Catch

Les oubliés #6 – EC3 : un passage très commun pour le top one percent

EC3

Le physique ne fait pas tout dans le catch, et Ethan Carter III aka EC3 en a payé les frais chez WWE. Arrivé chez NXT confiant sur son avenir au sein de la compagnie, son rêve va vite se détruire. Revenons en détails sur son passage chez Triple H et Vince McMahon. 

Des débuts dans l’ancienne version d’NXT

EC3, qui s’appelait auparavant Derrick Bateman, débute à la WWE lors de la quatrième saison de NXT (2010). Avec son pro Daniel Bryan, il parvient jusqu’en demi-finale où il perd dans un match triple menace face à Johnny Curtis (Fandango) et Brodus Clay. Il réapparait dans la saison 5, NXT Redemption, toujours avec le même pro et lutte en parallèle comme jobber/catcheur local à Superstars et Smackdown. Cependant, son profil n’intéresse plus les équipes WWE et il est licencié le 17 mai 2012.

Un retour six ans après 

Après six années passées chez TNA où Ethan Carter III a grandement évolué, il revient à NXT qui a totalement changé depuis son dernier passage. Son premier combat télévisé dans la brand jaune et noire se déroule à NXT Takeover : New Orleans dans un ladder match où il est opposé à Lars Sullivan, Ricochet, Adam Cole, Velveteen Dream et Killian Dain pour couronner le premier champion Nord Américain. Il perdra finalement ce match au profit d’Adam Cole.

Il devient ensuite un élément de la mid-card, où son ratio de victoire/défaite est à peu près à l’équilibre. EC3 engage par la suite une rivalité avec Velveteen Dream qu’il perd, puis se relève en battant Adam Cole lors d’un épisode de NXT. Une feud contre l’Undisputed Era démarre alors. La semaine suivante il bat Bobby Fish et alors que toute l’Undisputed Era vient l’attaquer, les Heavy Machinery viennent à sa rescousse. Adam Cole va finalement battre EC3 mais les War Raiders s’emmêlent et aide EC3.

Début dans le Main Roster et chute instantanée 

EC3 débute à Raw dans “A moment of Bliss” pour se présenter, mais le segment est interrompu par Dean Ambrose. Cela engendre un match entre EC3 et Dean Ambrose que le rookie remporte à la surprise générale. Cela sera sa plus grande victoire dans le roster principal puisque la semaine suivante Ambrose remet les pendules à l’heure et prend sa revanche sur EC3. Ce dernier est relégué au statut de jobber comme à l’époque. Par exemple, il perd à Main Event contre Titus O’Neil, puis il passe une bonne partie de son temps d’antenne à courir derrière le titre 24/7 de R-Truth. Il remportera ce titre quatre fois mais ne le conserve jamais plus de quelques minutes. Son dernier match sera à Main Event où il s’incline avec Eric Young contre la Lucha House Party. EC3 est licencié le 15 avril 2020 lors des renvois du printemps liés au Covid-19.

Les raisons de la chute

Bien que la raison de l’absence d’un catcheur soit souvent due aux décisions des officiels, d’autres facteurs peuvent expliquer le booking de EC3.

Tout d’abord, son manque d’originalité. Sa gimmick du “Top One Percent” était vue et revue, surtout récemment. Entre son personnage et son physique, il ressemblait beaucoup à un Alberto Del Rio plus musclé. Ce manque de personnalité a rendu les fans indifférents à ses apparences, ce qu’il y a de pire dans le catch.

Ensuite, son In-Ring, bien que correct, n’a rien d’exceptionnel. Des prises également vues et revues, un finish beaucoup repris ces derniers temps et aucun coup visuel ou spectaculaire. D’autres lutteurs ont réussi à gravir les échelons sans un In-Ring flamboyant mais il le compensait par autre chose comme la prestance physique, un micro impeccable ou un storytelling sans faille. Dans le cas d’EC3, rien de grandiose ne ressortait.

Enfin, difficile de trouver une troisième raison expliquant sa chute mais le facteur X y joue beaucoup. Il lui manquait un petit quelque chose que les stars ont pour percer. Par exemple sa descente du coude à la manière du People Elbow du Rock aurait pu créer quelque chose avec le public lors de son annonce : E, C, 3 avec la gestuelle qui va avec. Néanmoins, cela n’a jamais produit l’effet escompté.

Crédit vidéo : WWE – Descente du coude à 0:20

Contrairement à Neville, EC3 avait le physique pour réussir chez WWE. Cependant, les décisions des bookers n’ont pas aidé à son développement et le public n’a jamais vu en lui une superstar sur qui compter. En ce moment, EC3 est de retour chez lui à Impact, une compagnie à sa hauteur et qui lui fait confiance.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
elementum ipsum elit. luctus ultricies nec