 1 during the men's singles semifinal match between Milos Raonic of Canada and Dominic Thiem of Austria on day thirteen of the BNP Paribas Open at the Indian Wells Tennis Garden on March 16, 2019 in Indian Wells, California. Kevork Djansezian/Getty Images/AFP

C’est un véritable coup de tonnerre qui s’est abattu sur la planète tennis cette nuit. Alors que le premier Masters 1000 de la saison devait débuter jeudi dans le désert californien, les organisateurs du tournoi d’Indian Wells ont annoncé le report de l’événement, en raisons des risques liés à l’actuel développement du virus Covid-19 dans le monde entier. Le reste de la tournée américaine se retrouve également fortement menacé.

 

Il faudra encore patienter pour revoir les acteurs majeurs de la petite balle jaune à l’oeuvre. Ce matin, la direction du tournoi d’Indian Wells a en effet annoncé que le premier rendez-vous tennistique majeur depuis l’Open d’Australie ne pourrait pas se tenir aux dates initialement fixées. “Le département de santé publique du comté de Riverside a déclaré une urgence de santé publique pour la vallée de Coachella après un cas confirmé de coronavirus (COVID-19) au niveau local”, ont indiqué les organisateurs pour justifier ce choix. Ils envisagent cependant de reporter potentiellement l’événement à une date ultérieure (ce qui serait néanmoins un véritable casse-tête compte tenu du calendrier déjà très chargé des circuits ATP et WTA). “Il y a un trop grand risque, en ce moment, pour la santé publique, dans la région du comté de Riverside pour y organiser un rassemblement de cette taille. Il n’est pas dans l’intérêt général des fans, des joueurs et des zones voisines que ce tournoi se déroule.” ont ajouté des professionnels de santé à propos de cette situation.

 

Des joueurs dans l’incertitude

Du côté des joueurs et joueuses, c’est le sentiment d’incompréhension qui domine. Alors qu’ils étaient pour beaucoup déjà sur place, ces derniers semblent avoir en partie appris la nouvelle via les réseaux sociaux, ce qui pose la question de la crédibilité des instances en place, qui n’ont visiblement absolument pas tenu les acteurs au courant de l’évolution de la situation. Autre problématique liée à cela, le prize money. Les joueurs ont en effet des frais qui ne cessent de s’accumuler tout au long de l’année, et un déplacement “à vide” comme celui-ci est logiquement source de problème. “En ce qui concerne Indian Wells, je viens de parler à des gens du conseil des joueurs, tous les joueurs devraient recevoir le prize money du premier tour. Pour la suite, nous avons des assurances privées, mais qui ne nous couvrent qu’en cas de blessures. Si le problème persiste, il faudra sans doute que l’ATP parvienne à organiser quelque chose à ce sujet, même si, évidemment la priorité est de trouver des solutions à la crise sanitaire.” a déclaré Nicolas Mahut à ce sujet.

Reste désormais à attendre la suite des événements, à commencer par la tenue ou non du Masters 1000 de Miami, censé se dérouler du 23 mars au 5 avril. 

 

Grégoire Allain

Ligue 1

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here