Les Trois Lions, objectif 2020

A peine remis de la Coupe du monde 2018, voilà que les éliminatoires pour l’Euro 2020 commencent dès cette semaine. La Ligue des Nations nous avait fait oublié, le temps de quelques mois, que les grandes nations du football européen allaient batailler à travers tout le vieux continent lors de rencontres souvent très déséquilibrées. C’est l’occasion pour WeSportFR de se focaliser sur l’équipe nationale d’Angleterre de Gareth Southgate dont la liste des joueurs sélectionnés est plutôt surprenante. 

 

(Football 365)

La culture de la gagne 

53, c’est le nombre d’années qui nous séparent du dernier titre international remporté par les Three Lions. La dernière fois, il s’agissait de la Coupe du monde 1966. Cette année là, les Beatles étaient quatre garçons. Cette année là, l’Angleterre organisait la compétition. Cette année là, Geoffray Hurst marquait le fameux “But de Wembley” face à l’Allemagne (de l’Ouest) en prolongations, un des buts les plus contestés de l’histoire du football (avec la Goal Line Technology, les Anglais n’auraient peut-être jamais gagné la compétition…). Depuis, plus rien. Tout Anglais de moins de cinquante ans n’attend qu’une seule chose : un titre international. Et cela n’est pas faute d’avoir essayé… Après la désillusion de la génération Terry, Lampard, Ferdinand, Rooney, Beckham, l’Angleterre connaît une nouvelle génération dorée. En témoigne leur très belle quatrième place à la dernière Coupe du monde. L’Euro 2020 est un réel objectif pour les hommes de Gareth Southgate.

Toutefois, cette compétition est maudite pour les Anglais. Il ne l’ont jamais remportée, n’ont même jamais atteint une finale. On se rappelle tous (non sans enthousiasme) de leur élimination précoce et retentissante face à l’Islande en huitièmes de finale de l’Euro 2016. Cette fois-ci, pas le droit à l’erreur. Et la quête du Graal commence par ces éliminatoires dans un groupe composé de la République Tchèque, de la Bulgarie, du Monténégro et du Kosovo.

 

Composer avec les absents

Vendredi, à 20h45, à Wembley, l’Angleterre reçoit la République Tchèque, adversaire le plus coriace du groupe A mais largement à la portée des Anglais. En fin de semaine dernière, Gareth Southgate a convoqué vingt-cinq joueurs pour les deux matchs des éliminatoires de l’Euro 2020. Il a tout de même dû composer avec les absents. La liste est longue: Jesse Lingard, Harry Winks, Loftus-Cheek, Fabian Delph, John Stones, Luke Shaw ou encore Trent Alexander Arnold (forfait hier).

Aux cages, Pickford semble indéboulonnable tant il est bon avec Everton et tant il y a peu de gardiens anglais au niveau international. En témoigne la sélection de Jack Butland, troisème gardien anglais et portier de Stoke City, club de deuxième division anglaise.

En défense, l’arrêt de la carrière internationale de Gary Cahill a laissé une place à prendre au poste de défenseur central aux côtés de l’excellent Harry Maguire. Michael Keane (Everton) et James Tarkowski (Burnley) sont tous deux des prétendants sérieux à cette place même si des joueurs plus confirmés comme Eric Dier ou Kyle Walker peuvent occuper le poste. D’autant plus que Trent Alexander Arnold semble indiscutable au poste d’arrière droit  (Trippier paye ses contre-performances avec les Spurs) mais sa blessure de dernière minute laissera du temps de jeu à l’arrière de Tottenham. A gauche, Ben Chilwell (Leicester) a une longueur d’avance sur Dany Rose (Tottenham).

L’attaque tournera essentiellement autour du chouchou de tout un pays revenu récemment d’une longue blessure, Harry Kane. Raheem Sterling ou Marcus Rashford sont incontournables alors que la pépite Jadon Sancho, seul sélectionné évoluant hors Angleterre en club, est à nouveau et logiquement appelé par Southgate. La sélection du buteur des Cherries de Bournemouth Callum Wilson peut paraître étonnante puisque l’attaquant n’a joué qu’un seul match depuis une blessure qui l’avait éloigné des terrains plusieurs semaines.

 

 

 

Au milieu de tout ça, des surprises

Commençons par la surprise passée un peu inaperçue : la non sélection du milieu de terrain des Foxes James Maddison. Il enchaîne les buts et les grosses prestations avec Leicester. A sa place, Southgate lui a préféré Ross Barkley, pas toujours titulaire avec Chelsea. Son match référence, il l’a fait face à son ancien club Everton, trois jours après l’annonce de sa sélection…

Un des gros coups de cette sélection est l’appel de Declan Rice, milieu de terrain de West Ham, qui a récemment reçu l’autorisation de jouer avec l’équipe d’Angleterre après avoir fait plusieurs matchs amicaux chez les Verts irlandais. Gareth Southgate récompense sa saison pleine avec les Hammers pour ce milieu de terrain qui fait bien plus que son âge.

Un autre joueur a bénéficié des très nombreux forfaits pour ce rassemblement : il s’agit de James Ward-Prowse. Le milieu de terrain de 24 ans retrouve les Three Lions après deux ans d’absence (il compte une sélection contre l’Allemagne en 2017). Il est actuellement le facteur X de Southampton qui lutte pour son maintien dans l’élite du football britannique. Lors des neuf derniers matchs, Ward-Prowse a inscrit six buts dont celui de la victoire, il y a peu de temps, face à Tottenham. On rappelle également qu’il était capitaine des Espoirs lorsque Southgate les entraînait.

Enfin, last but not least, que serait un article sans parler d’un crack absolu ? Le chouchou de la Rédac Premier League, Callum Hudson-Odoi, 18 ans, a lui aussi été appelé à la suite des nombreuses blessures. Une vraie surprise pour l’ailier des Blues qui n’a encore connu aucune titularisation en Premier League. Ces derniers temps, son temps de jeu augmente et on en redemande ! Il est d’ailleurs décisif en Europa League où il est très souvent titularisé aux côtés d’Olivier Giroud.

 

Les choses sérieuses commencent (enfin presque) pour les Trois Lions. Ils accueillent ce vendredi à Wembley, à 20h45, l’équipe la plus à même de les mettre en difficulté de leur groupe (c’est pour dire…), le République Tchèque. Lundi, les hommes de Gareth Southgate se déplaceront au Monténégro pour leur deuxième match avec un seul objectif en ligne de mire : l’Euro 2020. 

Crédits photo de Une : Weeplay

@TheoPutavy

A propos de l'auteur

Chelsea, OM, Giants, Equipe de France: oui j'aime le bleu. Passionné de sport, je passe tout mon temps libre à regarder du foot (surtout la Premier League), la NFL et le cyclisme. A part ça je suis accessoirement étudiant en L3 de LEMA (Lettres Edition Médias Audiovisuel)-Anglais à la Sorbonne.

Poster un commentaire

ante. at felis suscipit leo ultricies massa felis quis eleifend