Champions League

Ligue des Champions (J5) : les notes de Séville – Chelsea

Dans une lutte pour la tête du Groupe E, des Blues efficaces sont parvenus à s’imposer à Séville et donc à prendre définitivement la tête du groupe. Olivier Giroud a lui adressé les mots bleus à Séville, et à Didier Deschamps en parallèle. Voici les notes du match.

 

Les notes du FC Séville

Alfonso Pastor (3) : Alfonso Pastor ou Pastor Maldonado, ces deux sportifs de haut niveau n’ont qu’une reconversion possible : devenir Passe-tort dans Ford Boyard.

Jesus Navas (4) : Ballon qui roule Navas passe tout.

Sergi Gomez (4) : C’est l’effet Giroudscopique.

Diego Carlos (4) : Pour lui ce sera reconversion MMA et on parle pas d’assurance.

Karim Rekik (5) : L’OM a gagné, fallait bien qu’un ancien olympien perde en LDC.

Nemanja Gudelj (3) : Dépassé, en retard, pas inspiré.

Ivan Rakitic (5) : C’est Ivan Rakuten balle au pied, ça distribue de bons colis, mais parfois c’est de la contrefaçon.

Franco Vazquez (6) : Une nouvelle double nationalité donc, à quand sa sélection en bleu ?

Oussama Idrissi (3) : Ne doit pas digérer la salade César.

Oscar Rodriguez (7) : Belle préparation en vue de remporter une nouvelle victoire sur la Vuelta.

Youssef En-Nesyri (5) : Manque un but pour rendre sa prestation intéressante.

 

Les notes de Chelsea

Edouard Mendy (6) : Les supporters des Blues se demandent Kepassa quand ils voient un bon gardien dans leurs buts.

Cesar Azpilicueta (6) : Capitaine et empereur de l’armée bleue.

Andreas Christensen (5) : Encore hésitant et pris de vitesse sur certains déplacements, il continue d’apprendre.

Antonio Rudiger (7) : Grand joueur, grand qualité dirait un de ses compatriotes.

Emerson Palmieri (7) : Un bel homme au SC Bastia ce soir, le football en plus.

Jorginho (5) : Petit Jorge n’a pas impressionné, et il n’en a pas forcément eu besoin.

Mateo Kovacic (7) : Un carton bête qui a fait suite à une faute évitable et surtout qui a amené un coup franc dangereux. Le reste n’est qu’une belle partition de football.

Kai Havertz (7) : Un cadeau pour Giroud, de la qualité et de la percussion balle au pied. Top top.

Christian Pulisic (6) : Il a donné un cours de protection de balle à Jésus Navas.

Callum Hudson-Odoi (7) : Mec trop CHO.

Olivier Giroud (10) : Le big four ? Yes, is a Giroud

Chelsea s’impose donc largement 4-0 à Séville. Olivier Giroud lui a certainement composté son billet pour l’Euro, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il l’a fait avec la manière.

Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire
felis lectus vel, ut ut fringilla quis, dolor. sem, et,