Championnats Etranger

Le RB Leipzig trop fort pour ce Bayer Leverkusen là

Au terme d'un match assez décevant dans l'ensemble, Leipzig n'a pas eu à forcer son talent pour venir à bout d'un Bayer Leverkusen apathique (1-0). Les rouge et noir devront vite se ressaisir s'ils ne veulent pas voir leur place en Ligue des Champions compromise d'ici la fin de la saison.

Alors que Leipzig recevra Liverpool dans un peu plus de deux semaines pour le compte des huitièmes de finale de la Ligue des Champions, c’est aujourd’hui le Bayer Leverkusen qui se présentait à la Red Bull Arena. Au coup d’envoi, la rencontre a tout d’une affiche de rêve. Depuis l’arrivée de Leipzig en Bundesliga en 2016, les matchs entre ces deux équipes accouchent de 3 buts en moyenne. La place de dauphin du Bayern Munich est en ligne de mire. Jusqu’ici occupée par Leipzig, elle deviendrait propriété du Bayer en cas de victoire des hommes de Peter Bosz.

Au coup d’envoi, de nombreux joueurs manquent à l’appel. Julian Nagelsmann doit faire sans Emil Forsberg, Benjamin Henrichs ou encore Konrad Laimer. Côté Leverkusen, outre les absences de Nadiem Amiri, Mitchell Weiser, Julian Baumgartlinger ou encore des frères Bender, Peter Bosz a décidé de commencer la partie sans véritable numéro 9. C’est Florian Wirtz qui, face à la meilleure défense du championnat, a la lourde tâche d’occuper la pointe de l’attaque.

Une première mi-temps décevante

Contrairement à ce que l’on attendait, la rencontre ne démarre pas sur les chapeaux de roues. Les dix premières minutes s’apparentent à une traditionnelle phase d’observation et ce  jusqu’aux deux premières alertes pour la défense du Bayer. A la 12ème minute, Marcel Sabitzer voit son but refusé pour une position de hors-jeu avant qu’à la 18ème minute, suite à un superbe redoublement de passes, Dani Olmo délivre une merveille de ballon pour Angelino dans le dos de la défense du Bayer. Malheureusement pour Leipzig, la reprise de l’espagnol passe de peu à côté du but de Lucas Hradecky. L’entame est difficile pour le Bayer. Sans numéro 9 pour faire remonter le bloc, Edmond Tapsoba et les siens ont du mal à se sortir du pressing saxon.

Peu à peu, les rouge et noir parviennent tout de même à sortir la tête de l’eau. Pas suffisant cependant pour mettre Peter Gulasci en danger. 0-0 logique à la pause au terme de 45 premières minutes plutôt décevantes. On attend mieux en seconde mi-temps.

Un Bayer en grande difficulté

Au retour des vestiaires, si Leverkusen tente de mettre le pied sur le ballon, c’est finalement Christopher Nkunku qui, à la 51ème minute, ouvre le score pour Leipzig à la suite d’un tel bel enchaînement. Leverkusen tente de réagir, sans grande réussite. Excellent face à Dortmund Moussa Diaby est moins en vue aujourd’hui et doit céder sa place à Karim Bellarabi à l’heure de jeu. Le match s’anime peu à peu. Leipzig manque une énorme occasion de faire le break. Alexander Sorloth bute d’abord sur le poteau avant que Dani Olmo oblige Jonathan Tah à un sauvetage miraculeux sur sa ligne. Peter Gulacsi lui, est toujours aussi tranquille. Il faut dire que son équipe contrôle et ne relâche pas son pressing.

Le Bayer se réveille finalement trop tard, dans le money-time. Alors qu’il n’avait quasiment rien eu à faire du match, Peter Gulacsi est impérial et scelle la victoire de Leipzig. Les Saxons confortent leur deuxième place et figurent désormais à six points de leur adversaire du jour. Pour le Bayer, la mauvaise série se poursuit. Les partenaires de Charles Aranguiz n’ont en effet gagné qu’un seul de leurs sept derniers matchs de Bundesliga.

Dernières publications

En haut