L’Union Berlin : un promu qui surprend le monde de la Bundesliga

0
L'Union Berlin, actuel 11ème de Bundesliga

En Bundesliga 2 l’année dernière, l’Union Berlin avait de grande chance de faire une mauvaise comme son compatriote de deuxième division l’année dernière, Paderborn. Mais pour le plus grand plaisir des supporters du club, l’équipe réalise une saison très intéressante faisant déjouer beaucoup de pronostiqueurs.

Après 25 rencontres dans l’élite pour la première fois de son histoire, les résultats de l’Union Berlin sont plutôt encourageants. 9 victoires, 3 nuls et 13 défaites. Alors si ce n’est pas encore le niveau européen, l’équipe a semble t’il trouvé des automatismes qui lui permettent de regarder les grands clubs dans les yeux. Pour ce qui est de la DFB Pokal, l’Eisern Union est tombée en quarts de finale face à la très bonne  équipe de Leverkusen sur le score de 3 buts à 1.

l’effet rétro

C’est une saison assez incroyable que vivent les supporters de l’Union Berlin. Eux qui pour la première fois se retrouvaient dans l’élite peuvent être fiers des leurs. Pourtant le rêve avait mal commencé. Dès la première rencontre die Eisern se faisait écraser sur son propre terrain sur le score de 4-0 par Leipzig. Résultat totalement logique quand on voit le niveau de jeu affiché par le RasenBallsport. Le début d’exercice a été compliqué. Mais quoi de plus normal pour un promu.De plus l’Union Berlin a fait venir de nombreux joueurs en équipe première. Alors il aura fallu attendre des automatismes, que les joueurs se trouvent. Mais menés par leur capitaine Michael Parensen, les hommes de fer ont redressé la barre. Et la deuxième partie d’exercice leurs a permis d’exprimer leurs collectifs. Toujours mené par le meilleur buteur de son histoire, Sebastian Andersson, l’Union a trouvé ses repères.

L’équipe a réussi à passer de la 15ème place à la 9ème journée à une honorable 11ème position lui permettant de prendre le large sur la zone rouge. Les Berlinois comptent aujourd’hui 30 points.

l’équipe de l’Union Berlin pour la saison 2019-2020, sa force c’est son collectif / worldfootball.net

Le tournant de la saison

Les supporters n’auraient pas pu rêver mieux comme moment clé dans cette saison. Après avoir perdu sur le terrain du Bayern Munich lors de la 9ème journée de championnat, l’Union devait réagir. À la 15ème place du classement, quoi de mieux pour les hommes de fer que de recevoir leurs rivaux : Le Herta Berlin. C’est donc lors d’un intense derby que les « Eisern » devaient commencer leur remontée. Le match n’était clairement pas le plus beau de la saison sur le terrain.

En revanche, les tribunes de l’Alten Försterei ont tremblé. Un public survolté pour un match crucial pour les supporters. Deux défenses de fer accompagnés d’attaquants n’arrivant pas à trouver la faille. Une rencontre bloquée dont on ne voyait pas l’issue. Plusieurs fois les joueurs ont du rentrer aux vestiaires. Le Parcage de l’Union avait préparé une ambiance bouillante pour ce derby. Est alors arrivé la 80ème minute. Urs Fisher a alors choisi de sortir son attaquant vedette Andersson pour faire entrer Sebastian Polter. A deux doigts de reprendre un centre du bout de la tête et d’offrir la victoire aux siens, l’attaquant va voir son rêve se réaliser.

Enfin 90ème minute, Gentner, milieu de terrain de l’Union était fauché dans la surface de réparation du Herta. Penalty pour l’Union. Polter a alors pris ses responsabilités et frapper en force à gauche. Jarstein, a touché la balle mais n’a pas réussi à la sortir. L’Union Berlin s est donc imposée pour la première dans ce derby.

L’équipe a ensuite remonté au classement et a réellement lancé sa saison.

Ce que l’arrêt du championnat change


Cette partie du classement est très contrastée. D’abord les clubs qui avaient très bien commencé leurs saisons et qui malheureusement étaient sur une pente descendante. De l’autre, les équipes qui avaient mal commencé mais avaient su se ressaisir et remonter dans le championnat. L’Union Berlin fait partie de la deuxième catégorie. Cela soulève donc un problème, comment le club va réagir lors de la reprise ? On sait qu’une équipe a besoin de temps de jeu pour trouver des automatismes. Problème , si le championnat reprend, il n’y aura pas de match amical. Cet arrêt pourrait être négatif pour un club qui cherche à assurer son maintien le plus vite possible. Il faudra rapidement retrouver le rythme. Surtout quand la prochaine rencontre oppose les hommes de fer… au Bayern Munich.

Les Tops et Flops

Une défense et une attaque mitigées et un public de feu, il y a plusieurs Tops et Flops.

Les Tops

Le principal top de cette équipe c’est son public. A chaque rencontre à l’Alten Försterei les spectateurs sont la pour mettre une ambiance de feu. Parfois même obligeant les matchs à s’arrêter. Pour exemple, le derby face au Herta. Plusieurs arrêts de jeu avaient été nécessaires tant la fumée venant des tribunes envahissait le terrain. A bon entendeur, prenez exemple, la passion se trouve souvent le plus souvent dans les plus vieilles enceintes.

Les Supporters de l’Union envahissant le terrain de l’Alten Försterei lors de l’obtention du ticket pour Bundesliga de leur équipe / extra.ie

En attaque,  on peut noter la bonne saison de Sebastian Andersson. L’avant centre n’est pas forcement le plus technique, le plus rapide ou le plus précis, mais sa puissance athlétique et sa force lui permettent de peser sur les défenses. Résultats, c’est 11 buts en 25 matchs soit un bilan plutôt bon pour un attaquant d’une équipe promue.

Autre  point positif Christopher Trimmel. Le latéral droit, dans l’équipe depuis 2014 a semble t’il pris conscience du niveau qui l’attendait dans cette division. Résultat des courses, un travail offensif exemplaire à remarquer. Le voila auteur de 7 passes décisives. Un cran au dessus dans le classement des passeurs que des grands noms comme un certain Philippe Coutinho. De quoi réfléchir sur le prochain mercato.

Enfin, mention honorable à la bonne recrue de la saison pour l’Union Berlin. Robert Andrich et Christian Gentner. Leurs gros volume de jeu ont permis à l’Union de maintenir une bonne cohésion au milieu de terrain. Les hommes de fer de cette équipe.

Les flops

Forcement à une onzième place il y a aussi des flops dans cette saison.

Le premier c’est peut être Neven Subotic. L’ancien défenseur du Borussia Dortmund était recruter pour apporter un peu de savoir faire dans cette défense. Mais l’âge malheureusement l’empêche aujourd’hui de compter sur ses capacités athlétiques.

Autre déception, c’est certainement Anthony Ujah. L’avant centre a été recruté pour cette saison 2019/2020 à Mayence et à hauteur de 2 millions d’euros. 2 c’est aussi le nombre de buts qu’il a inscrit en 19 apparitions avec les Eisern. De quoi soulever une certaine déception. Mais ce n’est que la première saison pour l’attaquant nigérian et pourquoi ne pas croire, s’ils se maintiennent en première division, à une meilleure saison dans l’élite l’année prochaine. Laissons au temps, le temps de faire son oeuvre.

Anthony Ujah, joueur en difficulté de l’Union Berlin / sportinglife.ng

Enfin le gardien Rafal Gikiewicz.  C’est difficile de mettre en cause uniquement une personne mais le gardien de l’Union semble légèrement en difficulté cette saison. Peut être à prévoir pour les dirigeants de l’équipe Berlinoise un futur recrutement dans les cages. Il a encaissé 41 buts en 25 matchs, un total tout de même assez élevé.

Mais le gardien n’a pas été aidé par sa défense.

Perspective d’avenir

Finalement l’avenir ne semble pas si négatif que cela pour l’Union Berlin. L’équipe a réussi pour l’instant une belle saison. Faisant mentir pas mal de pronostiqueurs. Il ne reste  pour les hommes de fer pas forcement beaucoup de matchs compliqués à jouer. A noter, les rencontres face au Bayern, à Mönchengladbach et à Schalke 04. Mis à part ces trois matchs difficiles, le niveau récemment montré par l’Union Berlin pourrait permettre aux supporters de rêver à un maintien rapide.

Il est difficile de trouver des défauts à un promu qui réalise, pour sa première saison en Bundesliga, une saison vraiment correcte. L’Union Berlin est, à mon sens, la bonne surprise du championnat cette saison.

À lire aussi : Eintracht Frankfurt : Un festival offensif gâché par une défense trop fébrile

La chaine YouTube : We Sport

Image en une : Montage We Sport

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here