Coupe de France

L’Olympique Saumur se qualifie au terme d’un match fou

Saumur Olympique

Dans un match au scénario unique à la Coupe de France, l’Olympique de Saumur (N3) bat l’US Montagnarde (R1) 3-3 (t.a.b. 4-3) et se qualifie pour les huitièmes de finale pour la première fois de son histoire.

Saumur s’en sort bien malgré la domination de l’USM

L’Olympique de Saumur, favori de ce 16e de finale de Coupe de France contre l’US Montagnarde, a connu une première mi-temps pas si facile. Pourtant, le scénario parfait se mettait en place. Après un centre trop long au second poteau, Blanchard s’est débattu pour récupérer le ballon au poteau de corner. Puis, il a pénétré dans la surface et a obtenu un penalty. Le n°10 Bouhoutt s’est chargé de le transformer pour ouvrir le score en faveur de Saumur. Cependant, l’USM ne s’est pas démontée et a continué d’attaquer avec envie. À tel point que les Bretons dominaient au milieu de terrain. L’occasion suivante sera tout de même pour les locaux avec Bokangu qui est bloqué par Petitgenet. Le ballon est revenu sur Blanchard mais Mounier le fait tomber sans que l’arbitre ne siffle un nouveau penalty. Les deux équipes se sont rendues coup pour coup et la Montagnarde n’était pas loin d’égaliser sur coup franc. L’ailier gauche Rouzic le frappe au point de penalty. Barry a repris de la tête mais Dauvergne a dévié le ballon sur la barre transversale. Néanmoins, pas le temps de souffler puisque Bokangu repart à l’attaque et se retrouve seul face à Petitgenet. Malheureusement pour lui, son tir heurte le poteau. Cela permet à l’USM de partir en contre. Rouzic a profité des erreurs grossières des défenseurs Itoua et Grippon pour passer le rideau défensif. Il n’a plus qu’à décaler Barry qui égalise juste avant la pause. La dernière occasion sera pour l’Olympique sur coup franc. Petitgenet saute pour boxer le ballon mais se troue. Cela donne l’occasion à Bouanga de frapper mais le ballon est sauvé sur la ligne.

L’US Montagnarde incroyable de volonté

À la reprise, le même scénario qu’en première période s’est déroulé. Le défenseur breton Amisador commet une faute sur Blanchard dans la surface. Penalty pour Bouhoutt qui convertit de nouveau et inscrit son doublé. Cette fois, Saumur a calmé les ardeurs de la Montagnarde en dominant totalement tous les secteurs du jeu. À la 65e, Saumur a enfoncé le clou grâce à Boukangu et une frappe des 16 mètres croisée. Saumur mène 3-1 et pense avoir fait le plus dur. Toutefois, la volonté de l’USM ne s’est jamais ébranlée. Alors qu’il restait moins d’un quart d’heure à jouer, le club breton est revenu une nouvelle fois grâce à Barry qui a signé lui aussi son doublé. Cependant, Saumur semble être toujours supérieur. Mais, un premier signe va nous aiguiller sur le futur scénario du match quand Bouhoutt manque la balle de break sur un face à face qui paraissait pourtant simple. Dans les arrêts de jeu, la Montagnarde a poussé autant que possible. Cela a payé puisqu’à la 91e Rio s’est envolé plus haut que tout le monde pour récupérer le centre d’Obame et égaliser à deux minutes de la fin. Ce but amène les deux équipes aux tirs au but.

Une séance à rebondissement

La séance de tirs au but a été exceptionnelle au niveau du suspens. Tout d’abord, Petitgenet a arrêté les deux premières tentatives saumuroises, ce qui permet à son équipe de mener 2-0. Mais ensuite, l’Olympique de Saumur va aligner quatre penaltys de suite tandis que l’USM en a loupé trois (deux non cadrés et un arrêt). Le dernier d’Obame expédié au-dessus des cages condamne l’US Montagnarde qui a tout de même réalisé une grande performance cet après-midi à Saumur. Le club de R1 était à un penalty de se qualifier.
L’Olympique de Saumur se qualifie en huitièmes de finale de Coupe de France pour la première fois de son histoire. Le club ligérien peut désormais rêver d’un potentiel parcours en or. 
Crédit photo : Ouest France
Écrire un commentaire

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Dernières publications

Remonter au début
Vous n'avez pas la permission de vous inscrire