LoL : ce que vous avez raté ce week end

Ce week end de mars aura été folklorique sur les scènes du monde entier. De l’Europe en passant par la Corée et l’Amérique du Nord, petit récapitulatif des trois derniers jours dans l’eSport !

LEC : Splyce et Fnatic passent au tour suivant

Fnatic trop fort pour Vitality

Début de la seconde phase du Spring Split des LEC. Deux matchs avaient lieu vendredi et samedi : Fnatic était opposé à Vitality et SK devait se frotter à Splyce. Et le moins que l’on puisse dire en premier lieu, c’est que Fnatic n’a pas fait dans la dentelle ! Les vice-champions du monde ont réussi à prendre l’ascendant sur chaque phase de draft. Une performance impressionnante de la part de tous les joueurs ont permis en trois parties de stomp les Abeilles, dépassés dans tous les domaines de jeu, et malgré un Cabochard rassurant.

 

En seulement trois manches, Fnatic lance un message fort à la concurrence pour bien débuter ces playoffs (Hotspawn)

Splyce n’aura fait qu’une bouchée de SK

Dans la seconde rencontre, SK réalisait son retour en playoffs pour sa première saison sur la scène européenne majeure depuis 4 ans. Opposés à Splyce, l’équipe essentiellement composée de rookie partait de loin. Mais malheureusement, la firme danoise est tombé sur un adversaire supérieur à eux. Un Selfmade majestueux dans la première partie avait grandement contribué à l’ouverture du score de SK, mais ensuite Splyce a déroulé, grâce à leurs hommes forts : Xerxe, Kobbe et Norskeren. Avec des drafts late game, une stratégie de turtle en mid game Splyce a su prendre SK à son propre jeu. L’équipe arrache les trois games suivante et s’impose 3-1. Un duel alléchant FNC et Splyce aura lieu ce vendredi, en plus d’Origen contre G2 le lendemain.

LCS : TSM éteint la surprise Fox, FlyQuest au bout du suspense

Dans le même temps, les playoffs débutent également aux États-Unis. Dans un format plus classique, quatre équipes concourraient pour affronter soit Team Liquid, soit Cloud 9 en demies-finale. Echo Fox, dont la participation aux playoffs était complètement innatendue était opposé à TSM, désireux de se venger du duo de tête. Dans l’autre quart de finale, FlyQuest était opposé aux Golden Guardians dans une rencontre équilibrée.

FlyQuest souffre mais passe les Golden Guardians

La rencontre entre ces deux franchises fut serré jusqu’au bout ! Grâce à Santorin et Pobelter, impériaux pendant le BO5, FlyQuest a réussi à tenir tête à la franchise californienne. Froggen et Deftly aux manettes, GGS remporte le premier match dans un match à sens unique, FLY égalise sur la partie suivante grâce à une draft plus entreprenante. Un match décisif de Froggen pour reprendre l’avantage avant que Fly ne sorte les griffes et s’adjuge les deux dernières rencontres pour se qualifier au bout de cinq match d’une belle envergure ! Ils affronteront Liquid en demies samedi à 23h (heure française).

 

Bjergsen fut déterminant dans la victoire de TSM face à Echo Fox (Riot Games)

 

TSM démarre doucement mais accélère dangereusement

Le lendemain, TSM devait faire face à Echo Fox pour passer au tour suivant et entamer sa revanche contre Cloud 9 et Team Liquid pour la saison régulière qui les a relégué à la 3ème place. Mais pour autant, Fox ne se laisse pas faire et va même prendre la première partie grâce à son duo coréen Rush-Fenix. Mais Bjergsen et Akaadian décident de se réveiller et c’est un spectacle de macro game advantage qui va permettre au SoloMid de s’emparer des trois matchs suivants.

La stratégie d’Akaadian de jouer autour de son mid s’est avéré payant. Sur sa Lissandra,le rôle de support du mid danois pour son jungler sur Rek’Sai ont permis de dominer les débats rapidement. De plus, Broken Blade et sa volonté de jouer Hecarim ont inversé la tendance au top. Un réveil de TSM sur toutes les lanes ont eu raison de Fox, qui arrête son beau parcours ici. TSM sera confronté à Cloud 9 dimanche à 21h (heure française).

 

LCK : Fin de saison régulière, KT en barrages de relégation !
SANDBOX et Hanwha Life en playoffs

Ce week end, la Corée en a terminé avec sa saison régulière. La ligue, qui a connu un remaniement des rosters dans la plupart des équipes (KT a perdu 5 joueurs, SKT 7 joueurs, Gen.G 5 joueurs, etc.). Et le moins que l’on puisse dire, c’est que cela a indirectement changé la donne dans le championnat ! Dans le top 5, seulement 2 équipes des playoffs du Summer Split sont présentes : Griffin et Kingzone DragonX. SKT fait son retour à la seconde place (14-4) et se qualifie pour le 3ème tour. Griffin (15-3), en totale domination sur tout le split, accède directement à la finale !

D’un autre côté, les deux équipes promues au début de la saison, Damwon (9-9) et SANDBOX (10-8), ont réussi à finir aux 4è et 5è places. Une très belle performance qui leur vaut de se confronter aux meilleurs joueurs de LCK par le biais des playoffs. Ils se rencontreront sous forme de BO5 pour le 1er tour. Le vainqueur affrontera le troisième de la saison régulière, Kingzone DragonX (12-6), qui a su rester régulier durant les 10 semaines de compétition.

Gen.G décevant, KT et Jin Air passeront par le Summer Promotion

Dans la catégorie des équipes en sous-régime cette saison, on pense à Gen.G. Après des Worlds 2018 catastrophiques, l’équipe a décidé de renouveler l’effectif. Exit Ambition, BDD, CoreJJ et tous les joueurs qui ont fait l’ADN de la structure depuis des années sous les anciens noms (Samung Galaxy, Samsung Blue et White). Une septième place en 5-13 bien loin des attentes et des places qualificatives, avec seulement une victoire de plus que le neuvième KT, est bien insuffisant.

KT, qui a décidé également de se séparer de ses éléments majeurs (Deft, Mata, etc.) tout en remplaçant à chaque poste (BDD est arrivé au mid pour remplacer Ucal). Mais c’est la débandade. Une saison en dent de scie avec un score de 4-14 qui les enfoncent au classement à la neuvième place et les placents dans une situation délicate pour leur avenir en LCK. Ils passeront, tout comme Jin Air (1-17 (!!) ) par le Summer Promotion. Pour le moment, seul le premier de la deuxième division (CK) est connu : APK Prince affrontera au premier tour Jin Air tandis que KT Rolster attend la fin du split et les playoffs pour connaitre son advsersaire. Un split que l’on espère, ne s’annonce pas cauchemardesque pour l’équipe…

La déception se ressent chez KT : ils n’ont plus le droit à l’erreur, sinon la descente est assurée (Breakflip)

A propos de l'auteur

Rédacteur football, basket, eSport pour We Sport FR et chroniqueur radio pour l'émission Soyons Sports à Shalom Besançon. Fan du FC Sochaux depuis qu'un certain Teddy Richert a fait des merveilles en finale de Coupe de France 2007.

Poster un commentaire

Donec Praesent eleifend velit, suscipit Nullam quis,