Golf

LIV Golf : un pari déjà réussi ?

Quelques semaines après la création de LIV Golf, il semble évident de dire que celle-ci a largement défrayé la chronique du golf mondial, sans entrer pour le moment dans le débat des externalités positives ou négatives apportées par la création de cette nouvelle compétition. Un aspect semble clair et net : l’arrivée des Saoudiens dans un sport aussi policé que le golf semble être assez paradoxalement couronné d’un succès sportif aussi rapide que clivant.

Zoom sur les derniers développements de la nouvelle ligue de golf mondial, des conséquences sur le PGA Tour et cap sur la suite des événements pour l’ensemble du plateau de la petite balle blanche.

LIV Golf, quel succès sportif ?

Né d’un constat fait par de nombreux joueurs de golf professionnel depuis quelques années, celui d’un enchaînement trop important du nombre de tournoi et d’une cadence trop élevée pour concilier à la fois sport professionnel, vie de businessman et vie de famille, LIV Golf a offert la belle  opportunité à de nombreux joueurs stars du golf de pouvoir continuer à disputer des compétitions de leur sport favori dans un temps plus réduit tout en gagnant plus que les prize money affichés par le PGA Tour précédemment.

Sur le plan sportif, il faut avouer que l’arrivée du LIV Golf est une franche réussite pour les Saoudiens qui sont arrivés à attirer notamment Dustin Johnson mais également beaucoup de joueurs stars comme Sergio Garcia, Phil Mickelson ou encore Bryson DeChambeau.

Le plateau affiché à chaque événement de la nouvelle compétition fait saliver les amoureux de golf même si cet engouement est réduit par le fait que les traditions du golf sont souvent reniés et que cette création a bousculé l’ordre mondial historique des compétitions. Il faut néanmoins avouer que la réussite des Saoudiens est totale sur le plan sportif en ayant attiré beaucoup de joueurs de renom qui leur permettent à la fois de remplir leurs tribunes mais également, du fait du plateau de joueurs présents à “forcer” les spectateurs à suivre ces nouvelles épreuves pour continuer à voir leurs champions sur les parcours de golf.

Un engagement sur le long terme

Symbolisé par les arrivées récentes de très nombreux journalistes renommés de golf américain et notamment Arlo White. LIV Golf s’inscrit dans la durée du paysage des compétitions de golf mondial. L’Arabie Saoudite et les équipes décisionnaires de LIV Golf ont tout fait pour rendre leur compétition intéressante pour tous et élargir l’audience du golf sur le territoire américain. En ayant eu l'idée de créer des équipes de joueurs, elle renforce l’aspect collectif d’un sport précédemment extrêmement individuel. Certains continueront à dire que le jeu est dénaturé dans la compétition, mais sur le plan économique autant que sur l'attrait que présente la compétition, il faut avouer que le pari est réussi, si l'on fait fi des traditions de ce sport si historique.

Néanmoins, une ombre est au tableau de ce bilan plutôt très positif de l’arrivée de LIV Golf dans le paysage du golf mondial. La rupture avec la tradition est consommée et beaucoup de téléspectateurs ont fait le choix de ne pas se tourner vers LIV Golf et continuer à adhérer au PGA Tour. La question est donc de la capacité de LIV Golf de convaincre cette audience à rejoindre les personnes ayant décidé de suivre à la fois le circuit mais également cette nouvelle compétition, créant alors un circuit à deux vitesses entre une compétition LIV Golf, tournée vers un aspect business très orienté de joueurs star et des ambitions sportives plus réduites qui cohabiterait avec PGA Tour toujours au-dessus en terme de niveau de jeu et faisant place à des joueurs plus jeunes, en lien avec les traditions du golf moderne.

Il ne restera alors que les tournois majeurs et notamment le Master d'Augusta, bien connu des suiveurs et non suiveurs du golf qui permettrait alors de faire coïncider les deux ligues à seulement quelques reprises dans la saison. Une chose est sure, il y a deux perdants de l’arrivée de LIV Golf dans le golf mondial, le PGA Tour en premier lieu mais également les traditions qui se trouvent partiellement reniées à l’arrivée de cette nouvelle compétition qui bouscule de manière brutale des coutumes d’un sport ancestral.

Dernières publications

En haut