Le Werder Brême, saison cauchemar d’un grand champion

0
Le Werder Brême, actuel 17ème de Bundesliga

Cette saison de Bundesliga semble réserver bien des surprises. Si les têtes d’affiche réalisent un bon parcours, il est un champion qui semble en difficulté. Le Werder Brême, véritable géant historique d’Allemagne n’est pas au niveau cette saison et risque la relégation après de trop nombreux mauvais résultats. 

Le Werder Brême n’a semble t’il jamais été menaçant en Bundesliga cette saison. Actuel 17ème du championnat la relégation se rapproche à grands pas pour ce géant historique d’Allemagne. La DFB Pokal était pourtant bien parti. Après avoir éliminé le Borussia Dortmund en huitième de finale le Werder semblait pouvoir faire quelque chose. Mais malheureusement le club n’a pas passé le tour suivant. L’équipe s’est fait éliminer par l’Eintracht Frankfurt en quart de finale sur le score de 2-0.

l’effet rétro 

Une saison très compliquée pour le Werder Brême. Pourtant celle ci n’avait pas forcément mal commencé. Même si tout avait débuté avec deux défaites. Les verts et blancs avaient tout de suite enchainé avec deux victoires face à Augsburg et à l’Union Berlin. Malheureusement après avoir surfé sur la vague des matchs nuls, le club a fini par sombrer. Après la dixième journée l’équipe a enchainé les défaites. Résultats 4 victoires, 6 matchs nuls et 14 défaites.

Depuis la victoire face à Wolfsburg  « Die Werderaner » ont enchainé les mauvais résultats. Pas moins de 9 défaites en 10 matchs. Des résultats catastrophiques pour un géant historique du championnat. Surtout quand on sait que le Werder n’a obtenu qu’une seule petite victoire à domicile en 25 matchs de championnat. C’était face à Augsburg lors de la troisième journée de Championnat. C’est donc une saison catastrophique que vivent les supporters de Brême cette année. en témoigne la claque 6-1 infligé par le Bayern en décembre dernier.

Le tournant de la saison

 

Comme évoqué ci- dessus le tournant de la saison a eu lieu lors de la 13ème journée de championnat. Une belle victoire face au VFL Wolfsburg, aujourd’hui 7ème du championnat. Ce match pouvait être synonyme de renouveau pour le Werder. Un match très compliqué remporté 3 buts à 2. Après une ouverture du score sur penalty de Rashica, les loups ont rapidement égalisé grâce à l’intermédiaire de Weghorst. Brême a repris les devants via Bittencourt, milieu offensif prêté par le TSG Hoffenheim. Enfin, après que Wolfsburg soit encore revenu au score, Rashica a de nouveau sauvé les verts et blancs et permis au Werder d’obtenir les trois points.

Si ce match s’est bien passé, ce n’est pas le cas des suivants. Avec seulement 4 points pris en 11 rencontres, le club du nord ouest de l’Allemagne semble avoir fait naufrage en championnat et n’avoir jamais su s’en sortir. Le Werder s’est effondré dans le championnat passant petit à petit de la 13ème à la 17ème place du classement synonyme de relégation directe. Les voilà donc dans une grande difficulté.

Ce que l’arrêt du championnat change 

Encore une fois, il n’est pas bon de se réjouir de la situation actuelle. Néanmoins, le Werder était sur une piste glissante et très descendante. À une très mauvaise 17ème place, le club ne voyait plus la lueur du jour. Cet arrêt pourrait permettre aux joueurs du Werder de travailler sur leurs point négatifs. Une défense absolument terrible et une attaque de très mauvaise qualité. Il est temps pour Florian Kohfeldt de motiver ses troupes. Et de trouver une tactique qui lui permette d’obtenir de meilleurs résultats. Avec ce temps de confinement pourquoi ne pas en profiter pour trouver ce qui ne va pas au Werder.

Tops et Flops


les tops


Il est très compliqué de trouver des tops dans cette équipe. Une véritable passoire défensive et une attaque en dessous de tout. Un milieu qui ne permet pas un bon relai. Enfin, un gardien qui encaisse bien trop de but. Une addition qui complique le tout. 

un seul joueur semble sortir légèrement de ce méandre de médiocrité : Milot Rashica. 

L’ailier Kosovar est peut être le seul à avoir pris conscience cette saison de la dimension de la Bundesliga. Auteur de 7 buts en 20 apparitions de championnat, il a à lui seul marqué un quart des buts de son équipe cette saison. Certaines des pauvres victoires du club lui semblent d’ailleurs dues comme celle face au VFL Wolfsburg. Match durant lequel il a inscrit un doublé. Arrivé en janvier 2018 le jeune joueur semble être promis à un bel avenir et ne devrait pas rester sur les bords de la Weser la saison prochaine. 

Milot Rashica, seul joueur à être au niveau cette saison au Werder / Bundesliga.com

Les flops 

Par ou commencer… le Werder Brême est à la fois, la pire attaque et la pire défense de Bundesliga. 

L’échec est collectif. Premier coupable quand l’équipe va mal : l’entraineur 

Florian Kohfeldt a tenté beaucoup de formations. Que ce soit le 4-3-3, le 3-4-3, le 3-5-2 ou encore le 4-3-2-1 aucune d’entre elles ne semble avoir fonctionné. Un échec tactique complet qui a emmené le Werder dans les bas fond de la première division allemande. 

La charnière centrale Friedl (arrivé en provenance du Bayern) et Selassie ne semble pas avoir suffisamment été efficace pour protéger Pavlenka des nombreux assauts offensifs des opposants aux Werder. 

Yuya Osako a lui aussi semblé en perte totale de repères cette saison. L’avant -centre japonais n’a inscrit que 4 pauvres petits but en 18 rencontres. Une saison à oublier pour lui.

Pour le remplacer le Werder a voulu faire confiance a sa légende Pizarro.
Mais avec tout le respect qu’on doit à une légende, n’était- ce pas la saison de trop pour lui ? Aucun but inscrit en 15 rencontres. Oui , ce joueur a été fantastique. Il est le meilleur buteur de l’histoire du club avec 153 réalisations. Finalement les années semblent se ressentir sur le terrain.

Merci Claudio pour ce que tu as apporté au championnat malgré tout.

Claudio Pizarro, véritable légende du Werder Brême et de la Bundesliga bientôt à la retraite / Ronaldo.com


les perspectives d’avenir
 

Actuel 17ème du championnat, la fin de saison s’annonce compliquée pour les verts et blancs. L’objectif pourrait être cette 16ème place synonyme de barrage. Mais même en y arrivant le niveau du Werder cette saison semble bien trop faible pour espérer un maintien en première division. Lorsque l’on regarde le calendrier de Brême le reste de la saison s’annonce compliqué. Le Bayern, Leverkusen ou encore Mönchengladbach se hisse sur la route de cet ancien géant.

À l’image de son joueur historique Claudio Pizarro, Il est peut être temps pour le Werder Breme de quitter l’élite. Mais dans un seul but. Mieux la retrouver la saison prochaine.

À lire aussi : Le Fortuna Düsseldorf, une saison insuffisante à deux visages
La chaine Youtube :We Sport FR
Image en une : Montage We Sport FR

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here